lundi 3 juin 2013

Non au mur entre le Terrain des peintres et Sainte Victoire !

Nouveau gros risque de menace sur le patrimoine aixois : une extension de la maison de retraite Paul Cézanne formerait une muraille entre le jardin et Sainte Victoire…

terrain des peintres capture
(Clic sur l'image pour agrandir)
Le jardin avec 9 reproductions de tableaux de Cézanne et Sainte Victoire à l'horizon

Le beau temps arrive. Hélas, pas pour notre cher patrimoine aixois qui continue de voir de gros nuages s'accumuler encore sur son sort.
Après le cas de la bastide Lou Deven du chemin de Valcros promise à la démolition, objet de mes récents articles, voici qu'un projet d'extension de la maison de retraite nommée précisément Paul Cézanne risque d'assombrir la lumière des toiles du maître.
A proximité de cet établissement privé, se trouve ce que l'on appelle à juste titre le Terrain des peintres. Ce jardin remarquable, intégré dans le domaine de la Marguerite, proche du célèbre atelier des Lauves, a été aménagé il y a déjà plus de dix ans car il est l'un des sites que Cézanne affectionnait pour peindre Sainte Victoire. Neuf reproductions de ses nombreux tableaux ont été installées pour que le public et les touristes puissent les contempler en présence du motif vivant bien visible au loin.
Or, selon l'association Cézanne Terrain des peintres, l'extension boucherait en partie la vue sur la montagne. Le danger est donc grand de voir s'amoindrir la pertinence et la qualité du lieu qui avait pu être préservé et mis en valeur, offrant un belvédère de premier choix à tout visiteur.
Les membres de l'association ont donc entamé des actions en justice pour tenter d'empêcher toute atteinte sans retour à cette richese patrimoniale. Pour en connaître les détails, on pourra lire ci-dessous l'article complet de La Provence d'hier.

(Clic sur l'image pour agrandir)
L'extension en "T" du bâtiment avec un toit terrasse,
modélisée sur la vue de droite par l'association

terrain des peintres avant après
Association Cézanne - Terrain des peintres :
http://terrain-des-peintres-aix-en-provence.fr/

IMPORTANT
Merci de signer la pétition en ligne :

http://www.petitions24.net/petition_pour_la_sauvegarde_du_terrain_des_peintres_aix_en_pce

(Clic sur chacune des parties de l'article pour agrandir)

terrain des peintres Aterrain des peintres Bterrain des peintres C

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

vendredi 31 mai 2013

Maryse Joissains veut démolir la bastide Lou Deven...

Maryse Joissains se fiche pas mal du patrimoine. Autre exemple emblématique : elle veut démolir la bastide Lou Deven sur le secteur de Valcros pour créer une vaste ZAC d'urbanisation. Disons non à la casse !   

lou deven 30 mai 2103 008(Clic pour agrandir) La bastide Lou Deven à l'abandon

Sauver de la destruction tous les lieux de mémoire de notre ville, c'est l'objectif que se sont fixé plusieurs associations attachées à ce patrimoine naturel, architectural et culturel.
Hier matin, le Collectif Lou Deven, rejoint pas d'autres associations, a eu la bonne idée de tenir une conférence de presse sur le site même de la bastide en péril sur le plateau de Valcros à moins de 500 mètres de la Fondation Vasarely que sépare l'autoroute.
Je me suis rendu sur place (pour y représenter aussi mon ami Edouard Baldo retenu par d'autres obligations). Nous avons pu constater qu'un permis de démolir affiché à l'entrée a été signé par la mairie en contradiction avec les promesses de Maryse Joissains qui s'était engagée à ne pas le faire.
Les Aixois sont hélas habitués à ses revirements permanents. Mais ce n'est pas une raison pour baisser les bras devant l'imminence d'une catastrophe annoncée.
La bâtisse est certes très dégradée mais elle mérite d'être conservée et réhabilitée. Il faut savoir en effet qu'elle recèle une histoire, celle du peintre Joseph Milon qui, à partir de là, créa une de ses toiles majeures montrant Sainte Victoire, comme Paul Cézanne le fit depuis le plateau de la Constance tout proche.
Alors, pourquoi la mairie veut-elle raser la bastide ? Derrière cette aberration se profile en fait un vaste projet d'urbanisation dénommé ZAC de la Constance (le secteur s'étend sur 100 hectares), mortifère pour la conservation du patrimoine. Cela est inacceptable. On ne peut laisser faire.
L'occasion nous en donnée dans les prochains jours car la phase de consultation de la population décidée par le conseil municipal s'ouvre justement le 7 juin et chacun doit se mobiliser pour faire part de ses observations.
C'est d'autant plus important que de multiples associations de sauvegarde de notre patrimoine sont choquées de ne jamais recevoir de réponses du maire ou de ses adjoints à leurs courriers dont plusieurs copies m'ont été adressées pour m'alerter.
Voilà, ce qui se trame au mépris de l'avis des Aixois…

lou deven 30 mai 2103 006(Clic pour agrandir) La conférence de presse hier au pied de la bastide Lou Deven

constance enquête publique

Pour en savoir plus :
http://patrimoineaix.over-blog.com/article-lou-deven-une-destruction-annoncee-106265824.html

Mon précédent article sur le patrimoine :
"Cézanne, un patrimoine aixois à protéger sans relâche" :
http://castronovo.canalblog.com/archives/2013/05/27/27255961.html

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

mercredi 29 mai 2013

Les CIQ pour une démocratie locale non polluée

Et si on écoutait plus sérieusement les Comités d'intérêts de quartiers ? Car leur rôle est essentiel pour l'exercice d'une démocratie locale efficace. Mais Maryse Joissains ne le sait toujours pas... 

aix pollution villes les plus polluées
Des CIQ ont débattu des records de pollution à Aix

Il est des villes où les Comités d'intérêts de quartiers sont des partenaires à part entière des collectivités. Ils sont reconnus et respectés parce qu'ils réunissent des personnes qui connaissent les problèmes de chaque coin de leur ville sur le bout des doigts. Et leur expertise leur permet de participer à la concertation avec les élus et de faire des propositions concrètes pour améliorer la vie de leurs concitoyens.
A Aix, les CIQ sont parfois vus comme des empêcheurs de gérer en rond. L'exemple de l'énorme fiasco du réseau de bus a montré que, si la municipalité les avait consultés en amont, bien des erreurs et des difficultés auraient pu évitées. Or, une fois le désastre constaté, il a bien fallu les solliciter pour prendre leur avis.
Hier, plusieurs CIQ du sud de la ville ont organisé une intéressante réunion sur la mauvaise qualité de l'air omniprésente à cause de pics de pollution dépassant toutes les règles tolérées. Va-t-on les écouter ? Ou seront-ils ignorés et mis à l'écart de décisions qui concernent pourtant toute la population ?
En 2008, la Fédération des CIQ aixois avait produit un remarquable livre blanc, véritable somme de constats et de propositions visant à stimuler la réflexion et à aider les pouvoirs publics à tenir compte des souhaits des habitants. Hélas, quelques années après, on ne peut pas dire que la municipalité a abondamment et utilement puisé dans les centaines de suggestions mises en avant par les associations.
Et aussi que dire de l'absence de Conseils de quartiers à Aix alors que la loi faisant obligation de les mettre en place date de 2002 ? Beaucoup de villes se félicitent du travail acompli par tous les bénévoles qui sont associés et participent à l'élaboration de projets d'intérêt général. A Aix, rien ou pas grand-chose de tout cela. Il n'est que temps de jeter les bases d'une démocratie locale digne de ce nom pour permettre à un maximum de personnes de tenir leur rôle de citoyens actifs et responsables.

Des informations sur la pollution à Aix

aix pollution villes les plus polluées B - Copieaix pollution B

Document complet sur les types de pollution à Aix :
http://www.atmopaca.org/files/fc/fiche_aix.pdf
Pour en savoir plus :
http://www.airpaca.org/

La pollution fait tousser Maryse Joissains 

Dans sa tribune publiée dans le magazine municipal de mai, Maryse Joissains s'énerve quand on lui parle de la pollution à Aix. Elle conteste les chiffres qui classent notre ville comme l'une des plus polluées de France et s'en prend à tout le monde, aux experts, aux élus d'opposition et, faut-il comprendre, à tous ceux qui oseraient mettre en doute les efforts qu'elle prétend avoir accomplis pour endiguer le fléau. 
Son argument : Marseille est beaucoup plus atteinte. Sauf que… Aix n'a toujours pas de Plan de déplacements urbains digne de ce nom. Et que notre ville demeure classée en 9e position parmi les grandes villes les plus polluées de France. Dis, tonton, pourquoi tu tousses ? 

Un excellent dossier de La Provence sur les CIQ :
http://www.laprovence.com/article/actualites/2363117/quelle-est-linfluence-reelle-des-ciq-dans-la-politique-aixoise.html

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

lundi 27 mai 2013

Cézanne, un patrimoine aixois à protéger sans relâche

Cézanne réhabilité ? Oui, mais pas encore suffisamment. Il faut aussi sauvegarder et valoriser les nombreux sites d'où il a peint ce qui est devenu notre patrimoine… 

Cézanne statue

Malgré sa renommée mondiale durement acquise grâce aux initiatives dues à des passionnés de peinture, Paul Cézanne n'est pas encore tout à fait réhabilité. Même si, depuis quelques années, Aix, sa ville natale, a enfin compris qu'il fallait œuvrer durablement pour mettre en valeur et faire connaître le génie du maître. 
Des associations ferventes se sont aussi créées pour participer à cette démarche. Sous leur conduite érudite, j'ai d'ailleurs pu m'en rendre compte personnellement lors de formidables visites guidées de sites qu'elles souhaitent protéger. 
Certains lieux sont à l'abandon ou menacés de disparition. Nul Aixois responsable ne peut accepter de voir être dilapidé à jamais ce patrimone qui a tant fait et tant contribué à notre histoire commune. 
Deux exemples montrent l'immense travail qui reste à accomplir en maints secteurs non encore valorisés. La Bastide Lou Deven, dont il ressort que celle-ci est définitivement en ruine (la toiture n’a plus de tuiles), faute d’avoir bénéficié de mesures de protection d'urgence, et cela malgré les engagements pris en Conseil municipal en janvier dernier. Et le risque est grand également de voir le terrain qui l'abrite devenir une zone de constructions coupables. Pas loin de là, se trouve la rocaille de l’Ensoleillée, peinte par Cézanne et, elle aussi, en train de partir en ruine, faute de protection. Si rien n'est fait, nous serons tous comptables du gâchis.

Lou_Deven_le_11_mai_2013
La Bastide Lou Deven malheureusement en ruine

ensoleillée rocaille
La rocaille de l’Ensoleillée en train de partir aussi en ruine

Les associations et leurs bénévoles font tout leur possible pour alerter la Ville et lui faire prendre conscience des dangers et des décisions irrémédiables qui anéantiraient ces lieux de mémoire encore vivants.
L'association de Sauvegarde des paysages de Cézane s'emploie activement à recenser tous ces lieux et paysages. Quant à l'association Cézanne - Terrain des peintres, elle vient de lancer sur son site une pétition pour informer le maximum de personnes afin d'attirer l'attention des médias et des décideurs. Je l'ai évidemment signée et j'encourage vivement tous les lecteurs et visiteurs de mon blog à manifester leur soutien à la cause et à relayer en masse le lien ci-dessous auprès de leurs contacts.

Association Cézanne - Terrain des peintres :
http://terrain-des-peintres-aix-en-provence.fr/

La pétition à signer :
http://www.petitions24.net/petition_pour_la_sauvegarde_du_terrain_des_peintres_aix_en_pce

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

jeudi 23 mai 2013

Les nouveaux tours de farce de Maryse Joissains (2)

Déjà douze ans de mandat et Maryse Joissains en est encore à commettre de graves fautes de gestion. Quelques autres exemples qui secouent…

Joissains - Copie

Pour répondre à la demande générale, voici la suite en trois exemples du florilège de farces et attrapes produites par Maryse Joissains. Ce sont là les plus récentes d'une longue liste qui a commencé dès les premiers mois de son entrée en fonction.
Si au moins elles pouvaient être les dernières. Mais qu'elles le soient ou qu'il s'en ajoute d'autres, de toute façon, on ne se privera pas d'en reparler d'ici peu lorsque le temps de l'élection municipale sera venu. Il sera alors difficile à Maryse Joissains de nier toutes ces évidences ou d'esquiver la réalité de son bilan catastrophique et la responsabilité entière qu'elle porte.
Un 7e directeur à l'OPAC
Pays d'Aix Habitat est sans conteste le domaine où Maryse Joissains aura excellé le plus dans son manque de discernement pour assurer un bon fonctionnement de l'office. Car il n'y a sans doute nulle part ailleurs un organisme qui aura vu le déflié de six directeurs chassés les uns après les autres.
Et, depuis quelques semaines, un septième vient d'être recruté après l'éviction d'une personne qu'on nous présentait pourtant comme une vraie professionnelle. A ce rythme, et à dix mois de l'élection municipale, personnellement, je ne serais étonné d'en voir surgir un huitième. 

Budget explosé pour le Centre de congrès 
A l'origine, les travaux de rénovation du Centre de congrès du boulevard Carnot ne devaient coûter que 2 millions d'euros. Interrogée au vol par l'opposition, la municipalité a fini par livrer l'information et admettre qu'à l'heure actuelle la dépense atteint déjà 7 millions, soit un peu plus de trois fois la mise de départ. On est confondu par un tel sens de la prévision ! 
Lourd surcoût pour les bus 
Lors de la réorganisation du réseau de bus qui, rappelons-le, avait été menée sans concertation en amont et provoque toujours de graves problèmes de fonctionnement, Maryse Joissains avait affirmé que les frais occasionnés par les ajustements demandés par la population seraient pris en charge par le délégataire Keolis et ne coûteraient pas un centime à la collectivité.
On me murmure à l'oreille que, là encore, contrairement à ce que prétendait Maryse Joissains, elle en serait à devoir débourser quelque deux ou trois millions d'euros pour tous les ratés. Elle ne pourra plus dire
"circulez, il n'y a rien à voir"… 

OPAC nouveau directeur 13

La première partie publiée mardi :
http://castronovo.canalblog.com/archives/2013/05/21/27205783.html#c55935514

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

mardi 21 mai 2013

Les nouveaux tours de farce de Maryse Joissains (1)

Déjà douze ans de mandat et Maryse Joissains en est encore à commettre de graves fautes de gestion. Quelques nouveaux exemples qui secouent…

joissains baratin bleu

En voulez-vous encore ? Car, vu les tonnes de ratages engrangés, on peut dire que le choix est assez vaste et qu'il suffit tout simplement de demander. Parce que douze ans, et bientôt treize de mandat de maire n'auront pas suffi à Maryse Joissains pour apprendre enfin à éviter de grossières fautes de gestion.
Or donc, en complément de tous les cas majeurs déjà recensés par ce blog depuis plusieurs années, voici un nouveau florilège de bévues qui illustre à merveille son inaptitude à gouverner et dont elle aura du mal à se vanter.
La pollution fait tousser Joissains
Dans la tribune de l'encore majorité publiée dans le magazine municipal de mai-juin, Maryse Joissains s'énerve quand on lui parle de la pollution à Aix. Elle conteste les chiffres qui classent notre ville comme l'une des plus polluées de France et s'en prend à tout le monde, aux experts, aux élus d'opposition et, par voie de conséquence, à tous ceux qui mettraient en doute les efforts qu'elle prétend avoir accomplis pour endiguer le fléau.
Son argument : Marseille est beaucoup plus atteinte. Sauf que… Aix n'a toujours pas de Plan de déplacements urbains digne de ce nom. Et que notre ville demeure classée en 9e position parmi les grandes villes les plus polluées de France. Dis, tonton, pourquoi tu tousses ?
Odeurs d'arnaque à la station d'épuration
Odeurs d'arnaque au sujet des travaux de réalisation de la nouvelle station d'épuration de la Pioline. La Ville veut se défendre en justice pour engagements non respectés par le groupement d'entreprises ayant obtenu le marché.
A l'époque où ce contrat a été passé (en 2008), j'étais membre de la commission d'appel d'offres et je me souviens d'avoir attiré l'attention sur certains éléments du dossier qui me paraissaient discutables. J'avais notamment posé des questions sur la valorisation effective des technosables (les boues retraitées et recyclées pour un autre usage, par exemple en technique routière ou dans la fabrication du béton).
La station a finalement été inaugurée en 2010 et ce n'est qu'au conseil municipal d'avril dernier que la Ville s'aperçoit de certains manquements graves au contrat. A quand un assanissement de la situation ? 
                                                                                                                   A suivre…

La délibération sur la station d'épuration
Clic ici

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

mercredi 15 mai 2013

Mairie 2014 : Edouard Baldo engage le débat sur le logement

Edouard Baldo, candidat à la mairie en 2014 propose vendredi 17 mai un grand débat public sur le logement à Aix. Un moment fort à ne pas rater…

baldo conf presse 8 avril 2013 baldo - Copie (2)
(Clic sur l'image pour agrandir)
Lors de la conférence de presse d'annonce de candidature

La campagne pour l'élection municipale de mars 2014 est lancée. A gauche et pour l'opposition, Edouard Baldo a été le premier à déclarer sa candidature (voir lien vidéo plus bas).
Pas un jour sans qu'il ne sillonne la ville à la rencontre des Aixoises et des Aixois, sur le terrain, dans les associations, dans les entreprises et dans toutes les institutions représentatives.
Cela faisant, son projet, dont il a déjà fixé les grands axes, s'enrichit de propositions directement recueillies auprès des habitants et prend forme par le dialogue engagé avec eux.  
Ce vendredi, un autre moment public fort est programmé avec un débat qui portera sur le thème du logement à Aix où il y a tant à faire en ce domaine bien malmené par la municipalité sortante.
Une telle démarche ne peut évidemment être menée isolément sans la prise en compte de toutes les questions liées à l'urbanisme, aux déplacements, à l'environnement et à l'économie.
C'est pourquoi Edouard Baldo s'attachera à replacer la réflexion et les propositions dans le cadre d'une vision globale, dynamique et équilibrée de l'ensemble des secteurs de la ville.
En matière d'habitat, comme pour tous les autres domaines,
 c'est par la détermination et la mise en œuvre d'une ferme volonté politique qu'un maire peut faire avancer les choses et répondre ainsi aux attentes des familles qui ont le plus grand mal pour se loger. 
Je ne peux que recommander à toutes les personnes qui veulent s'informer et débattre de ne pas rater ce rendez-vous essentiel pour l'avenir d'Aix.

baldo annonce débat logement

Une vidéo de 3'32" de la conférence de presse d'annonce de candidature
http://www.anonymal.tv/webtv/videos/?vid=852

logo anonymal tv

Le site de la télé locale Anonymal 
http://www.anonymal.tv/webtv/

Le blog d'information d'Edouard Baldo :
(à mettre dans vos favoris) 
http://edouardbaldo2014.fr/

"Mairie 2014 : Edouard Baldo, seul candidat de l'éthique" : 
http://castronovo.canalblog.com/archives/2013/03/22/26708859.html

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

lundi 13 mai 2013

Maryse Joissains, maire-la-vertu… seulement pour les autres

Maryse Joissains en donneuse de leçons qu'elle n'applique pas elle-même. Elle en a encore fait la démonstration en public samedi matin...

joissains casse bilan

Incorrigible. Samedi matin, au Jas de Bouffan, Maryse Joissains s'est une fois de plus laissée aller à dire n'importe quoi. Prenant la parole après des représentants des Antillais du Pays d'Aix, à l'occasion de la Commémoration de l'abolition de l'esclavage, elle a truffé son discours de deux phrases qui ne m'ont guère plu, au point que j'ai lancé "c'est scandaleux !" auprès des personnes qui se trouvaient à côté de moi. 
Soulignant que l'Histoire devait se transmettre, notamment par l'école, elle s'est permis de sous-entendre que les enseignants n'accomplissent pas ce travail parce que, selon elle, maintenant, ils s'attaquent à la République. Ben voyons ! 
Mais d'où tient-elle cela ? Est-ce possible ? Que veut dire cette façon démagogique et grotesque de généraliser "les enseignants" ? Moi, cela m'a choqué. A double titre. Comme citoyen et en tant qu'ancien professeur ayant respecté scrupuleusement toutes les lois de la République et ayant exercé mon métier avec le souci pédagogique constant de rappeler les règles de la loi commune aux plus jeunes. 
Pour ma part, je peux attester que tout au long de ma carrière je n'ai jamais rencontré ni côtoyé d'enseignants qui bafouaient ou dénigraient les principes républicains. 
S'improvisant ensuite en quelque sorte en maire-la-vertu, Maryse Joissains s'est transformée en donneuse de leçons, non sans cynisme et culot. Quand on sert la République, "on ne doit pas chercher à obtenir de petits avantages personnels". A cet instant, certains regards de personnes présentes se sont croisés. 
J'imagine que, comme moi, chacun avait en tête les récentes décisions concernant l'étonnante promotion de son chauffeur. Mais aussi l'affaire du contrat illégal de directeur de cabinet d'Alain Joissains qu'elle avait elle-même signé. 
Autrement dit, Maryse Joissains est-elle bien placée pour recommander aux autres de s'abstenir de faire ce qu'elle fait ?
Pour moi, la question vaut déjà réponse.

joissains canard 9

Le 3 mai à 8h, Maryse Joissains était interrogée en direct sur France Bleu Provence. Ecoutez ses explications à propos de sa scandaleuse déclaration sur l'illégitimité de François Hollande, sur sa façon nauséabonde de secouer les tapis contre ses adversaires politiques et sur le cas de son chauffeur…

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

vendredi 10 mai 2013

La saga des frères Guérini, un vrai scénario de film palpitant !

Coppola n'est pas libre pour porter à l'écran la saga des affaires Guérini. Pourtant, le cinéma dispose là d'un scénario qui ferait exploser le nombre d'entrées…

guerini padrino

Peut-on encore compter un jour sur un cinéaste à la hauteur du talent d'un Francis Ford Coppola pour porter à l'écran la palpitante saga des frères Guérini ? Car il faudra bien là aussi au moins trois longues parties pour couvrir la totalité des éléments répertoriés dans l'enquête menée par le juge Charles Duchaine.
En tirant un premier fil, le magistrat marseillais n'imaginait peut-être pas les grosses pelotes qui allaient venir avec. Certes, les affaires qui sont reprochées à Jean-Noël et Alexandre Guérini ne tournent pas autour de mœurs scabreuses ou de tueries. Pourtant, même si elles touchent à des magouilles sur des marchés publics ou au rôle occulte de personnages bien peu recommandables et liés pour certains au grand banditisme, elles n'en ont pas moins été assimilées par le juge à des menées à "caractère mafieux".
Pour résumer les plus récentes péripéties, les deux frères ont été entendus par les gendarmes et Charles Duchaine lui-même. Alexandre s'est vu signifier une nouvelle mise en examen et Jean-Noël est mis sous pression judiciaire constante.
En même temps, ne reculant jamais devant rien, ce dernier a demandé et a réussi à obtenir que le paiement de certains de ses frais de justice soit supporté par le Conseil général.
Cette décision a été contestée et des pétitions ont été lancées pour dénoncer ce qui est considéré comme un abus alors même que la loi permet cette prise en charge.
Et puis, il y a toujours les récriminations récurrentes sur le rôle politique de Jean-Noël Guérini et les pressions qu'il exercerait encore, que ce soit au CG ou dans l'ombre du parti socialiste. A ce sujet, on lira avec intérêt l'interview de Michel Pezet publiée il y a peu dans le Figaro.
Alors, à quand le film ?

"Main basse sur les marchés publics": 
http://www.lexpress.fr/actualite/societe/marseille-main-basse-sur-les-marches-publics_1247119.html

"Les dessous de la fortune d'Alexandre Guérini" :
http://anticor13.over-blog.com/article-les-dessous-de-la-fortune-d-alexandre-guerini-par-l-fessard-114916383.html

Le patrimoine déclaré de Jean-Noël Guérini
(D'aucuns en doutent eu égard à sa longue carrière) :

http://www.rue89.com/2013/04/09/patrimoine-politiques-course-a-transparence-241307

 

guérini patrimoine personnel

Sur les élus qui font payer leurs frais de justice par leurs collectivités :
http://www.rue89.com/2013/04/11/santini-guerini-les-autres-quand-les-elus-font-payer-leurs-frais-justice-a-collectivite-241389

(Clic sur l'image pour agrandir)
guerini canard 27

 

L'interview de Michel Pezet dans le Figaro :
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/04/02/01016-20130402ARTFIG00384-affaires-guerini-un-conseiller-general-explique-les-recettes-de-jean-noel.php

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

mardi 7 mai 2013

Maryse Joissains n'échappera pas à sa fin de règne...

Un troisième mandat pour Maryse Joissains ? Face à l'opposition, elle devra aussi affronter une forte scission dans son camp et une liste d'extrême-droite. Ambiance…

joissains ravi 106 NB

On me demandait récemment mon avis pour savoir si, en se présentant une troisième fois à l'élection municipale, Maryse Joissains ne risquait pas de vouloir faire le mandat de trop. Ma réponse n'a pas tardé : "Mais, des mandats, Maryse Joissains en a déjà fait deux de trop ! Et puis, quand on regarde les cinquante dernières années, on constate qu'aucun maire n'a réussi à accomplir la passe de trois. Et donc, elle ne fera pas exception."
Plus que le résultat de la loterie électorale, il y a pire la concernant. Son bilan est très contesté jusque dans ses propres rangs politiques et au sein même de son équipe. Certains élus sortants, en bisbille avec elle, s'apprêtent à la lâcher pour rejoindre une autre liste de droite qui pourrait inclure Jean Chorro et Bruno Genzana. L'hypothèse d'une primaire de premier de tour se profile, histoire de mesurer qui peut dominer l'autre.
Il y aura donc des déchirements, des critiques et des coups qui feront mal. Et même en cas de fusion pour un second tour, une addition forcée de façade ne garantirait plus le succès d'une union susceptible de rassembler complètement les deux camps sans dégâts.
Sans compter que, contrairement aux élections précédentes, un autre motif pourrait jouer un rôle décisif : la présence d'une liste d'extrême-droite qui, même minoritaire, voudra cette fois obtenir quelques sièges au conseil municipal et rognera donc une partie de l'électorat de la droite sortante et affaiblira d'autant son score.
A mon avis, alors que les trois derniers scrutins municipaux de 2001, 2008 et 2009 se sont soldés par des duels au second tour, il est fort probable que celui de 2014 se dispute au minimum en triangulaire entre l'opposition, la droite et l'extrême-droite.

La fin de règne vue par le Ravi (n° 106 d'avril)
Logo RAVI baseline

Maryse Joissains, future ex… ?

Il est gros, il est beau. Mais quand on réclame "Métamorphose d'une ville", les 76 pages que Maryse Joissains, la maire UMP, s'est payée pour promouvoir son action depuis 2001, à l'hôtel de ville, on nous rétorque : "Nous sommes en période préélectorale, nous n'avons donc plus le droit de le distribuer." Heureusement, début mars, il était encore disponible sur le site web... C'est qu'à Aix, on se fait un point l'honneur à marcher dans les clous. Et qu'importe si l'opposition estime que, dans un supplément du journal municipal ayant de surcroît coûté plus de 50.000 euros, elle aurait dû avoir son mot à dire.
Après son vrai-faux recours contre l'élection de Hollande et la perte de son siège de députée, Maryse Joissains vient de se prendre deux tuiles sur le crâne. Début mars, le Conseil constitutionnel a invalidé ses comptes de campagne aux dernières législatives. La commission ad hoc a tiqué en constatant qu'elle avait transféré sur son compte de campagne 30.000 euros provenant de son compte destiné à percevoir son indemnité représentative de frais de mandat. Or, celle-ci, destinée à "couvrir des dépenses liées à l'exercice du mandat de député", rappelle le Conseil constitutionnel, "ne saurait être affectée au financement d'une campagne électorale". Si l'ex-députée n'a pas été déclarée inéligible, elle ne bénéficiera pas du remboursement de ses frais.
Linge sale
Toujours en mars, le Conseil d'Etat porte un nouveau coup de massue. Fin 2008, la justice administrative avait jugé qu'Alain Joissains, en tant que directeur de cabinet de son épouse de 2001 à 2008, n'aurait dû toucher "que" 307.972 euros au lieu des 475.778 effectivement perçus. Fin 2011, la cour d'appel a annulé cette décision, jugeant que Lucien-Alexandre Castronovo, ancien conseiller d'opposition à l'origine de la procédure, n'était pas fondé à agir ! Le Conseil d'Etat vient de casser l'arrêt de la cour d'appel, renvoyant à un nouveau procès. De quoi remplir d'aise Castronovo et voir Alain Joissains dénoncer dans La Provence un "coup politique", rappelant qu'en 2001, l'opposition n'avait rien fait sinon s'abstenir et qu'il avait, grand seigneur, renoncé à son chauffeur : "Je n'aime pas être trimbalé comme un paquet de linge sale."
Du linge qu'il vaut mieux laver en famille. Or, au-delà de la candidature pour l'UDI (Union des démocrates et indépendants) de Bruno Genzana ou des problèmes de santé qui font que Maryse
Joissains ne pourra compter sur son adjoint aux finances, il y a, nous confirme-t-on à l'UMP, "un problème" entre le maire et son premier adjoint. "Il y a chez les Joissains de l'affolement, de la précipitation, commente Hervé Guerrera, conseiller d'opposition EELV. D'où, c'est nouveau, l'organisation de réunions dans les quartiers. Peut-être pour faire oublier qu'elle s'est fait huer par des salles entières face à sa gestion catastrophique de la refonte des transports publics ? Alors, certes, ça sent la fin de règne. Mais les Joissains ont de la ressource." Notamment du côté de l'extrême-droite... même si le FN a assuré qu'en 2014, il aura, contrairement à 2008, un candidat à Aix.
Ultimatum et bourde
De fait, l'opposition à Aix est loin d'être unie - en témoigne la récente scission menée par le socialiste Jacques Agopian - et la multiplication des candidatures ne serait-ce qu'au PS n'augure rien de bon pour les primaires, la mise sous tutelle de la fédération du PS 13 ajoutant un peu plus d'incertitude (d'autant que l'un de ceux l'ayant demandée n'est autre que... l'Aixois Michel Pezet). Pour Jean-David Ciot, jusque-là patron de la fédé, "il y a sur Aix une usure du pouvoir mais, en face, il n'y a pas de leader naturel"Et celui qui a battu Maryse aux législatives d'assurer qu'il n'a "objectivement pas" à se présenter. Jusqu'à quand ? Car, si EELV et le Front de Gauche ne veulent pas participer aux primaires, Alexandre Medvedowsky (PS), François-Xavier de Peretti (Modem), Christian Maraninchi (PRG) et Stéphane Salord (Génération écologie) ont posé un ultimatum : "Si l'on veut gagner, il faut que l'on soit unis le plus largement possible. Alors, soit les primaires sont ouvertes à toutes les forces d'opposition et nous y participerons, soit nous désignerons d'ici juin notre candidat." 
Comme nous le dit un soutien de l'avocat socialiste Edouard Baldo, candidat à la candidature faisant campagne sur "l'éthique" (alors que Ciot vient d'être mis en examen...) : "On ne pourra uniquement miser sur le rejet de Joissains" Reste que la gauche pourra toujours compter sur leurs bourdes. Dernière en date ? Sophie, la fille de, vient de se distinguer avec, d'après Alternatives économiques, "la proposition de loi la plus stupide" du Sénat : elle veut imposer aux étudiants à la fac de préparer en parallèle "une formation diplômante type BEP ou CAP" ! C'est vrai que, dans sa famille de juristes, un peu de "compta" ne ferait pas de mal.
                                                                                                           Sébastien Boistel
NB (de moi) : Le Parti socialiste a réservé aux seules formations politiques de la majorité présidentielle la possibilité de concourir aux primaires à Marseille et à Aix.  

http://www.leravi.org/spip.php?article1520

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]