Les belles affaires d'Alain et de Maryse Joissains. Après le contrat illégal annulé, un recours administratif vise maintenant la promotion express du chauffeur... 

joissains sac gadget en jute

Sac gadget en jute (vide !) distribué par Alain Joissains pour sa propagande
lorsqu'il était maire entre 1978 et 1983 !
Il aime "Sa" ville ! En effet, maintenant, on en connaît certaines raisons.
(avec mes plus vifs remerciements à mon ami E. Henry)

Maryse Joissains avait déclaré que l'affaire du contrat d'Alain Joissains n'était qu'une "péripétie". L'arrêt de la Cour administrative d'appel qui, comme je l'avais demandé, a annulé le contrat et ses deux avenants a fait la démonstration contraire.
Aujourd'hui, par ce retour sur ce dossier, je souhaite faire quelques commentaires.
Et d'abord en rappelant que, lors de la campagne municipale de 2001, Maryse Joissains avait choisi d'assortir le slogan de sa candidature du mot probité. Un peu plus de douze ans après, et quelques facheuses affaires au compteur, on voit le résultat. Bilan : d'un bout à l'autre de ses deux mandats, avec les irrégularités, les passe-droits, le favoritisme et autres contournements des lois, la boucle est bouclée.
Le dernier gros boulet de la promotion express du chauffeur du maire fait maintenant l'objet d'un recours au Tribunal administratif. C'est ce qu'a révélé hier le site Marsactu, qui publie l'arrêté de nomination dudit chauffeur (voir lien plus bas).
Il ne faut pas oublier non plus la récente descente de la Brigade financière dans les services et les étranges arrangements couverts sur ordre au service de la police de l'urbanisme au rayon des permis de construire qui, selon mes informations, semblent hautement déplaire au sous-préfet qui l'a fait savoir. 
Mais revenons à l'annulation du contrat.
Toutes les assertions rédigées par Alain Joissains contre ma personne et publiées sur le site de campagne de Maryse Joissains ont été balayées par les magistrats. Pour ceux qui ne parcourent pas la presse aussi assidûment que moi, je voudrais dire que les mensonges et dénigrements du mémoire vil et indigne de ces ex-avocats, que j'ai fait constater par huissier, ont donné lieu à quelques commentaires d'internautes à la cervelle molle ou au soutien aveugle (exemple :
"le malhonnête Castronovo") qui ont les ont pris pour argent comptant, expression amusante en cette circonstance, n'est-ce pas ? 
Je le redis ici, je me réserve le droit d'en appeler à nouveau à la justice pour obtenir réparation des atteintes à mon honneur et à mon intégrité. 
Enfin, pour répondre aux questions que l'on me pose sur les suites éventuelles de l'arrêt de la Cour, je précise que l'argument encore avancé à l'Agence France Presse par le directeur général des services, qui estime sans rire que ce serait à la Ville d'Aix de rembourser (et donc en faisant les poches aux contribuables), est un argument de ruse et de défausse qui relève de la farce car il est totalement infondé.
Le 17 octobre, les magistrats ont fermement rejeté cette lubie sortie tout droit de l'imagination d'Alain Joissains en même temps que toutes les autres prétentions tendant à imputer des erreurs de calcul à l'administration municipale et à ainsi faire porter le chapeau aux fonctionnaires.
Et puis quoi encore ! Non, mais sans blague !
 

Les délires des internautes...

Joissains omar prov 20

joissains contrat prov commentaire 12

Revue de presse

CAA 2 joissains AFP 18


CAA 2 joissains prov 19

CAA 2 joissains prov 19

CAA 2 joissains marseillaise 19

logo marsactu new

"Recours contre la promotion turbo du chauffeur"
http://www.marsactu.fr/affaires/un-recours-en-justice-contre-la-promotion-turbo-du-chauffeur-de-joissains-32346.html   

Mes articles 

"La scandaleuse promotion du chauffeur de Maryse Joissains !" :
http://castronovo.canalblog.com/archives/2013/04/16/26936233.html

"Mais que se passe-t-il au service de la police de l'urbanisme ? :
http://castronovo.canalblog.com/archives/2013/10/09/28181702.html
"Alain et Maryse Joissains, la tête dans la vase"
:
http://castronovo.canalblog.com/archives/2013/09/19/28046973.html
"La Cour d'appel annule enfin le contrat d'Alain Joissains"
:
http://castronovo.canalblog.com/archives/2013/10/18/28241016.html