Le réseau Aix en bus est-il sauvé ? Jusqu'à quand et à quel prix ? Le surcoût de 19 millions de l'avenant n° 3 annulé par le tribunal administratif est effacé. Mais les usagers vont quand même devoir mettre la main à la poche. En effet, une nouvelle série d'augmentations fortes des tarifs vient d'être décidée...

Aix en bus keolis

L'ordre du jour du conseil de territoire du 15 mars comportait un rapport relatif à un avenant n° 10 à la délégation de service public contractée avec la société Keolis. Et un autre sur une nouvelle révision de la gamme tarifaire.
Le premier proposait de revenir sur le fameux avenant n° 3 qui avait été annulé en décembre dernier par le tribunal administratif. Le conseil de territoire n'a pas souhaité faire appel de la décision. A la clé, étaient en jeu 19 millions d'euros à payer par la métropole qui étaient destinés à combler les ajustements budgétaires du délégataire suite aux dysfonctionnements et aux déboires d'une gestion mal pilotée. L'article 3 de l'avenant n° 3 portait "sur le mécanisme d’ajustement au réel de l’engagement prévisionnel de recettes du délégataire en cas de baisse ou de hausse". 
Il faut dire que depuis 2012, année où Keolis a été désigné, les déconvenues affectant le réseau ont été permanentes et le service n'a donc jamais vraiment répondu aux besoins des usagers. D'ailleurs, cela continue.
Pour que l'information soit complète, l'avenant n° 3 n'a cependant jamais été appliqué. Ce qui a permis de ne pas avoir à régler la lourde note. En revanche, les tout premiers désordres avaient occasionné un surcoût de 9 millions d'euros et, ça, il a bien fallu le payer.
Lorsque je suis intervenu sur ce rapport, Maryse Joissains s'est une fois de plus défaussée en faisant porter l'entière responsabilité sur son ex-premier adjoint, Jean Chorro... qui suivait les consignes d'une certaine Joissains Maryse. Elle avait fait de même lors du fiasco des V'Hello dont on sait que la rupture unilatérale du contrat aura coûté 1,9 million d'euros au bénéfice de JCDecaux.
Le second rapport visait à ajuster plus finement l'offre commerciale mais aussi l'indemnité forfaitaire pour Keolis. Certains produits de la gamme tarifaire seront mis à jour et le prix de vente des supports de titre sera modifié. Derrière ces formules se cache en fait une nouvelle hausse carabinée pour certains tickets de bus après celle de 2017. Au 1er septembre, les augmentations iront de +7,69% à +33,30%. A vos porte-monnaie !

Aix en bus tarifs 2018

CT 15 15

"Aix en bus : Un avenant illégal de 19 millions annulé ! Et qui va payer ?" :
http://castronovo.canalblog.com/archives/2018/01/15/36048599.html