L'information est tombée peu avant minuit. Après neuf heures d'audition par le juge d'instruction Marc Rivet, Maryse Joissains a écopé de deux mises en examen... 

joissains ravi 116 B - Copie

A l'issue de sa garde à vue le 26 décembre par la brigade financière de la police judiciaire de Marseille, sur commission rogatoire du juge d'instruction Marc Rivet, Maryse Joissains était ressortie libre.
Il n'y avait cependant pas de doute sur le fait qu'elle serait bel et bien confrontée au juge. Mais la date initialement fixée en janvier avait été retardée à la demande de ses avocats.
L'élection municipale passée, c'est donc ce mardi, peu avant minuit, et après neuf heures d'audition au Tribunal de grand instance d'Aix, que Maryse Joissains a finalement écopé de deux mises en examen.
La maire UMP d'Aix, réélue le 30 mars, et présidente sortante de la Communauté du Pays d'Aix est poursuivie pour prise illégale d'intérêts dans le cadre d’une affaire d’emplois présumés de complaisance, avait-elle annoncé à l’issue de sa garde à vue.
Hier, entourée de ses trois avocats, elle a ainsi commenté sa mise en examen : "On a gagné à moitié, il y avait une imputation sur quatre fonctionnaires, et il demeure une imputation sur deux fonctionnaires". "C’est un soulagement, et je suis persuadée que les nouveaux éléments que nous allons apporter entraîneront un non-lieu global".
Elle a précisé être poursuivie pour l’emploi à la CPA d’une collaboratrice de son cabinet, chargée d’une mission concernant les animaux, et la promotion en avril 2013 de son chauffeur en catégorie A, le plus haut grade dans la fonction publique. 
"Ce qui est contesté, c’est l’avancement de l’un. Pour l’autre, la CPA n’a pas la compétence protection animale mais elle était souhaitée par tous les maires", a souligné Maryse Joissains. "Il n’est pas contesté que ces deux personnes travaillent, ce ne sont pas des emplois fictifs", a-t-elle assuré. "J’ai appliqué la loi, purement et simplement."
"La question est : est-ce que le respect des règles administratives suffit à assurer la légalité d’une décision ?"
, a argué l'un de ses avocats, évoquant un problème d’ordre administratif et non pénal.
Les charges concernant le statut du directeur général des services de la CPA et le recrutement du fils de son chauffeur à la CPA sont abandonnées, selon l’élue et ses conseils. 
A son arrivée au TGI, face à la caméra de France 3 Provence Alpes, Maryse Joissains avait livré ces quelques mots : "J'ai vraiment aucun état d'âme. J'ai aucune inquiétude. Maintenant, qu'un juge me convoque parce que j'ai fait l'objet d'une dénonciation émanée de gens qui m'en veulent, mais j'en dirai pas plus parce que je voudrais pas être en diffamation par des gens qui m'ont foutu le ouaï, mais en tout état de cause je suis pas inquiète du tout". 

"La scandaleuse promotion du chauffeur de Maryse Joissains" :
http://castronovo.canalblog.com/archives/2013/04/16/26936233.html
"Ma réaction à la radio sur la garde à vue de Maryse Joissains ": http://castronovo.canalblog.com/archives/2013/12/30/28792679.html

joissains omar promotion du chauffeur (arrêté) - Copie