circo 14e aix
Dimanche, c'est le premier tour des législatives. Et il faut bien le répéter clairement tout autour de soi, pour que nul ne s'y méprenne ou ne s'y dérobe, la portée de ces élections n'est ni secondaire ni négligeable. Loin de là. Elles sont en fait aussi déterminantes que l'élection présidentielle dont elles sont le prolongement naturel.
Les deux scrutins étant désormais liés par la règle électorale inaugurée en 2007, la cohérence voudrait que les électeurs soient aussi nombreux pour confirmer leurs choix de mai. Les derniers sondages ont donné les tendances. Mais cela ne suffit pas. Il faut maintenant les concrétiser. 
Ces législatives ont un double intérêt, donner une majorité nationale à la gauche et élire les députés qui représenteront nos territoires au quotidien. 
Jeudi, j'ai livré ce que j'en pensais pour la 11e circonscription. Voyons aujourd'hui la 14e. Les enjeux y sont encore plus cruciaux pour l'avenir d'Aix et du pays d'Aix. La candidate UMP sortante est Marine Joissains qui sollicite un 3e mandat.
Vu ses bilans parlementaire et municipal, il n'est que temps de la dégager une fois pour toutes. Personnellement, je n'accepte pas d'être réprésenté par une élue qui, depuis dix ans, a pris sa fonction de députée à la légère jusqu'à friser l'imposture. Je ne veux plus que notre ville d'Aix soit la risée et la cible des commentaires de toute la France, notamment depuis la goutte puante qui a fait déborder "la" vase, celle de sa collusion revendiquée avec l'extrême-droite. 
Joissains a senti les vents contraires se lever de face. Même des personnes qui lui accordent habituellement leurs suffrages sont outrées par son comportement. Et elle se sait en grand péril. C'est sans doute ce qui a poussé Sophie Joissains à se fendre d'un billet sur son blog pour parer les brèches. Las, la fille nous rejoue la même vaine pièce que sa maire avec la même ligne de défense tordue. 
Dimanche, Joissains va devoir d'ailleurs affronter plusieurs candidats issus de son propre camp qui lui contestent sa légitimité. Déterminés à la faire battre, ils ont ouvertement et violemment déclaré leurs hostilités à son encontre.
L'un est Michel Boulan, maire UMP de Châteauneuf-le-Rouge, qui a récupéré sans coup férir l'investiture du
Nouveau centre justement retirée à la sortante après ses propos scandaleux. L'autre, moins connu certes, est Philippe Neveu, ex-directeur général des services de la Communauté du pays d'Aix, que Joissains a viré et qui n'a donc pas qu'une dent mais un dentier complet contre elle. 
Elle aura aussi contre elle l'érosion des résultats de l'UMP suite à la défaite de son vénéré président. Il y a également le découpage électoral opéré par un ministre de Sarkozy qui lui a ôté huit bureaux qui lui étaient précédemment favorables. Enfin, la candidate FN tentera de lui ravir des voix sans pourtant être sûre de pouvoir se maintenir au second tour. Et si elle n'y parvenait pas, il n'est pas certain que ses électeurs reportent leurs suffrages sur Joissains. 
Pour compléter ce bref tour d'horizon, le candidat de la majorité présidentielle est cette fois considéré par beaucoup comme sérieux et peut donc l'emporter. Après tout, la chose est faisable car cette circonscription a déjà été à gauche en continu de 1962 à 1986 grâce à la personnalité hors normes de Louis Philibert.
C'est précisément son successeur à la mairie du Puy Sainte-Réparade, Jean-David Ciot, qui, avec sa suppléante aixoise Noëlle Ciccolini, fille du très respecté ancien maire socialiste d'Aix Félix Ciccolini, entend bien reprendre le flambeau pour siéger à l'Assemblée nationale. 
Pour ceux qui se sentiraient encore le courage et aptes à résister à une dernière dosette de nausée, je conseille d'aller lire ou relire ce qui a paru dans la presse au sujet de Joissains.
Pour comprendre le niveau des dégâts provoqués par ses récentes outrances, il n'est qu'à observer que l'article de
Rue89 a reçu à ce jour 107.714 visites et fait l'objet de 270 commentaires. Quant à l'article du NouvelObs, il pointe la curiosité ostensible plaquée... sur la poitrine de Joissains. 
Dimanche, il faut couler la Marine, que le patronyme soit originel ou emprunté. 
Ma conclusion est simple. La gauche au parlement, c'est maintenant ! 
NB : Le candidat de la nouvelle majorité présidentielle est Jean-David Ciot qui se présente pour la première fois.

Dimanche soir, je publierai les résultats du premier tour dès qu'ils seront disponibles.

Mon article de jeudi sur la 11e circonscription :
"Christian Kert et Marine Joissains, pas si différents" :

http://castronovo.canalblog.com/archives/2012/06/07/24438962.html

logo rue89 bis
http://www.rue89.com/2012/05/10/aix-en-provence-vous-nous-avez-dresse-le-portrait-de-votre-maire-232062

LOGO NOUVELOBS 2
http://leplus.nouvelobs.com/contribution/562835-maryse-joissains-deputee-ump-porte-une-croix-et-la-laicite-dans-tout-ca.html

logo LDH toulon
Joissains et ses frasques vues par la LDH :
joissains et marine
http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article5004