Sous les ordures les affaires ? C'est l'interrogation du moment. En tout cas, jamais on n'aura autant évoqué ou étalé les gros et les petits dessous que peuvent cacher les marchés des déchets. A voir le nombre et la portée des enquêtes en cours, on ne peut s'empêcher de penser à Naples. Certes, ici il n'y a pas mort d'homme mais c'est la comparaison qui vient immédiatement à l'esprit.

Cela fait plusieurs mois maintenant que la justice locale s'évertue à en savoir plus pour essayer de faire un tri méticuleux dans les insinuations, quand ce ne sont pas des accusations malodorantes, que de bonnes âmes ont spontanément et peut-être opportunément agitées sous ses narines.

Comptant sur son flair, la justice semble décidée à y plonger son nez, profond. Et à engager une sérieuse opération de grand nettoyage. Y a-t-il matière à débusquer de coupables ententes, de grosses combines ou de petits arrangements ? En l'état, la prudence est de mise.

Mais, si l'on s'en réfère à ce qui a déjà paru courageusement dans la presse la plus libre, sauf faits contraires, quelques enquêtes ne devraient pas finir leur parcours dans le feu des incinérateurs. Et de certains amas fumants pourraient bien rejaillir de cuisantes flammes qui risquent fort de griller ceux qui espéraient les étouffer.

         

L'article de Bakchich Info du 21 janvier 2009 :

http://www.bakchich.info/Cache-cache-dans-les-ordures,09840.html 

    

L'article du Canard enchaîné du 20 janvier 2009 :

(Clic sur l'image pour agrandir)

canard_guerini_affaires