mardi 11 décembre 2012

Aix en bus encore acculé au surplace ce mardi

aix en bus grève bus 1
Bus à l'arrêt au dépôt hier

16h00 : Actualisation (voir plus bas)
Comme par ironie mutine, et parce que cela faisait partie depuis plusieurs jours d'un plan de communication, on a pu découvrir hier dans la presse locale une autre grande page de publicité montrant la carte du nouveau réseau de transports et la liste des fréquences des lignes censées entrer en action et en pratique le jour même. 
Malgré tout, informée dès vendredi du préavis de grève pour lundi, la direction de Keolis avait normalement réagi en signifiant qu'elle espérait assurer un service minimum de dessertes. Raté. Les personnels ayant bloqué tôt le matin les deux dépôts situés dans la zone d'activités des Milles, les bus ont peu roulé. Au final, 70% des 300 chauffeurs ont suivi le mouvement alors que la direction n'avait tablé que sur la moitié. Et aujourd'hui ça recommence.
Une rencontre a eu lieu dans l'après-midi entre la direction du délégataire et les représentants de l'intersyndicale. Las, les discussions n'ont pas abouti. La grève est reconduite. 
La presse a parlé de cet arrêt de travail. France 3 Provence Alpes a diffusé un court reportage qui a permis d'entendre les revendications des employés. En revanche, c'est le silence total sur les sites de la mairie et de la Communauté du Pays d'Aix. Et sur celui d'Aix en bus, Keolis s'est contentée d'un message laconique. 
Le ton n'est pas au réchauffement, si l'on peut dire. L'ambiance risque donc de s'alourdir, même si une autre réunion est prévue aujourd'hui.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Actualisation : Service minimum en vigueur
En signe de bonne volonté, les chauffeurs en grève ont accepté de ne plus bloquer les deux dépôts. De la sorte, cela a permis d'assurer la circulation sur certaines lignes dans le cadre du service minimum.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------

aix en bus keolis communique

aix en bus grève bus 2Les personnels devant l'entrée du dépôt

Le reportage de France 3 Provence Alpes aux infos de 19h00 :
(Clic sur le lien et placer le curseur à 4'38)
http://www.pluzz.fr/jt-19-20-provence-alpes-2012-12-10-18h59.html

Mes précédents articles  sur le même sujet :

"Le nouveau réseau de transports, un vrai marché aux bus !" :
http://castronovo.canalblog.com/archives/2012/12/07/25763152.html

"Une grève pour centrer… droit aux bus" :
http://castronovo.canalblog.com/archives/2012/12/10/25784916.html

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

lundi 10 décembre 2012

Aix : Une grève pour centrer... droit aux bus

aix en bus nouveau slogan

12h00 : Actualisation (voir plus bas)
Si l'annonce de la fin imminente du monde est une de ces fadaises récurrentes qui font du bien aux zygomatiques, en revanche, la certitude de la grève des personnels d'Aix en bus prévue ce lundi est loin d'être un sujet de rigolade.
Vendredi, alors même que ce mouvement n'était pas encore connu, j'avais conclu mon précédent article ainsi : "Attendons maintenant de voir si tout est (presque) rentré dans l'ordre". Je ne songeais pas à une grève mais j'émettais seulement un doute sur le bon déroulement de l'entrée en service du nouveau réseau.
En rédigeant cette petite phrase, j'avais en effet en tête le souvenir précis d'un autre événement survenu en juin 2011 au moment où la Communauté du Pays d'Aix venait d'entériner le choix du nouveau délégataire Keolis en lieu et place du tenant du titre Veolia. Le personnel, très inquiet sur son avenir, avait alors lancé une alerte en enclenchant un arrêt de travail.
Or, face au communiqué de presse, version Keolis au pays des merveilles, publié vendredi en cours de journée, on en sait maintenant un peu plus sur le contexte et les raisons qui ont poussé les syndicats majoritaires à manifester leur mécontentement ce lundi. Pour eux, les propositions du délégataire ne sont pas acceptables en l'état.
Les personnels mettent en avant le fait constaté qu'avec cette refonte du réseau "les temps de parcours des bus n'ont aucun sens et sont irréalisables". Ils rappellent aussi que leurs conditions de travail ne sont pas réellement prises en compte.
Ils précisent en outre que l'augmentation de primes diverses annoncées par la direction est inéquitable puisqu'elle "n'est pas valable pour tout le monde". Quant à la prime exceptionnelle promise pour "les récompenser à l'égard des différentes mises en place de réseau", ils n'en veulent pas. Ils réclament "des garanties pérennes" et non des pourboires accordés au gré des événements.
Le mouvement qui commence aujourd'hui va affecter près d'une ligne sur deux : 8 ne circuleront pas du tout, 13 verront leur nombre réduit de 1 sur 2 à 1 sur 4. Vendredi, les syndicats avaient déjà recensé quelque 160 grévistes sur un effectif total de près de 300 personnes (incluant les 30 chauffeurs supplémentaires recrutés).
Après les énormes cafouillages et les protestations qu'ils ont suscités chez les usagers depuis juillet dernier, va-t-on voir Maryse Joissains intervenir une nouvelle fois dans ce conflit ? Rien n'est moins sûr si l'on se fie aux ahurissantes déclarations de Jean Chorro publiées hier par La Provence
Il ne reste plus aux voyageurs qu'à se déplacer pedibus. 
---------------------------------------------------------------------------------------------
Actualisation : Bloquage des dépôts...
Les chauffeurs de bus en grève bloquent depuis ce matin les deux dépôts situés dans la zone d'activités des Milles. Seules quelques lignes régulières et spéciales fonctionnent normalement.
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

aix en bus chorro 9

"Le nouveau réseau de bus, un vrai marché aux bus !" :
http://castronovo.canalblog.com/archives/2012/12/07/25763152.html

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

vendredi 7 décembre 2012

Le nouveau réseau de transports, un vrai marché aux bus !

aix en bus change 1
(Clic sur l'image pour agrandir)
La dernière publicité parue

14h00 : Actualisation (Voir plus bas)
Il est très loin le temps des carrosses et des diligences sur le cours Mirabeau et même celui du tramway ou du trolleybus Aix-Marseille. Alors, comme beaucoup d'Aixois, j'utilise les bus. Et j'ai envie de dire bonne chance à tous ceux qui vont découvrir le réseau à partir du 10 décembre.
C'est en effet dès ce lundi qu'Aix en bus applique son énième changement de lignes, d'horaires et d'arrêts. D'ici là, il vaut mieux prendre ses précautions pour tout vérifier et notamment les fréquences. Il est préférable aussi de s'équiper d'une bonne paire de chaussures. On nous dit que quelques ajustements pourront encore être opérés au cas par cas en fonction des problèmes rencontrés par les usagers.
Ces derniers jours, la Communauté du Pays d'Aix et la société délégataire Keolis ont fait paraître diverses grandes pages d'information dans la presse et ont annoncé la date du big bang y compris sur les vitres latérales des bus. Il est vrai que la mise en service d'un réseau totalement chamboulé avait entraîné de très nombreuses protestations pour ne pas dire un mécontentement quasi général.
Débordée par l'ampleur de cette grogne, Maryse Joissains avait d'abord réagi en demandant un retour complet à l'ancien dispositif. Au cours de plusieurs réunions publiques, très houleuses, elle avait alors annoncé que tout devait être réglé le 20 octobre. Le tollé se poursuivant, il lui a pourtant fallu se rendre à l'évidence que l'ultimatum ne tiendrait pas.
Un travail a été entrepris pour élaborer une combinaison entre le nouveau réseau et l'ancien : des lignes d'avant restaurées en partie, des lignes d'après créées, mais toutes avec le maintien des numéros du réseau contesté. Et nous voilà arrivés au moment de vérité. Il faut encore rappeler que le guichet d'Aix en bus qui avait été transféré on ne sait pourquoi rue Cordeliers a retrouvé sa place à l'office de tourisme, ce qui n'est que du bon sens. Je l'ai testé il y a deux jours pour me procurer un ticket de 10 voyages.

J'ai le ticket, comme on dit…

aix en bus tickets

Bizarrement, mon ancien pass a été rejeté par la borne à valider dans le bus et il m'a fallu payer un ticket à l'unité. J'ai signalé cet épisode au guichet qui a eu la gentillesse de me délivrer en remplacement 4 tickets de courtoisie. Le geste mérite d'être salué, même s'il fait partie d'une volonté d'apaisement après les contestations parfois virulentes et inutilement aggressives de nombreux usagers.
Attendons maintenant de voir si tout est (presque) rentré dans l'ordre.
------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Actualisation : Une grève prévue lundi !
Surprise du jour, le réseau aura sans doute du mal à démarrer lundi. En effet, un mouvement de grève illimitée du personnel vient d'être annoncé par un communiqué publié à la demande même de Keolis sur le site de la mairie. 
La société de transports y livre sa version sur plusieurs motifs avancés par les syndicats et les réponses qu'aurait déjà apportées la direction. Mais est-ce vraiment tout ? On peut se poser des questions. Car il doit bien y avoir d'autres raisons de fond pour que les employés maintiennent ainsi leur mot d'ordre. A suivre donc… 

Le communiqué de Keolis :
http://www.mairie-aixenprovence.fr/IMG/pdf/CP_Greve_10-12-12.pdf
------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Il était une fois le tramway… 
(Clic sur les images pour agrandir)

La ligne de tramway Aix-Marseille fut inaugurée le 28 juin 1903. Elle fut remplacée par celle du trolleybus en 1948, véhicule qui céda lui-même la place aux bus sans perches en 1965.

tram aix terminus forbinLe terminus du tramway place Forbin

Après un voyage comprenant 27 arrêts possibles en 1h35 entre Marseille (préfecture) et Aix (place Forbin), l'inauguration du tramway se déroula au Pont de l'Arc (comme on peut le deviner sur l'image) où avait été dressé un arc de Triomphe.

tram aix inauguration 1903L'arc de Triomphe

Un grand banquet fut donné dans le hall dépôt des machines qui est aujourd'hui encore celui des bus de la régie départementale.

tram aix depôtLe dépôt des machines

La fête eut lieu en présence d'environ 140 convives et d'une nuée d'officiels parmi lesquels le ministre de la Marine, Camille Pelletan, le sénateur d'Aix, Victor Leydet, le maire d'Aix, Joseph Cabassol, et celui de Marseille, Amable Chanot.

tram aix 1903 haut du coursLe tramway en haut du cours Mirabeau

tram aix 1903 bas du coursLe tramway en bas du cours Mirabeau

tram aix trajetPlan de l'itinéraire en zone aixoise

tram aix gabyAu Pont de l'Arc, le tramway passait devant ce café-restaurant
qui est toujours là sous le nom de "Chez Gaby".

De belles images du tramway aixois :
http://durante.chez-alice.fr/Aix-Marseille/aix_historique.htm
Et du trolleybus :
http://durante.chez-alice.fr/Aix-Marseille/aix_trolley_270948.htm

L'histoire des tramways :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Tramway

Posté par CASTRONOVO à 00:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

mercredi 5 décembre 2012

Clinique Rambot : La lutte des Amis du Montaiguet continue

montaiguet pont de l'arc les bornes
(Clic sur l'image pour agrandir)
La polyclinique Rambot cherche à s'implanter au lieudit Les Bornes

Malgré une décision du tribunal administratif de Marseille diffusée hier contrariant un peu les attentes des Amis du Montaiguet, on est encore loin de voir le projet de la méga-polyclinique Rambot se dresser sur le massif.
Pour mémoire, le jugement rendu ne porte pas sur le projet lui-même mais sur le dossier spécifique de l'aménagement d'un accès à l'établissement. Etonnamment, pour fonder le rejet de la requête associative, l'un des motifs retenus prétend que la clinique "n'aggravera pas de manière décisive les conditions de circulation dans ce secteur" (Pont de l'Arc et quartiers sud). Ah bon ? Les embouteillages récurrents qui paralysent quotidiennement toutes les voies ne seraient tout au plus qu'une vue de l'esprit ? Sans blague !
Quoi qu'il en soit, ce recours ne constitue que l'une des diverses actions engagées par l'association, les CIQ et des particuliers. Et certaines de leurs procédures cette fois directement liées à la contestation de l'implantation de la clinique sont encore en appel. Preuve que les nombreux Amis du Montaiguet sont déterminés à mener la bataille jusqu'au bout sans se laisser intimider le moins du monde par quelques aléas de procédures ou de décisions.
Plus que jamais la vigilance de tous est de mise pour empêcher le massacre d'un site naturel unique et sauvegarder ainsi un cadre environnemental et patrimonial remarquable, celui que nous nommons "la colline des Aixois".
On peut consulter tous les articles sur cette affaire au long cours à la rubrique "Pont de l'Arc" colonne de droite du blog.

(Clic sur l'image pour agrandir)
montaiguet échec prov 4

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [15] - Permalien [#]

mardi 4 décembre 2012

Pépite : Les débuts singuliers de la bibliothèque Méjanes

biblio Mejanes

Certains de mes proches me taquinent parfois, mais fort amicalement bien sûr, en prétendant que plusieurs témoins m'auraient aperçu à l'inauguration initiale de la bibliothèque Méjanes par le maire Jean de Fortis le 16 novembre 1810 au premier étage de l'Hôtel de Ville. Il y a plus de deux cents ans, donc !
Ah, les gredins que voilà! Tout ça parce qu'il m'arrive à l'occasion de raconter que j'étais bien là le 25 février 1989 lors de l'inauguration par le maire Jean-Pierre de Peretti della Rocca de la bibliothèque transférée sur le site désaffecté de l'ancienne manufacture d'allumettes. L'événement fut marquant par sa portée et c'est le ministre de la culture de l'époque qui coupa le ruban aux couleurs de la Provence.
Au temps de mes études, tel un insatiable, je me rendais déjà souvent à l'antique bibliothèque. Maintenant encore, je n'hésite pas à aller dans ce joyau qu'est notre Cité du livre pour des lectures, des expositions et des conférences.
J'ai évidemment eu aussi la curiosité d'en savoir plus sur l'historique même du fonds exceptionnel constitué au départ par le legs du marquis de Méjanes en 1784.
Pourquoi évoquer ce lieu aujourd'hui sur le blog ? Tout simplement parce qu'il y a une semaine, le Courrier d'Aix a publié un superbe article rédigé par Noël Coulet, professeur émérite de l'Université Aix-Marseille. On y apprend beaucoup sur les aléas mystérieux et les débuts difficiles qui ont singularisé l'ouverture officielle de la bibliothèque il y a deux siècles.
Que l'on sache, chercher à s'intéresser de plus près à l'histoire du patrimoine n'a jamais constitué un danger fatal d'aucune sorte pour la santé des neurones. Alors, en attendant de revenir sans tarder à mes habituelles chroniques, il m'a paru que je pouvais vous suggérer de profiter aussi de ces quelques pépites.

L'article du Courrier d'Aix
(Clic sur chaque image pour agrandir)

biblio méjanes courrier 24biblio méjanes courrier 24

La bibliothèque Méjanes sur Wikipedia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Biblioth%C3%A8que_M%C3%A9janes
Le site de la Cité du livre :
http://www.citedulivre-aix.com/citedulivre/

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 30 novembre 2012

La lettre du juge Duchaine, la rage de Guérini contre la presse

guerini canard 29

Evidemment, nul ne peut reprocher à Jean-Noël Guérini de vouloir se défendre face aux nombreuses critiques dont il fait l'objet dans le cadre des affaires Guérini. Mais voilà, il a déjà été mis en examen une fois sur des motifs graves. 
Le juge Charles Duchaine veut maintenant enclencher une autre étape de la procédure et sollicite donc la levée totale de l'immunité parlementaire du sénateur alors qu'en mars elle ne fut que partielle. 
La longue lettre explicative qu'il a fait parvenir par la voie hiérarchique habituelle le 31 octobre a été réceptionnée par Christiane Taubira. La ministre de la justice l'a aussitôt transmise au bureau du Sénat qu'il a lui-même remise pour instruction au président de la délégation en charge des conditions d'exercice du mandat des sénateurs. 
L'examen de ce dossier est prévu le 12 décembre, le rôle du bureau du Sénat étant "d'apprécier si la demande est sérieuse, loyale et sincère". On saura alors, mais c'est plus que probable, si le Sénat lève l'immunité. 
Libération a publié hier la lettre circonstanciée de 9 pages du juge. Il vaut mieux la lire assis pour ne pas tomber à la renverse. Dans son article, le journal révèle que Jean-Noël Guérini est fort mécontent du journal La Provence qui a pourtant fait son travail d'information depuis l'instant où les affaires des deux frères sont apparues au grand jour et ont été décortiquées avec force détails par les médias.
Est-ce cette nouvelle étape engagée avec obstination par le juge depuis de longs mois qui sera décisive pour le sort qui pourrait être réservé à Jean-Noël Guérini ? En tout cas, cette charge paraît tout sauf légère.

Le début et la fin des 9 pages de la lettre
(Clic sur l'image pour agrandir)
guerini lettre duchaine immunité

L'article de Libération qui contient la lettre du juge :
http://www.libemarseille.fr/henry/2012/11/-papier-%C3%A0-relire-merci-laurence-.html

Sur le blog de Jean-Noël Guérini :
http://www.jn-guerini.fr/2012/11/15/jean-noel-guerini-les-titres-sous-titres-de-la-une-de-la-provence-ainsi-que-les-articles-publies-en-page-interieure-sont-mensongers-et-diffamatoires/

Posté par CASTRONOVO à 18:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

jeudi 29 novembre 2012

Un débat constructif sur l'urbanisme et l'avenir d'Aix

aix 1912 à nos jours extension
(Clic sur l'image pour agrandir)
L'extension d'Aix de 1912 à nos jours

Citation : "On veut voter le Plan local d'urbanisme avant la fin du mandat car on a de grandes inquiétudes au sujet de la métropole. Devant ce danger, on a décidé d'aller plus vite." C'est une déclaration de Maryse Joissains lundi soir à Puyricard. Drôle de nouvel argument.
La loi SRU (Solidarité et renouvellement urbain) instituant la création de PLU en remplacement des POS date du 13 décembre 2000 ! Et Maryse Joissains est maire depuis mars 2001 ! Depuis, elle a toujours mis en avant des motifs assez fallacieux pour justifier son inaction. Une fois, elle dit qu'elle n'a pas assez de techniciens pour travailler sur le projet. Une autre, que les documents qui lui sont liés sont en cours d'élaboration, ou encore que c'est à cause des lois qui évoluent sans cesse et qui freinent la progression du projet.
Comment expliquer alors que d'autres communes de la Communauté du Pays d'Aix se sont déjà dotées d'un PLU ?
Maryse Joissains, elle, a toujours de "bonnes" excuses pour temporiser. Mais qu'on ne s'y trompe pas. Les vraies raisons de ce laisser-faire coupable qui aggrave les problèmes sont ailleurs.
Un, cette municipalité manque singulièrement de volonté politique pour agir.
Deux, elle ne s'est jamais préoccupée de son refus de s'appuyer sur une vision globale du développement et de l'aménagement urbain d'Aix.
Trois, cela a entraîné le choix d'opérations ponctuelles sans liens entre les unes et les autres aux quatre coins de la commune.
L'exemple de la Duranne est assez significatif de la méthode. On construit d'abord et on ne s'inquiète des infrastructures générales et du cadre de vie que bien après en nommant un architecte censé remettre un peu d'ordre.
Dans le même genre, on peut encore citer les constructions en cours ou projetées dans le secteur du Pont de l'Arc à flanc du massif du Montaiguet alors même que la commune n'a toujours pas non plus de Plan de déplacement urbain (PDU).
Ce sont quelques-uns de ces sujets sensibles qui ont été débattus avec gravité il y a quelques jours à la réunion publique à laquelle ont participé Michel Chiappero et Jacques Fradin, experts de l'urbanisme au sein du collectif Devenir qui regroupe quelque 75 architectes et urbanistes qui réfléchissent et font des propositions à l'horizon 2040.
Les décisions à prendre pour élaborer un projet urbain cohérent et responsable sont déterminantes car elles engageront la maîtrise et le développement urbain pour plusieurs décennies.
La carte ci-dessus montre bien d'ailleurs comment en cent ans l'extension de la ville s'est opérée à partir du centre historique en irradiant un peu partout et dans tous les sens avec plus ou moins de logique. Or, il y a désormais urgence absolue notamment à préserver les territoires naturels et agricoles et donc à prévoir une urbanisation moins consommatrice d'espaces.
C'est ce que j'ai voulu rappeler dans mon intervention lors de cette passionnante rencontre qui a réuni une bonne centaine de personnes, preuve, s'il en est, que les Aixois s'intéressent et veulent être associés de près à l'avenir de leur commune. 

(Clic sur l'image pour agrandir )
devenir 23

"L'urbanisme désastreux de Maryse Joissains" :
http://castronovo.canalblog.com/archives/2012/09/28/25202383.html
"Aix : La sous-préfecture vaut bien un mess…" :
http://castronovo.canalblog.com/archives/2012/10/12/25313560.html

Le site du collectif Devenir :
http://grandaix.over-blog.com/
L'atelier urbain 2040 :
http://grandaix.over-blog.com/pages/LAtelier_urbain_Aix_2040-4522886.html
La presse parle de Devenir :
http://grandaix.over-blog.com/pages/la-presse-parle-de-devenir-5026345.html

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

mardi 27 novembre 2012

L'UMP, le cirque le plus drôle du monde

fillon copé élu

Tuerie généralisée entre grands amis à l'UMP ! Voilà maintenant dix jours que la farce tourne à plein régime.
Hier encore, magouille et maquillage aidant, Jean-François Bokassa s'est couronné lui-même président pour la troisième fois. Et, pour la troisième fois aussi, François Fission a scrogneugneuté tel un soldat terrassé.
Ah, elle est belle leur "France forte", n'est-ce pas ? Bourrages d'urnes, tricheries, truandages, comptages et recomptages à géométrie variable, instances internes à la botte, huissiers, foutages de gueule, plaintes annoncées, scissions inévitables. Un Alain Dupé qui rentre chez lui tout cabossé et ridiculisé. Un Nicolas Jacuzzi qui barbote en coulisses, lui qui a laissé le pays en ruines et son parti en miettes. Et ça prétendait vouloir encore gouverner !
Mieux vaut laisser ce bourbier à ceux qui l'ont créé et s'y repaissent. Tenons-nous à grande distance de là et partageons une bonne tranche de rigolade avec cette chronique de l'irrésistible Bernard Mabille diffusée lundi dernier dans la revue de presse mensuelle de Paris Première (groupe M6). (Désolé si quelques secondes de pub précèdent le visionnage de la vidéo)

fillon copé duo comique

fillon copé c'est à moi

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

lundi 26 novembre 2012

Amis du Montaiguet : Grand succès pour la visite des bastides

montaiguet bastides visite photo
(Clic sur l'image pour agrandir)
Plus de 130 visiteurs ont répondu à l'invitation des Amis du Montaiguet

Un grand succès. Et l'association des Amis du Montaiguet et du Pont de l'Arc peut s'en réjouir à juste titre. Son initiative de promenade et de visite guidée de trois bastides dans les quartiers sud a attiré dimanche dernier quelque 130 personnes. Ces bastides ne sont pas anodines. Elles sont partie intégrante du charme d'Aix. Or, un danger plane sur leur destin. En effet, elles sont situées dans le périmètre encore verdoyant visé par le projet d'implantation de la méga-polyclinique Rambot au lieudit les Bornes.
L'association a donc entrepris de les faire découvrir en détails aux Aixois afin qu'ils soient pleinement conscients des risques que fait courir l'éventuel parachutage de l'établissement médical au sein d'un site patrimonial hors du commun, site naturel et culturel à nul autre pareil.
A ce jour, les multiples et longues démarches engagées par l'association des Amis du Montaiguet devant les tribunaux ont permis de préserver l'avenir. Le projet n'a donc toujours pas pu démarrer grâce à cette veille et à cette mobilisation de tous les instants. Pourtant, la direction de la polyclinique semble vouloir faire pression pour voir son projet aboutir au plus vite.
En novembre, à la faveur d'un article paru en octobre dans le Courrier d'Aix au sujet des problèmes d'urbanisation de la ville, mentionnant le Montaiguet mais également le devenir de la bastide Lou Deven au Jas, le président directeur général de la polyclinique, le docteur Jean Lacoste, a souhaité réagir en adressant à l'hebdomadaire une longue missive pour vanter son projet et pour essayer de se montrer rassurant sur les conséquences de l'implantation. Il a ainsi développé et répété une nouvelle fois les mêmes arguments qui selon lui ne présenteraient que des avantages.
Une majorité de riverains et de nombreux défenseurs du patrimoine aixois ne l'entendent évidemment pas du tout de cette oreille, pointant notamment du doigt une urbanisation non maîtrisée, une circulation accrue s'ajoutant à la thrombose actuelle, une dégradation de l'environnement et l'aggravation de la pollution sur le secteur.
Les Amis du Montaiguet sont plus que jamais déterminés à ne pas laisser défaire et ruiner irrémédiablement un cadre de vie qui est la richesse du quartier et bien au-delà, au même titre que Sainte-Victoire ou les espaces naturels qui composent le paysage de notre ville.

(Clic sur l'image pour agrandir)
montaiguet bastides visite 24

"Découvrir trois bastides avec les Amis du Montaiguet" :
http://castronovo.canalblog.com/archives/2012/11/15/25584038.html

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

jeudi 22 novembre 2012

UMP : Déchirantes nouvelles scènes de violences conjugales

fillon copé main

"C'est une victoire pour l'UMP, un grand moment de démocratie." Qui a osé ça ?
Indices : elle a gardé les sots et s'est pris quelques rateaux à la justice. Pour faire les pieds à son ancien employeur premier ministre, elle a soutenu son adversaire. Vu ce qui se passe depuis dimanche, une telle déclaration montre que, question discernement, ça ne le fait toujours pas dans sa tête.
Lundi soir, François Fillon semblait avoir admis, un brin râleur tout de même, sa "défaite" face à Jean-François Copé. On pensait que cela allait s'arrêter là. Cocu il était, cocu il s'en irait. Et bien non.
Hier, ses comparses ont découvert que le président proclamé de l'UMP avait gagné de 98 voix en bénéficiant de "l'oubli" de comptage de trois fédérations d'outre-mer. Bien sûr, l'outre-mer, c'est loin, trop loin. Pourtant, l'ajout de leurs votes changeait totalement la donne en garantissant maintenant un avantage de 26 voix à Fillon.
Et dire que, pour une fois, le croque-mort François Lenglet n'y est pour rien puisque personne n'avait eu la lumineuse idée de le consulter pour qu'il leur fournisse ses graphiques habituellement si hilarants annonçant toujours les pires catastrophes.
L'info du jour fut de choc, aussitôt éventée, aussitôt répandue sur toutes les ondes. De quoi se marrer de plus belle. Déclarations par-ci, prises de position par-là, attaques par-ci, défenses par-là, bref, de vraies scènes de violences conjugales d'après divorce. Et le gros remue-ménage s'est emballé jusqu'au soir sur tous les plateaux de télé.
Fillon : "Je renonce à la présidence." Drôle façon de dire les choses : il n'est pas président ! "J'irai jusqu'au bout !" C'est la menace d'aller en justice.
Copé : "Je regrette, je ne pense pas qu'il faille aller à une telle extrêmité. Pourquoi est-ce que tout cela a été validé par tout le monde ? Il y a des règles, il faut les respecter." 
On n'ose imaginer le pugilat s'ils avaient été sur la même chaîne en même temps.
A mon avis, mais je comprendrais tout à fait qu'ils n'en tiennent pas plus compte que des résultats d'outre-mer ou des truandages dans les bureaux de votes, il ne reste guère qu'une seule solution pour départager les deux vrais-faux présidents : le tirage au sort par une main innocente, par exemple celle de Gredine Medrano ou de Acida Denti.
Tiens, je sens qu'on va encore se marrer pendant quelques années…

fillon copé psychodrame ump

fillon copé fin du monde

"L'UMP, famille décomposée avec deux papas" :
http://castronovo.canalblog.com/archives/2012/11/19/25615088.html
"Divorce des deux papas… sans garde alternée de l'UMP" :
http://castronovo.canalblog.com/archives/2012/11/20/25623516.html

fillon copé bigbang

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [3] - Permalien [#]