mardi 3 août 2010

Juste le temps d'une pause estivale…

vacances_2010

Le blog s'octroie une pause estivale. La reprise est prévue courant septembre. Je remercie vivement tous les lecteurs assidus ou occasionnels qui sont un encouragement quotidien à la poursuite de cette aventure. Que tous profitent de ces quelques semaines de répit avant de replonger dans les prochains tumultes que l'on pressent inévitables. A bientôt donc.

lamartine

Statistiques

Pour clore cette session, j'ai regroupé diverses statistiques fournies par le site Wikio sur l'activité mois par mois de mon blog. Ne figure pas le nombre d'articles publiés depuis le 6 novembre 2006, date de création du blog : 1342, celui-ci inclus.

(Clic sur chacune des trois images pour agrandir)wikio_classement_1wikio_classement_2
wikio_classement_3

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

Marianne en est rouge de honte…

canard_juges_28

Deux dessins parus dans Le Canard enchaîné de mercredi dernier, juste pour la pertinence. Celle des images qui valent tous les développements.
La léthargie aoûtienne ne changera rien. En septembre, tout remontera à la surface comme la mer rend les corps dont elle a été souillée. Personne n'aura oublié ni les dénégations woerthiennes, ni les expectorations hortefeuxiennes, ni les dernières vomissures sarkoziennes. Marianne en rougit de honte. Le citoyen en rugira de colère.
Non, la loi ne naît pas du fait divers. Elle ne se change pas pour servir un pouvoir personnel. Elle seule édicte la règle commune. Elle est injuste si elle s'affranchit du principe d'égalité et du respect de chaque individu devant elle.
Tout pouvoir qui cherche à s'arroger le droit d'agir par exceptions contre son peuple et par faveurs envers les turpitudes des siens avilit les fondements de la République et tombe dans le déshonneur.
Septembre n'est pas trop loin pour s'en souvenir et résister avec force.

canard_courroye_28

Posté par CASTRONOVO à 00:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 2 août 2010

Le Montaiguet a encore brûlé

montaiguet_feu_30
(clic sur l'image pour agrandir)
 

montaiguet_feu_30Vendredi en fin d'après-midi, divers coups de fil m'informent d'un nouveau feu dans le massif du Montaiguet.
Pas même le temps de raccrocher que le bruit des vols aériens de secours est perceptible. 
Depuis ma terrasse, avec vue direction Sud, j'aperçois déjà là-haut les appareils de la sécurité civile en rotation sur la zone à maîtriser : au moins quatre Canadairs, deux Dash8 et deux hélicoptères.
La Provence (clic sur l'image pour agrandir) a relaté dans son édition de samedi cet énième incendie à proximité de la carrière comme on peut l'identifier sur cette photo que m'a fait parvenir un lecteur du blog que je remercie vivement.
Un peu avant la tombée de la nuit, la lutte aérienne a cessé.
Le journal indique qu'environ cinq hectares ont été parcourus par le feu et qu'une cinquantaine de pompiers avaient été dépêchés sur place pour circonscrire l'embrasement.
Un engin des sapeurs-pompiers, sans personne à bord fort heureusement, a fait plusieurs tonneaux dans le ravin.
Si cela pouvait au moins être le dernier épisode de cette triste série qui touche l'un des plus beaux fleurons verts d'Aix !

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

vendredi 30 juillet 2010

Gaudin et Guérini pacifistes... jusqu'à la tuerie de 14

gaudin_gueriniA une semaine d'intervalle, La Provence a auditionné, euh… interviewé Jean-Claude Gaudin et Jean-Noël Guérini. C'est fou comme tous les deux aiment Marseille ! Et pas d'une passion style amour d'été, non, un grand amour façon Gyptis et Protis. Bref, l'amour éternel ou rien !
Oh, bien sûr, il y a bien quelques bisbilles ici et là, mais pas question de se laisser embarquer dans de très basses et vaines querelles entretenues par des jaloux qui font rien que les embêter.
D'ailleurs, l'un et l'autre sont prêts à faire front, et côte à côte  s'il vous plaît, pour sauver leur ville de Marseille autant de temps qu'il le faudra, c'est-à-dire jusqu'à la tuerie municipale de 2014.
Gaudin aura été maire pendant 19 ans, Guérini guigne la place pour au moins aussi longtemps.
D'ici là, ils distilleront encore aux Marseillais de sages paroles sur leur nécessaire entente ou leur intelligente collaboration. Et même, tiens, on va faire compte joint, surtout que c'est Guérini qui alimente le pot commun.
Alors, s'il y en a qui cherchent à nous traîner dans la boue, à critiquer nos projets ou, pire, à nous virer pour piquer notre fauteuil (Muselier ? Mennucci ?), qu'ils y réfléchissent à deux mille six cent fois, c'est nous qui avons le code secret.

Morceaux choisis des deux interviews

Jean-Claude Gaudin :
Ÿ Redevenir ministre : "Je préfère rester à Marseille."
Ÿ Les chantiers de Marseille capitale européenne de la culture : "Malgré nos différences politiques, il faut arriver à se mettre d'accord. Le temps de la confrontation électorale reviendra. Mais d'ici là, il faut que nous avancions ensemble."
Ÿ Le nouveau stade vélodrome : "Je pense obtenir un peu plus que les 10% que l'Etat a promis, la Ville donnera 40M€, le département 30 et la Communauté urbaine 20. Il serait normal que la Région donne autant que le Conseil général."
Ÿ L'avenir de la ville : "Je suis chargé de la développer et de la faire avancer pour la faire entrer dans le Top 20 des grandes villes européennes. Je continuerai à travailler pour propulser Marseille vers le haut."
Ÿ Les affaires politico-financières : "Je me refuse à tout commentaire. Ma conception, c'est qu'on ne se mêle pas des affaires de justice."
Ÿ L'entente avec Guérini : "Nous nous sommes opposés plus que durement lors des municipales et des sénatoriales. Il est probable que nous opposerons encore car je serai toujours là pour faire gagner mon camp. Pour autant, il est de ma responsabilité de parler à tout le monde. Les Marseillais ne comprendraient pas que je ne parle pas avec ceux qui, comme moi, détiennent une partie de l'autorité et surtout les financements."
Ÿ Renaud Muselier en 2014 : "Il a parfaitement le droit d'envisager l'avenir. Mais comment répondre, en ce qui me concerne, à une question dont l'échéance est aussi éloignée ? L'essentiel de ma vie politique est consacré à notre ville. Si tout se déroule normalement, je prendrai ma décision en 2013. Aujourd'hui, je ne m'interdis rien."
Jean-Noël Guérini :
Ÿ Les affaires en cours : "Je suis d'une sérénité totale. Je me garderai bien de commenter les affaires judiciaires."
Ÿ Un système Guérini clientéliste : "Que certains balaient devant leur porte. Si on me critique tant, c'est que je gêne politiquement. Je sais que certains veulent m'abattre par rapport à de futurs rendez-vous électoraux. Ils peuvent penser profiter de cette situation."
Ÿ La fédération du PS : "Elle n'a jamais autant travaillé qu'en ce moment. Nous sommes rassemblés et en ordre de bataille."
Ÿ Son boycott au second tour des élections régionales : "Michel Vauzelle a été élu président grâce à son résultat dans les Bouches-du-Rhône. Il a pris la responsabilité de ne pas respecter au premier tour la liste votée à l'unanimité par les militants et a évincé plusieurs personnalités. Je n'ai pas compris ces évictions. Mais il n'y pas eu de boycott. Aujourd'hui, l'heure n'est plus à ressasser mais plutôt au travail. C'est à cela que Vauzelle doit s'attacher."
Ÿ Le choix sur le non cumul des mandats : "Je prendrai ma décision le moment venu. Quant à la circonscription du centre-ville, tout est possible, elle n'appartient à personne."
Ÿ Le plan quinquennal du Conseil général : "Il permet d'engager 500M€, la moitié pour MPM et l'autre pour le département. Je fais confiance au maire de Marseille pour avoir des crédits supplémentaires au niveau de l'Etat. Les élus, de droite et de gauche, doivent travailler pour Marseille et les Marseillais."
Ÿ Des tensions politiques dans le cadre de Marseille 2013 : "Est-ce qu'exprimer un point de vue, c'est créer des tensions ? Je ne le pense pas. Nous sommes une force de proposition."
Ÿ L'accord avec Gaudin : "Il veut faire gagner son camp et moi le mien. Pour autant, en dehors du temps des élections, allions-nous nous faire une guéguerre permanente ? J'ai du respect pour l'homme et la fonction. Il aime Marseille autant que moi. Nous devons travailler ensemble. Pour le reste, rien n'est impossible. Quant à ma candidature aux municipales de 2014, j'espère être comme le bon vin et laisser mûrir ma réflexion."

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

mercredi 28 juillet 2010

La corrida abolie en Catalogne : Et en France, alors ?

taureau_merciComme quoi, n'est-ce pas, il ne faut jamais tout à fait désespérer de notre espèce. C'est grâce à une "Initiative législative populaire" (IPL) soutenue par 180.000 signatures que le parlement régional de Catalogne vient de voter l'interdiction des corridas à partir de 2012, suivant ainsi la voie initiée par l'archipel des Canaries qui avait aboli les pratiques liées à la tauromachie dès 1991.
Un peu de barbarie vient donc de disparaître.
A quand aussi en France où ces cruautés et actes de torture envers les animaux sont subventionnés par l'argent public ?

(Clic sur l'image pour agrandir)
zones_tauromachiques
Quelques sites anti-corrida à consulter :
http://www.anticorrida.com/
http://www.allianceanticorrida.fr/
http://www.flac-anticorrida.org/

Posté par CASTRONOVO à 13:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

mardi 27 juillet 2010

Montaiguet : Retour des flammes et nouvelle énigme

montaiguet_feu_24
(Clic sur l'image pour agrandir)
Cliché saisi à la fin de l'incendie
Les camions des pompiers sont encore sur place.
Mais quel diable a bien pu attiser ce retour des flammes ?

Si le titre de l'article ne l'avait précisé, auriez-vous reconnu ce coin de verdure où ne coule pas directement une rivière ? Pourquoi cette image, aujourd'hui ? Parce que l'incendie criminel de Carry-le-Rouet a pris le dessus, si l'on peut dire, sur tous les autres petits foyers qui se sont déclarés samedi dans les Bouches-du-Rhône.
Vers 14 heures, au Sud d'Aix, diverses alertes signalent aussi un départ de feu sur le terrain même où est projeté le transfert de la polyclinique Rambot. Le fort mistral compliquant le travail, deux heures durant, les pompiers ont tout fait pour circonscrire le périmètre et étouffer les flammes. Mission réussie.
Entre un et deux hectares ont cependant été carbonisés. A l'heure actuelle, on ne connaît pas encore l'origine de l'embrasement. Ce qui semble exclus, c'est le jet de cigarette car la route est assez distante. Alors, quoi, qui, comment ?
En 2005, le feu tragique qui avait ravagé 500 ha sur les hauteurs du Montaiguet, d'Aix à Meyreuil et jusqu'à Gardanne, n'avait pas livré son mystère.
Pour mémoire, il avait fallu mobiliser un dispositif impressionnant sur le site : six Tracker, un Dash8, un hélicoptère et pas moins de 600 hommes pour lutter contre le sinistre. Cela n'avait malheureusement pas empêché un bien triste bilan : six pompiers blessés, deux camions brûlés et des dizaines d'habitations dévastées et évacuées.
Alors, que s'est-il donc passé ce samedi après-midi sur ce morceau de terrain qui a fait l'objet d'une modification simplifiée du Plan d'occupation des sols pour y accueillir l'implantation d'un énorme établissement médical privé ?
Accident, inconscience, acte volontaire ? A-t-on trouvé sur place des éléments qui permettraient de savoir comment a démarré le feu ? Belle énigme. Et finalement une seule vraie question à se poser : quel diable a bien pu attiser ce retour des flammes sur cette partie de la colline déjà touchée il y a cinq ans ?

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

samedi 24 juillet 2010

Justice : Seconde infortune imposée à Bettencourt

charlie_bettencourt
Dessin de Cabu dans Charlie Hebdo du 21 juillet 2010

La meute sarkozienne avait fait fort. Mediapart utilise "des méthodes fascistes", c'est "une certaine presse des années trente", c'est un "site de ragots".
Et vlan ! Après un premier rejet le 1er juillet par le tribunal de grande instance de Paris de la demande de Liliane Bettencourt (ayant sans doute toute sa tête mais qui doit en faire une bien mauvaise) et de son gestionnaire de fortune (d'infortune ?) visant à obtenir le retrait des enregistrements secrets, une seconde torpille a été lancée hier par la cour d'appel en déboutant les deux plaignants (pas à plaindre).
La demande initiale contre Mediapart n'avait pas réussi à passer la rampe car, selon le tribunal, les documents sonores contenaient "des informations légitimes et intéressant l'intérêt général", Edwy Plenel n'ayant cessé de soutenir que n'ont été publiés que les passages ayant un but d'information légitime, à l'exclusion de toute incursion dans la vie privée. Ce qu'a confirmé le débat public qui s'est ouvert suite à ces publications.
La cour d'appel a ainsi confirmé qu'en publiant les écoutes, les journalistes avaient justement fait leur travail. Avec la décision d'hier, un grand pas a été franchi. La nébuleuse des affaires Bettencourt & Co aura encore plus de mal à être étouffée.
Un peu de justice plus républicaine qui impose à la dame une seconde infortune, ça le vaut bien…

Pour signer la pétition (près de 32.000 personnes, vendredi soir)
et soutenir Mediapart, c'est ici :
http://www.mediapart.fr/club/blog/la-redaction-de-mediapart/140710/lappel-pour-une-justice-independante-et-impartiale

Vidéo d'Arrêt sur images :
Eva Joly débat sur la procédure de justice et ses conséquences
http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=3201

Nouveaux records de connexions.
Merci à tous ceux qui ont relayé mes derniers articles, en particulier celui de jeudi, via blogs, réseaux et commentaires postés sur des sites de presse.
Mentions spéciales pour Facebook, Twitter,
Cpolitic et Charlie enchaîné (Clic sur les liens).

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

jeudi 22 juillet 2010

Le Canard enchaîné met son bec dans les filouteries

canard_une_du_21
(Clic sur les deux images pour agrandir)
Le Canard du 21 juillet 2010

canard_joyandet_21Dévoré, j'ai dévoré tout cru Le Canard d'hier. Pour aujourd'hui, j'avais l'intention de parler d'Aix. Mais après la lecture du volatile déchaîné, je me suis dit qu'il ne fallait pas gâcher un si bon plat. Une fois encore, que de révélations sur les turpitudes du gouvernement ! Mais que font donc les autres médias ? N'y a-t-il que Le Canard, Mediapart et dans une certaine mesure Marianne pour oser débusquer les filouteries et les cachoteries ? Voici un petit florilège de sujets lus hier dans Le Canard. Je ne saurais trop conseiller de découvrir tous les autres détails dans le journal lui-même.

à Le service audiovisuel du palais de l'Elysée a augmenté son budget de 200% en 2009 et dépensé 141.000€ lors des discours présidentiels "pour la fabrication à chaque déplacement d'un fond de scène ou d'un dais". Une misère quoi, et même pas une seule représentation à Avignon !
à La participation à l'assemblée générale de l'ONU du 21 au 24 septembre dernier de Nicolas Sarkozy, accompagné d'une délégation française composée de 132 personnes et de 32 membres de l'équipage de trois avions avec hébergement et restauration payés par la présidence, a coûté la misérable somme de 1.145.279€. La garden-party annulée, c'était sûrement pour rire.
à Nicolas Sarkozy déclare publiquement soutenir Eric Woerth. Mais en coulisses, il estime qu'"il n'est plus un atout mais un poids dont on ne peut pas se délester". Bravo l'hypocrisie présidentielle.
à Roselyne Bachelot, ci-devant ministre des seringues, avait pris sa voix la plus aiguë pour annoncer à la télé la récupération de la moitié des dépenses liées à la grippe qui n'a pas eu lieu. Selon le rapport d'enquête de l'Assemblée nationale, elle a juste oublié de dire que la dépense atteint quand même les 625M€ sans compter les millions de pénalités versées ou à verser aux labos et les 300.000 claqués en frais d'avocats engagés par le ministère de la Santé. Bachelot, l'autre virus du gouvernement.
à Le court voyage de François Fillon en Nouvelle Calédonie a été encadré par 50 gendarmes déplacés de Tahiti à Nouméa par Airbus privé. Son coût ? Oh, "à peine" 250.000€. La faute aussi aux 35 heures et à la retraite à 60 ans, peut-être ?
à L'indigente Liliane Bettencourt ne paie que 9% d'impôts sur le revenu (taux d'imposition d'un cadre lambda). Mais où Sarkozy est-il allé chercher qu'il y a des malheureux qui paient 100%. Ce président a-t-il un jour été crédible ?
à Déjà en 2002, après son élection comme député, Christian Blanc avait vu ses comptes de campagne invalidés pour avoir présenté des factures correspondant à ses achats de… cigares. Sa récente récidive lui a valu un passage à tabac.
à A Valenciennes, on prévoit de construire un nouveau stade qui devrait coûter 75M€. La communauté d'agglomération est présidée par la secrétaire d'Etat Valérie Létard. Et devinez quoi, le club est présidé par son papa, également actionnaire à titre personnel de la holding propriétaire du club de foot. Bonjour la magouille.
à Dans le Var, Hubert Falco a de vrais amis, sympas et serviables. Par exemple, l'ex-directeur des affaires culturelles de Six-Fours qui a passé un mauvais moment devant le tribunal pour prise illégale d'intérêt, factures douteuses, trous dans la caisse dans la gestion du festival Voix du Gaou. Curieusement, en 2004, un audit (coût : 71.640€), commandé par le maire copain du secrétaire d'Etat, auquel avait participé le fils de Falco, n'avait rien remarqué d'anormal. "Je ne suis intervenu que sur la partie opérationnelle de l'audit, pas sur le volet financier", s'est-il défendu. Et une boîte de mouchoirs en soie, une !
à Pour le 14-Juillet, Brice Hortefeux a décerné plein de rubans de la Légion d'honneur. Mais à qui donc ? A des conseillers municipaux de Clermont-Ferrand, au recteur de la cathédrale, au sous-préfet de Riom et au préfet de la région… Auvergne. Quelles coïncidences !
à Yves Jégo, viré par Sarkozy, a rejoint Jean-François Copé. Libéré lui aussi pour "maladresses et indélicatesses", Alain Joyandet va suivre la même voie que l'ex-secrétaire à l'Outre-mer. Copé, l'auberge des recalés.
à Laurent Wauquiez est allé chercher des enveloppes à Londres. Réaction de Sarkozy : "On n'a pas le choix. Il faut le défendre car, après l'affaire Woerth, on ne peut s'offrir (sic) une affaire Wauquiez. Mais celui-là, il ne perd rien pour attendre". Wauquiez, future recrue de Copé ?

===============================

En une semaine, déjà près de 29.000 signataires ont rejoint l'appel lancé par Mediapart pour une justice indépendante et impartiale dans le traitement des affaires Bettencourt. On continue à signer ici :

http://www.mediapart.fr/club/blog/la-redaction-de-mediapart/140710/lappel-pour-une-justice-independante-et-impartiale

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

mardi 20 juillet 2010

Portrait d'élites : Aujourd'hui, Maryse Joissains

 joissains_portrait

Dans la presse, à la radio, en propos divers, par petites touches ou à grands coups de pinceau, Maryse Joissains ajoute régulièrement de nouvelles couches à son portrait. 
ŸHier matin, elle répondait aux questions de France Bleu Provence.
Le budget d'ITER devient une bombe à retardement.
Pendant la campagne des régionales, en accord avec le souhait des écologistes, Michel Vauzelle avait déclaré qu'il ne verserait que la somme déjà décidée, sans augmentation.
Maryse Joissains s'en était indignée : "Ces propos sont graves car ils traduisent une volonté de ne plus investir dans le nucléaire ce qui risque non seulement de nuire à notre territoire, mais surtout d'entraîner la déconsidération de nos partenaires internationaux".
Or, qu'a-t-elle dit hier ? Elle a indiqué qu'elle avait été reçue à Paris au sujet du financement à compléter. Le gouvernement a appris par les autorités européennes que l'enveloppe initiale globale nécessitait un gros ajustement à la hausse mais que, pour l'instant, les collectivités locales ne seraient pas sollicitées. Et l'Etat et les partenaires internationaux seulement devraient mettre de l'argent frais.
Sur ce point, Vauzelle n'a donc pas failli puisqu'il a répété que la participation régionale actée serait honorée. Joissains ne s'est toutefois pas avancée sur sa décision en cas de nouvel appel financier.
Ÿ Dans une interview à La Provence, Jean-Claude Gaudin "se félicite de la décision du Conseil d'Etat" sur la validation de l'élection municipale d'Aix.
Puis, interrogé sur la protestation des maires contre la réforme des collectivités locales, il s'emporte : "Cette grève me paraît tout aussi scandaleuse que celle des joueurs de l'équipe de France".
Joissains n'a pas suivi cette grève "mairies fermées". Mais elle s'est déplacée, à juste titre, jusqu'à Paris pour manifester avec de nombreux élus de la CPA. Pourquoi, là, Gaudin ne trouve-t-il rien à redire ?
Ÿ Une autre information, peu mise en avant, signale que Joissains a rejoint, avec 35 députés UMP le tout nouveau collectif Droite populaire créé par Thierry Mariani.
Les prises de position et certains propos de Mariani, coutumier de dérives vers l'extrême de la droite, ne semblent pas troubler plus que cela l'esprit de Joissains.
De toute évidence, ce mouvement est bien une tentative de parade pour contrer l'extrême droite lepeniste qui pourrait arracher nombre d'électeurs s'estimant "trompés" par le sarkozysme (23% aux élections régionales en PACA).
Pour ceux qui l'ignoreraient, il existe déjà une Nouvelle Droite populaire, classée nationaliste.
En somme, si l'on comprend bien, jusqu'en 2012, c'est : sauvons les meubles et à fond le populisme ! 

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

dimanche 18 juillet 2010

Déjà 17.000 signatures pour l'appel de Mediapart

logo_mediapartIl ne faut qu'une petite poignée de secondes pour signer l'appel lancé par le site Mediapart réclamant une justice indépendante dans les affaires Bettencourt.
Samedi en fin de soirée, 17.000 personnes avaient déjà signé depuis la mise en ligne il y a quatre jours seulement. Alors que de nouveaux faits sortent du silence chaque jour, il faut donc continuer à faire grimper le nombre de pétitionnaires et faire circuler l'information via les carnets d'adresses personnels et les réseaux.
   
19h00 : Plus de 20.000 signataires… dont deux innocents aux mains pleines qui tentent de faire feu de tous bois… de justice !

 petition_faceties

On signe ici :
http://www.mediapart.fr/club/blog/la-redaction-de-mediapart/140710/lappel-pour-une-justice-independante-et-impartiale

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [8] - Permalien [#]