lundi 26 mai 2008

"Aix à venir" : Une équipe à l'humeur intacte

Samedi, nous étions près de 300, militants, colistiers, soutiens, amis, réunis autour d'un repas champêtre. Cela s'est passé au domaine de Tournon qui avait été le lieu de rencontre hebdomadaire de la liste "Aix à venir" pendant toute la campagne des municipales. La joie de nous retrouver a été intacte. Par bonheur, le ciel menaçant s'est ouvert quelques heures pour ne pas contrarier notre fête.

En présence de Jean-François Picheral, Michel Pezet a pris la parole pour rappeler le sens de la démarche qui nous avait tous conduits à fonder notre liste : s'engager pour défendre des idées, préparer Aix aux prochaines décennies, rénover la vie politique aixoise.

Il n'a pas manqué d'ironiser sur la situation issue du second tour, décochant ici et là quelques flèches à droite et à l'opposition, comme il l'avait fait dans sa récente interview dans la presse. Il a aussi proposé de poursuivre le combat en incitant chacun et plus particulièrement les plus jeunes à relever les manches pour être présents dans le débat politique.

Les discussions ont trouvé un prolongement naturel au cours de l'après-midi par des échanges d'informations et des commentaires sur les dernières évolutions politiques tant locales que nationales. Si le vent qui a soufflé au-dessus des tables des convives a bien fait son travail, nul doute que certaines oreilles ont dû siffler... stridemment.

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

mardi 13 mai 2008

Les pavés de mai de Michel Pezet

"A Aix, l'opposition se retrouve dans la majorité"

Du style et de l'humour, ça ne se refuse pas. La Provence a publié hier une interview de Michel Pezet. Personnellement, j'approuve la totalité de ses propos. 

         

michel_pezet_aix_a_venirL'hiver dernier, Michel Pezet était, sinon le favori de l'élection municipale, du moins l'un des candidats susceptibles de faire pencher la balance. Arrivé au 1er tour en 4e position avec à peine plus de 10%, il avait appelé au second tour à voter pour le candidat PS Alexandre Medvedowsky. Deux mois après l'élection, il revient sur la campagne. Et envisage l'avenir.

                           

         

Ÿ Quel regard portez-vous sur les premières semaines de fonctionnement du nouveau conseil municipal ?

Michel Pezet : Je note que l'opposition pure et dure du mandat précédent et de la campagne, se retrouve maintenant dans la majorité de la CPA - avec un poste de vice-présidence - et associée aux décisions de la mairie. C'est d'autant plus curieux que cela émane des mêmes qui, pendant la campagne, se drapaient dans leur vertu pour refuser toute discussion avec de Peretti, au motif qu'il avait sur sa liste des gens de l'UMP. Et maintenant, ces mêmes personnes sont avec la mairie ! Il en résulte une confusion, un mélange de tout, qui fait que la politique est devenue un vrai salmigondis.

Ÿ Stéphane Salord a déposé un recours en annulation de l'élection. S'il aboutit, que ferez-vous ?

M. P. : Il faut considérer les situations au moment où l'on y est. Il est incontestable que la municipalité a été élue alors que plus de 55% des électeurs ne voulaient pas d'elle. Elle est minoritaire, mais élue. S'il y a invalidation de l'élection, j'espère que ceux qui critiquent la municipalité arriveront à s'unir pour la battre.

Ÿ Mais vous ne m'avez pas tout dit : repartirez-vous en campagne ?

M. P. : (sourire) Ça me titille…

Ÿ Votre candidature à Aix était-elle un coup isolé, ou est-elle appelée à avoir des prolongements ?

M. P. : Mon engagement à Aix se concrétise dans le temps par une présence plus importante, notamment professionnelle. Je compte aussi créer un cercle, un club de réflexion issu de la liste "Aix à venir". Je souhaite aussi faire émerger des personnes plus jeunes, s'inscrivant dans l'optique des prochaines municipales.

Ÿ Avec le recul, que pensez-vous de votre campagne ?

M. P. : Je suis satisfait de la façon dont elle a été réalisée, ainsi que de notre programme. L'erreur est d'avoir sous-estimé les logos politiques. Les gens ne raisonnaient plus selon l'intérêt de la ville, mais selon le clivage: pour ou contre Sarkozy.

Ÿ Pourtant, de Peretti a réussi à réunir sur sa liste des pros et des anti…

M. P. : Justement ! De Peretti était - avec Castronovo et di Meo - le seul opposant au maire. Il a travaillé pendant sept ans, tiré des sonnettes, réuni des commissions. Il part très fort dans les intentions de vote. Puis c'est la dégringolade.

Ÿ Pourquoi ?

M. P. : A cause de ses alliances politiciennes : l'UMP et les Verts, c'était l'alliance de l'eau et du feu, un mélange qui ne pouvait pas marcher. Il aurait dû rester sur une ligne de personnes nouvelles, continuer de jouer la compétence… Mais il est facile de commenter, après coup, les erreurs des uns, des autres, y compris les miennes, comme celle d'être parti en campagne un peu tard.

Ÿ Et Medvedowsky ?

M. P. : Que pensez-vous du fait que, sur les trois premières séances du conseil municipal, il ait manqué la deuxième et la troisième ? Ah, il était à la première ? Au conseil général, ça fait quelques années que nous n'avons plus l'heur de le voir…

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

vendredi 7 mars 2008

Municipale et cantonale : Dimanche, le 1er tour

VOTEZ ET FAITES VOTER

POUR LA GAUCHE MODERNE

POUR LA GAUCHE DES LIBERTES

Election municipale d'Aix

Pezet_Picheral_photo_WEBCopie_de_Pezet_Picheral_photo_WEB

Election Canton Aix-Centre

Copie_de_tract_canton_recto

Tous les articles sur le projet "Aix à venir", le Canton Aix-Centre et la campagne électorale se trouvent dans la rubrique "CATEGORIES", en haut à gauche de l'écran.

Posté par CASTRONOVO à 23:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

"Aix à venir", la liste qui fait vraiment la différence

Dernier_meeting_Jas_de_Bouffan_07

(Clic sur l'image pour agrandir)

Ce vendredi soir, au Jas de Bouffan, la dernière réunion avant le 1er tour de l'élection municipale a été un moment exceptionnel et fort. Dans un discours de 80 minutes de haute tenue et sans notes, Michel Pezet a rappelé les engagements de la liste "Aix à venir" devant un public venu très nombreux pour voir, écouter et soutenir notre projet pour Aix.

Servi par son art oratoire à nul autre pareil, mêlant sérieux, mises au point, piques acerbes et sens aigu de l'humour, Michel Pezet a conquis la salle du Bois de l'Aune. Traçant le bilan de la campagne, il a montré la pertinence des propositions de notre liste.

Tour à tour, il insisté sur la nécessité de recoudre les blessures urbaines et sociales, sur l'amélioration du quotidien des Aixois, sur l'ambition de tourner Aix vers la Méditerranée et préparer notre ville pour les défis du nouveau siècle.

C'est ce que nous appelons faire la différence. Le public a accueilli cette force par une ovation debout au moment où tous les colistiers ont rejoint Michel Pezet sur l'estrade.

             

IMPORTANT

Aucun nouveau commentaire

ne sera publié sur le blog avant lundi.

Posté par CASTRONOVO à 22:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

"Aix à venir" en action

Michel PEZET et Jean-François PICHERAL

L'équipe "Aix à venir" vous invitent

GRANDE REUNION PUBLIQUE

du 1er tour de l'élection municipale

Ce Vendredi 7 mars à 19h00

salle du Bois de l'Aune, Jas de Bouffan

Soirée animée par le Trio Fernandez (Musique andalouse)

Rencontre suivie d'un buffet

         

Venez voir et écouter la différence !

            

-----------------------------------------------------------------------------

                    

Important : Mise au point

L’équipe de la liste "Aix à Venir", conduite par Michel Pezet et Jean-François Picheral, précise qu’elle n’a rien à voir avec un tract actuellement distribué à Aix et dont le sujet porte sur le candidat tête de liste de “Aix pour Tous”. Les tracts édités et distribués par l’équipe de "Aix à venir" sont toujours signés du nom de notre liste.

Réaction suite à prise à partie d'une journaliste

La liste "Aix à venir" a déjà eu l’occasion il y a quelques jours de lancer un "appel au calme" en constatant la dégradation du climat de la campagne pour l’élection municipale d’Aix-en-Provence. Nous renouvelons cet appel à plus de retenue pour une campagne apaisée. "Les Aixois doivent pouvoir juger de l’intérêt des projets de chaque candidat. Les journalistes pas plus que les candidats ne doivent se retrouver pris à partie. Un conflit ouvert entre un candidat et un media ne peut que détériorer l’ambiance de la campagne sur Aix", a déclaré Michel Pezet.

Michel Pezet a signé le "Pacte Réussir mon entreprise ma ville"

SignatureduPacteR_ussir_upe13MichelPezet06

(Clic sur l'image pour agrandir)

Michel PEZET, Stéphan Brousse, Président de l’UPE13,

Patrick Mercier, CFE-CGL, Michel Peytou, UPE13 Aix

Le 6 mars, Michel Pezet a signé le "Pacte Réussir Mon entreprise ma ville". Par ce geste, il s’engage pour l’économie de l’emploi à Aix en encourageant les actions du "Collectif mon entreprise ma ville" en faveur de la croissance économique et de l’attractivité du territoire du Pays d’Aix. Cette initiative s'inscrit dans le cadre du paritarisme des partenaires sociaux : UPE13, UNAPL, UPA, FO, CFTC, CGC, en partenariat avec les fédérations et syndicats professionnels, avec le soutien de la CCIM et de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat 13.

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Présentation du projet de couverture de l'A51

M_Pezet_Salle_Carnot_Simulation_couverture_A51_05

(Clic sur l'image pour agrandir)

Réunion du 5 mars Centre des Congrès

Michel Pezet, Antony Sette, Danielle Rumani-Elbez

et Marcel Masson (initiateur du projet) face au public

Une élection se gagne-t-elle sur un programme ?

Le pari de "Aix à venir" est de libérer l’imagination des Aixois et de leur proposer de dessiner Aix en 2013 à l’occasion de l’élection municipale.

Le projet de renouvellement urbain séduit de plus en plus d’Aixois

Le projet phare de Michel Pezet et de Jean-François Picheral est un "projet de ville" pour réunifier les différents morceaux de la ville en ouvrant Aix au XXIème siècle. Ce projet rencontre de plus en plus de curiosité de la part des Aixois. A nouveau, il vient de recevoir le soutien d’habitants et d’architectes qui ont proposé à l’occasion de la réunion du 5 mars, salle Carnot, une simulation à travers des plans, maquettes, esquisses…

Ces nouveaux équipements pourraient voir le jour à l’occasion de cette opération de renouvellement urbain. Les autoroutes qui tranchent la ville en morceaux sont des remparts qu’il faut faire tomber. Ce sont aussi des barrières psychologiques qui donnent l’impression que seul le centre ville capte l’intérêt des politiques et que les quartiers périphériques sont négligés. Le déséquilibre de services publics entre le centre ville et la périphérie est de ce point de vue connu, depuis longtemps, de tous les Aixois.

Couverture_partielle_A51_plan

(Clic sur l'image pour agrandir)

Couverture A51 plan

La couverture partielle de l’A51, c’est la naissance d’un nouveau centre

Le principe de la couverture partielle de l’autoroute A51 est simple. Relier les quartiers Ouest (45.000 habitants) au centre historique (15.000 habitants), en couvrant partiellement l’autoroute A51. Cette opération permettra de récupérer un espace central de l’ordre de 25ha (dont 6ha seulement de couverture autoroutière). Cet espace récupéré permettra d’accueillir des équipements qui ont besoin d’extension et qui ne trouveront pas leur place dans le centre historique (par exemple, un Grand Palais des Congrès, un Nouveau Conservatoire de Musique, un Hôtel pour la CPA…).

CouvertureA51_vue_du_sud

(Clic sur l'image pour agrandir)

Couverture A51 vue du Sud

Multiples intérêts pour les Aixois

A travers ce "projet de ville", l’équipe de "Aix à venir" souhaite répondre aux urgences des Aixois : amélioration du confort de vie des riverains, réduction des nuisances sonores… mais aussi, libérer de l’espace pour rattraper les retards en matière de nouveaux logements. Pour les transports, on peut imaginer la création d’un pôle d’échange multimodal (automobiles, autobus, transports en commun, future liaison ferroviaire pour voyageurs).

Aménager de nouveaux boulevards urbains

L’axe Est-Ouest peut s’en trouver modifié avec l’aménagement de deux nouvelles voies rapides Est-Ouest en boulevards urbains qui permettront de faciliter et de donner la priorité aux échanges piétonniers et cyclistes, tout en embellissant les quartiers traversés.

                     

Couverture_partielle_A51_vue_du_Nord_en_volumetrique

(Clic sur l'image pour agrandir)

Couverture A51 en volumétrique vue du Nord

Relier la Maison Cézanne à la Fondation Vasarely

Grâce à l’ensemble des terrains récupérés de part et d’autre de la couverture de l’A51, on pourrait imaginer de relier la Maison Cézanne à la Fondation Vasarely en un grand Parc urbain de haute qualité.

Quel mode de financement ?

Il existe un précédent à Bagnolet. Le financement de la couverture a été assuré à part égale par l’Etat, la Région et le Département. Pourquoi ce qui a été possible en région parisienne ne le serait pas à Aix ? L’aménagement ensuite des équipements pourra être réparti selon le principe du PPP (Partenariat Public Privé) qui permet de faire financer par le privé une partie des équipements publics et ainsi de réduire d’autant la facture pour le contribuable. A ce stade des simulations, un coût moyen de 1.600€/m² pourrait être une base de travail raisonnable.

Conclusion

Ce projet de renouvellement urbain permettra de réparer les blessures urbaines en évitant qu’elles ne deviennent des blessures sociales comme dans certaines banlieues françaises. "Ouvrir des perspectives pour le vote du 9 mars, c’est envisager Aix à venir avec tous ses habitants et pour tous ses habitants", Michel Pezet.

Posté par CASTRONOVO à 00:05 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

mercredi 5 mars 2008

"Aix à venir" : Une réunion majeure

Présentation du projet de couverture de l'A51

---------------------------------------------------------------------------------

Michel PEZET et Jean-François PICHERAL

et la Liste "Aix à venir" vous invitent

         

GRANDE REUNION PUBLIQUE

         

ce Mercredi 5 mars à 19h00

Centre des Congrès, boulevard Carnot

Un buffet sera servi à l'issue de la réunion

            

Venez voir et écouter la différence !

         

L'autre rendez-vous à retenir

Dernière réunion publique avant le 1er tour de l'élection municipale

Vendredi 7 mars à 19h00

salle du Bois de l'Aune au Jas de Bouffan

      

Tous les documents de campagne sont disponibles sur le site

http://www.michelpezet.org

         

dont

            

Le reportage sur le projet de l'A51 sur Télévision Provence 

http://www.michelpezet.org/index.php?2008/02/21/132-reportage-sur-le-projet-de-couverture-de-l-autoroute-a51

Le passage de Michel Pezet sur France 3

http://www.michelpezet.org/index.php?2008/02/26/136-michel-pezet-invite-du-18-40-de-france3-le-25-fevrier

Le projet "Aix à venir" version courte

http://www.michelpezet.org/index.php?2008/02/20/131-le-journal-aix-a-venir-n3-1e-pages-presentant-le-projet-pour-aix

Le projet "Aix à venir" version longue

http://www.michelpezet.org/index.php?2008/02/12/128-aix-a-venir-le-projet

Le dossier du Nouvel Observateur

http://www.michelpezet.org/index.php?2008/02/29/140-le-nouvel-observateur-dossier-special-sur-l-election-municipale-d-aix-en-provence 

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

vendredi 29 février 2008

Réunion aux Platanes : "Une liste de gens honnêtes"

Reunion_Les_Platanes_28

(Clic sur l'image pour agrandir)

Michel Pezet à la tribune de la salle Roger-Baudun

Hier soir, la réunion publique aux Platanes a attiré beaucoup de monde.

Jean-François Picheral a mis en avant "la qualité du projet et le sérieux de l'équipe de "Aix à venir" et, a-t-il conclu, je le répète ici ce soir, notre liste est composée de gens honnêtes, j'insiste sur le terme honnêtes."

Michel Pezet lui a succédé à la tribune pour passer en revue les nombreux aspects du projet. Durant une heure, avec la fougue et le talent qu'on lui connaît, il a émaillé ses propos d'exemples concrets, mêlant ici et là des traits d'humour qui ont fait sourire la salle.

Les prochaines GRANDES REUNIONS PUBLIQUES auront lieu

le mercredi 5 mars à 19h00

au Centre des Congrès

et le vendredi 7 mars à 19h00

à la salle du Bois de l'Aune au Jas de Bouffan

Venez voir et écouter la différence !

Posté par CASTRONOVO à 00:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 28 février 2008

"Aix à venir" : Ce soir, réunion publique aux Platanes

Michel PEZET, Jean-François PICHERAL

et toute l'équipe de "Aix à venir" vous invitent à participer

         

à la REUNION PUBLIQUE

qui se tiendra ce jeudi 28 février à 19h00

à la salle Roger-Baudun aux Platanes (parking gratuit aux abords de la salle)

          

Un apéritif amical sera servi en fin de réunion.

Nous vous attendons nombreux. Dites-le autour de vous.

               

Venez voir et écouter la différence !

Demain, suite et fin du triptyque de fiches sur "La gestion Joissains".

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

samedi 23 février 2008

Michel Pezet : "Clarifions à Gauche !"

Copie_de_Aix___venir_n__1_UNE

Voici le texte que nous avons décidé de distribuer aux Aixois.

Nous ne souhaitons pas nous engager dans un débat public entre listes de Gauche. Cependant, les distributions faites, les collages sauvages sur notre permanence et les propos rapportés nous amènent à affirmer notre position. Félix CICCOLINI et Jean-François PICHERAL ont conduit des listes de Gauche, en les ouvrant au centre : ILS ONT GAGNE.

               

Qui peut gagner les municipales ?

            

Voulons-nous être efficaces pour reprendre cette municipalité

ou

Voulons-nous nous contenter de déclarations stériles ?

                  

Notre liste est à gauche

             

à 24 Socialistes ont choisi de rejoindre la liste PEZET-PICHERAL.

à 5 Radicaux de Gauche, dont 2 se sont battu pendant 7 ans au conseil municipal, y figurent en bonne place.

à 26 Personnalités de la Société civile y sont également présentes.

Le Parti Socialiste, dont nous sommes adhérents depuis bien longtemps et au sein duquel nous avons exercé les plus lourdes responsabilités, nous a demandé de ne pas utiliser son logo. Nous ne l'avons jamais fait. Nous ne participons pas à la course aux logos.

                

Nous sommes à gauche

et nous sommes ceux qui doivent gagner.

Certains veulent faire croire

que, seuls, ils peuvent l'emporter.

                     

CURIEUX que ce soit Mme le maire elle-même qui choisisse son adversaire.

CURIEUX cette complicité avec elle où chacun choisit son adversaire.

CURIEUX enfin de se sentir obligé de se réfugier derrière des statuts de papier pour prouver que l'on est de gauche.

Nous sommes pleinement de gauche, la gauche de la réflexion, la gauche de l'intelligence et de l'efficacité, la gauche morale, la gauche qui construit, celle qu'on espère, celle qui gagnera par le rassemblement et l'ouverture.

            

Nous n'entendons recevoir de leçons de personne.

Nous, nous préparons l'avenir.

                                                      Michel PEZET et son équipe

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [13] - Permalien [#]