une ravi 133

Tout est politique. Travailler, se déplacer, se loger, s'alimenter, se divertir. Ne pas le voir ou ne pas s'y intéresser, c'est aliéner son droit de réfléchir, de critiquer, de s'exprimer. Tout découle de décisions prises en notre nom par le pouvoir politique. On ne peut donc échapper à choisir qui nous gouverne.
Le
Ravi d'octobre a mené sa grande enquête en sortant son stéthoscope pour ausculter le paysage à quelques semaines des élections régionales. Une façon de nous aider à y voir plus clair sur les forces en présence. Libre à chacun ensuite de faire le tri pour évaluer les meilleures solutions ou les moins pires.
Pour le même prix, on peut aussi découvrir un regard sur les boues rouges toxiques rejetées au large de Marseille, sur les divers 
"crimes climatiques" en cours, en faisant au passage ravaler ses algues à la pseudo écolo Maud Fontenoy, sur les tentatives de sauvetage permanent de la presse régionale, ici celle de Var matin, et sur la "démocratie" du maire de Salon. Le mensuel publie aussi un reportage dessiné sur la bataille des salariés de Nexcis.
Au total, un bouquet d'informations diverses qui, d'une manière ou d'une autre, ne peuvent nous laisser indifférents. Le Ravi 
ne délaisse jamais pour autant sa plume bien trempée, sa causticité et sa bonne humeur pour nous régaler de brèves et de dessins bien sentis.

Pour soutenir, faire un don et s'abonner : 
http://www.leravi.org/spip.php?page=kousskouss

Le Ravi sur Facebook :
https://www.facebook.com/le-Ravi-129098087994/timeline/
Le sommaire d'octobre :
http://www.leravi.org/spip.php?article2150
Le site du Ravi
:
http://www.leravi.org/