une ravi 172

Ce n'est pas encore le néant. Mais de nombreux signes font craindre que le pire est possible. Sans vraiment chercher à nous apeurer, le Ravi d'avril trace le tableau sombre des calamités, appelons-les comme ça, dont nous sommes les témoins de jour en jour partout dans le monde.
Ces calamités à répétition n'épargnent pas notre région. 
Nous en avons des exemples sous les yeux. Grosses inondations, températures de plus en plus élevées, rivages en recul, pollution... 
Alors, vivre ou survivre ? Peut-on agir ? 
Je recommande vivement cette belle enquête qui pose un diagnostic sérieux et précis pour éclairer nos esprits. 
Il est aussi question d'habitat indigne avec tous ces immeubles en péril ou effondrés, thème à l'ordre du jour des assises citoyennes qui n'ont hélas pas fourni de solutions à la hauteur. 
Le Ravi n'oublie pas la politique avec l'approche des élections européennes dont il fait remarquer la quasi absence de candidats repésentant notre région sur les listes devenues nationales cette année. 
On pourra lire également l'article d'une page qui intéressera plus particulièrement les Aixois sur les "guerres de succAixion" en vue de l'élection municipale : affaires, climat de fin de règne pour Maryse Joissains, recherche pour bâtir un projet de relève (j'ai été interviewé pour donner mon avis).

Pour soutenir ou faire un don : 
www.okpal.com/leravi

Pour s'abonner :
http://www.leravi.org/spip.php?article1188
Le sommaire d'avril :
http://www.leravi.org/spip.php?article3183
Le Ravi sur Facebook :
https://www.facebook.com/le-Ravi-129098087994/timeline/
Le site du Ravi :
http://www.leravi.org/