beisson_logements_mures

(Clic sur l'image pour agrandir)

Les 12 logements du bâtiment E murés par l'OPH Pays d'Aix Habitat

La colère est montée d'un cran à Beisson. Mercredi soir, une centaine de personnes étaient au rendez-vous fixé à l'initiative du collectif du quartier pour s'informer sur le devenir de la cité, organiser les actions pour se faire entendre et être enfin pris au sérieux. Il faut dire que, depuis l'idée de réhabilitation de Beisson et de Corsy dans le cadre de la politique de la ville, rien n'a évolué positivement. C'est même le contraire qui s'est produit.

A l'origine, en 2004, la Ville d'Aix et plusieurs partenaires institutionnels financeurs devaient élaborer et réaliser un plan conséquent dans le cadre des projets retenus par l'Agence nationale de rénovation urbaine. A l'heure actuelle, sur place, on ne constate que le résultat de décisions prises en dépit du bon sens. Les seules interventions qui ont lieu ont été la disparition de trois commerces, des logements vidés de leurs occupants et aussitôt murés, l'enlèvement de jeux d'enfants du jardin public et l'abandon de la place du Moulin à un triste sort.

Désormais, les habitants du quartier veulent savoir où en est le plan de rénovation qui avait prévu des démolitions et des reconstructions. Seront-ils enfin concertés ? Le projet se fera-t-il ou pas ? Dans quelles conditions ? Les plus grands doutes se font jour sur la volonté de la Ville et la réponse de l'Etat pour engager le processus.

Il y a cinq ans, Beisson et Corsy avaient été retenus dans le plan "banlieues" sous la responsabilité de Jean-Louis Borloo alors ministre de la ville qui avait parlé d'un plan "Marshall". Rien de concret ne s'est passé depuis. Fadela Amara lui a succédé en tant que secrétaire d'Etat et ses premières annonces ont été réduites à la portion congrue. Sur la liste des 800 quartiers initialement concernés, il n'en reste plus que 215. Aix ne semble plus être au programme.

Pourtant, lors de la séance publique du conseil municipal du 15 décembre 2005, par une délibération avec vote, Maryse Joissains avait présenté le projet d'intention Anru pour Aix, qui devait être validé en avril 2006. Après de longs mois sans nouvelles officielles du projet, le débat a resurgi récemment, notamment au conseil municipal de novembre. Le maire a fait part de son "optimisme modéré" quant à la validation du projet aixois qui ne serait plus ni prioritaire ni sur liste d'attente au ministère (Marseille et Port-de-Bouc ont été retenus).

D'où la vive inquiétude manifestée par les habitants il y a quelques jours. A l'appui de leur mécontentement, les habitants ont en mémoire les articles parus dans la presse locale en 2005 ainsi que ceux publiés dans les magazines de la Ville et de la CPA en 2006 et 2007, annonçant le démarrage des premières phases de travaux à Beisson dès 2007 et qui devaient s'achever à l'horizon de 2011 pour certains et de 2014 pour d'autres.

A ce jour, rien n'a été fait. Ou plutôt si, il y a des logements inoccupés et murés, des commerces fermés et un cadre de vie à l'abandon...

A suivre…

Demain, documents à l'appui, l'historique complet et tous les éléments du dossier Anru pour les quartiers Beisson et Corsy

beisson_anru_la_provence_17

(Clic sur l'image pour agrandir)

L'article de La Provence du 17 décembre 2005

Mes précédents articles sur le même sujet :

"Rénovation de Beisson : Les habitans accusent…" :

http://castronovo.canalblog.com/archives/2009/04/23/13481990.html 

"Politique de la ville: A Aix, ça ne passe pas bien" :

http://castronovo.canalblog.com/archives/2007/10/29/6698757.html 

"Quelle politique de la ville“ ? :

http://castronovo.canalblog.com/archives/2007/11/09/6823991.html 

"Un plan "banlieues" mal barré pour Fadela Amara" :

http://castronovo.canalblog.com/archives/2008/01/04/7438142.html 

"Plan banlieues : Fadela Amara… en plan" :

http://castronovo.canalblog.com/archives/2008/01/10/7507914.html

         

Collectif du quartier Beisson

Contacts : collectif-beisson@hotmail.fr