tous_chez_sarko

Encore raté ! La demande de Joissains, juriste et maire-la-morale, a fait un gros plouf. Lors du dernier conseil municipal, je lui ai demandé d'informer les élus sur la situation des sans-abri à Aix. Elle a refusé au prétexte qu'elle avait saisi la justice et qu'elle ne pouvait pas commenter une affaire en cours. Relançant ma question, j'ai insisté pour qu'elle nous fasse connaître les mesures sociales prises ou qu'elle entendait engager. Nouvelle fin de non-recevoir.

Quand on est à ce point incapable d'écouter, de dialoguer et de traiter les problèmes, il ne faut plus s'étonner de rien. Et voilà que le juge des référés du tribunal de grande instance vient, une nouvelle fois, de débouter la Ville de sa demande d'expulsion des Enfants de Don Quichotte installés place Jeanne d'Arc, estimant que le "caractère manifestement illicite de la situation n'est pas suffisamment établi en l'absence de propositions sérieuses de mise en oeuvre du droit au logement".

La vérité éclate derechef et les contorsions juridiques et bouffonnes du maire pour repousser sans cesse des mesures de bon sens n'y pourront rien. Aix est de plus en plus ridiculisée par Joissains qui s'entête à demeurer complètement déconnectée des réalités et des urgences humaines.

D'ailleurs, quelle a été sa réaction ? "Je prends acte de la décision et je fais appel". Appel de quoi ? Ou plutôt appel à quoi ? A une énième bêtise sans nom ?