jeudi 8 septembre 2011

Les épines sans la rose : Guérini mis en examen !

guerini canard mis en examen 1 

Il a bien fait d'être tout sourire, bêtasse et crispé, en arrivant au tribunal. Il va avoir moins de raisons d'en faire autant après ces quatre heures et demie qu'a duré son audition par le juge Charles Duchaine.
Le voilà ferré à son tour et mis en examen, comme son frère Alexandre, après avoir tout nié et joué l'homme serein en essayant de tromper tout son monde.
Le juge a retenu les quatre chefs d'inculpation déjà ébruités : "complicité d'obstacle à la manifestation de la vérité, prise illégale d'intérêt, trafic d'influence, association de malfaiteurs en vue du trafic d'influence et du recel de trafic d'influence".
A la sortie du tribunal, ses deux avocats ont, comme prévu, contesté la procédure judiciaire. Quant à Jean-Noël Guérini, il a ânonné une déclaration grandiloquente préparée bien avant son entrée. Il se dit innocent et victime d'une manipulation politique.
Certes, juridiquement, il convient d'observer la présomption d'innocence. Mais les faits sont maintenant connus voire bien établis. Prenant cependant les devants, il a annoncé sa mise en retrait du parti socialiste et sa décision de déléguer pendant la période judiciaire une partie de ses fonctions au premier vice-président du conseil général tout en ne démissionnant pas du poste de président.
Attendons toutes les réactions...

guerini express septembre 2011Le Nouvel Obs et L'Express ont fait leur couverture sur l'affaire Guérini. Tous les médias ont produit des dizaines d'articles retraçant la saga. Quant aux télés, beaucoup étaient présentes en direct à Marseille pour rendre compte du massacre.
On commence à avoir les prises de position des dirigeants du PS qui vont toutes désormais dans le sens d'un bannissement de Jean-Noël Guérini. Dommage que l'avis des militants sincères et non inféodés ait tant tardé à être considéré... 

 guerini canard 7
Guérini n'est pas vice-président du Sénat.
guerini barges 7

Posté par CASTRONOVO à 19:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

mercredi 7 septembre 2011

Guérini et le pot aux roses : Le juge veut tout savoir

 guerini canard raisons 2 24

"Moi, c'est moi, lui, c'est lui". Et le juge, c'est le juge ! Le ménage que la direction nationale du parti socialiste n'a pas voulu faire, la justice va sans doute l'effectuer jeudi.
Jean-Noël Guérini va donc devoir s'expliquer en détail devant le juge Charles Duchaine dans le cadre des affaires liées à son frère Alexandre. On y verra alors plus clair. Guérini ne pourra plus se parer de la vertu qu'il claironne depuis de longs mois. Arnaud Montebourg, d'abord dépité par les conclusions de la commission Richard, peut désormais compter les points.

 guerini canard aubry marseille 31

Signe que la nouvelle tombée il y a trois semaines est maintenant considérée comme lourde de conséquences, les représentants nationaux du PS semblent avoir enfin cessé de tourner autour du pot aux roses. Et se livrent à un vrai lâchage du convoqué. Mieux vaut tard que jamais.
Les candidats socialistes à la primaire venus à Marseille ou dans la région ces dernières semaines ont évidemment tout fait pour ne pas croiser Guérini sur leur chemin. Il ne reste plus, si l'on peut dire, que Jean-David Ciot, redevable à Guérini de son poste de premier secrétaire fédéral, pour manier encore une épaisse langue de bois.
Samedi, la fête de la rose à Berre-l'Etang chez l'autre convoqué par la justice, Serge Andréoni, risque de se dérouler sans aucun leader d'importance. Tous ont trouvé une excuse d'écolier pour sécher cette rentrée politique. Lâchage, fuyons !
Dans l'attente de la journée de jeudi, voici un certain nombre de documents et d'articles qui permettront à chacun de retrouver les marques pour ne rien rater de "l'heureux" événement annoncé.

NB : Grosse actualité oblige, le blog a repris aujourd'hui mais ne retrouvera son rythme régulier qu'à partir de la semaine prochaine.

La lettre de convocation mise en ligne par Marsactu en exclusivité le 3 septembre :
(Clic sur les deux images pour agrandir)
guerini convoc 1guerini convoc 2

guerini canard raisons 3 24
La réaction de Jean-Noël Guérini sur son blog :
(où ne paraissent bizarrement que les commentaires de soutien !)
http://www.jn-guerini.fr/2011/08/19/je-suis-soulage-de-pouvoir-enfin-mexprimer/

logo renouveau PS 13
La réaction du collectif Renouveau PS 13 qui a osé être des plus offensifs :
http://renouveaups13.blogspot.com/2011/08/lexigence-du-retrait-de-m-guerini-est.html

logo canard
Les articles du Canard enchaîné des 24 et 31 août 2011 :
(Clic sur les images pour agrandir)

guerini canard raisons 24guerini canard raisons 24
   
 
 guerini canard raisons 1 24guerini canard raisons 1 24

guerini canard raisons 4 24

guerini canard sparadrap 31

logo mediapart entier
L'article de Mediapart paru le 23 août 2011 :
=> Article pdf par le lien : guerini_mediapart_23

logo ravi
Les articles du Ravi parus il y a cinq jours :
(Clic sur les images pour agrandir)
guerini ravi 88 article 1
   
guerini ravi 88 article 2 part 1guerini ravi 88 article 2 part 2 

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

mardi 9 août 2011

Elections 2012 : Abolir les prurits de la démocratie

democratie des urnes na

Ce n'est plus une surprise, Maryse Joissains fait toujours partie des 150 derniers députés en termes de présence parlementaire.
Il faudra bien, nolens volens, que le vrai débat ait lieu, un débat aussi nécessaire que vital pour la démocratie. Les mois qui nous séparent de l'élection présidentielle ne seront pas de trop pour reposer tous les enjeux sur la place réelle et reconnue des citoyens, les conditions d'exercice des mandats d'élus et les rapports entre les premiers et les seconds.
Dans ces domaines en particulier, tout est à revoir. Quelques propositions ont été faites à gauche. On attend celles de la droite.
Depuis quelques années maintenant, des sites publient des bilans d'activités des parlementaires. On y prend la mesure des coupures catastrophiques existant entre une grande partie de l'électorat et leurs représentants.
Outre que des pans entiers de sensibilités politiques ne sont nullement représentés au parlement, la représentation elle-même n'est qu'une image prismée de la réalité des forces politiques. La cause principale en est le système électoral majoritaire qui ne s'embarrasse d'aucune forme ou dose de proportionnelle.
Il y a tout aussi grave. C'est la perversion française, quasi exclusive dans les pays dits démocratiques, qui autorise un élu à cumuler plusieurs mandats de premier rang. Comment une république digne de ce nom peut-elle se satisfaire de cela ?
Il faut non seulement introduire le mandat unique mais aussi remettre de l'éthique en interdisant à tout élu ayant fait l'objet d'une mesure judiciaire de se présenter ou de se représenter à une élection. Peut-être alors, les citoyens regarderont-ils d'un meilleur œil la vie politique et referont-ils confiance à ceux qu'ils envoient dans les assemblées.
Regardons aujourd'hui le classement des trois députés du pays d'Aix et de son voisinage. Les trois groupes de graphiques montrent des différences qui sautent aux yeux. Les bilans de Christian Kert et de Richard Mallié sont plus fournis que celui de Maryse Joissains.
Et pour cause. Les uns n'exercent que le mandat de député, l'autre cumule à mort, maire d'Aix, présidente de la CPA et députée. Et on ne parle même pas ici des fonctions annexes liées de droit à tel ou tel mandat.
Dans notre département et notre région, les cumulards ne manquent pas non plus : Jean-Noël Guérini et Michel Vauzelle pour ne citer que ces deux.

(Clic sur chacune des trois images pour agrandir)
MJM classement joissainsMJM classement KertMJM classement mallie

Enfin, examinons ces quelques tableaux qui disent mieux que tout discours l'état de la démocratie en France (merci à l'auteur du site de m'avoir contacté pour me le faire découvrir).

(Clic sur l'image pour agrandir)
les crises representativite democratique - Copie
(Clic sur chacune des deux images pour agrandir)les crises representativite democratique hemicycleles crises representativite democratique hemicycle - Copie (2)

Grâce à Charlie Hebdo, nous apprenons qu'en Italie la démocratie est devenue un repaire de voyous sans pareil. Va-t-on laisser notre pays la rejoindre ?

logo Charlie Hebdo
(Clic sur l'image pour agrandir)
chers elus charlie 1

logo les crises
Les tableaux complets et des propositions de réforme : 
http://www.les-crises.fr/representativite-democratique/
Et d'autres articles clairs et passionnants sur les crises :
http://www.les-crises.fr

logo regards citoyens
Le classement de l'assiduité des députés :
http://www.regardscitoyens.org/etude-sur-la-presence-des-deputes-a-lassemblee-nationale-en-2010-%E2%80%94-2011/
  
logo lemonde
L'article du Monde sur les députés absents :
http://www.lemonde.fr/politique/article/2011/08/02/cent-deux-deputes-seraient-passibles-de-sanctions-pour-absenteisme-repete_1555519_823448.html
  
Logo nos deputes
Un aure site intéressant et détaillé :

http://www.nosdeputes.fr
 
democratie des urnes chimulus

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

lundi 8 août 2011

Martine Aubry en photo avec Jean-Noël Guérini ?

guerini et martine canard 3

Dès septembre, les yeux vont inmanquablement se tourner sur la nature des relations entre les différents soutiens aux candidats à la primaire d'octobre.
La fédération socialiste des Bouches-du-Rhône annonce déjà sa fête de la rose pour tenter de recoller les morceaux après les déchirements de ces derniers mois. Mais, pas sûr que les divergences et les aigreurs qui les accompagnent cessent même sous les appels les plus déchirants au sens des reponsabilités et de l'unité.
Comme personne n'en a jamais douté, échange de bons procédés, Jean-Noël Guérini et Jean-David Ciot ont choisi de prendre fait et cause pour Martine Aubry. On guettera donc comment cette dernière s'y prendra pour ne pas s'afficher aux côtés des représentants d'une fédération au fonctionnement contesté.
Qu'elle esquive ou qu'elle se fasse piéger, en octobre, la surprise pourrait bien être un score amoindri pour Martine Aubry et un basculement des militants de base vers François Hollande. Et rien ne dit que les électeurs extérieurs au PS n'en feront pas autant.
C'est le sentiment personnel que j'ai en écoutant les confidences d'amis (et pas seulement à Aix) qui comptent bien ne se laisser dicter aucune consigne de vote, le scrutin à bulletins secrets étant pour eux une occasion et une garantie pour faire passer à plus grande échelle leur message de défiance envers les méthodes de Jean-Noël Guérini.
On a hâte d'y être.

(Clic sur l'image pour agrandir)
PS 13 fete rose 1

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

vendredi 5 août 2011

La politique d'esbroufe de Maryse Joissains (3 et fin)

 chers elus miam

Ultime volet après ceux de lundi et de mercredi pour pointer quelques sujets liés à la gestion de la Ville d'Aix et de la Communauté du Pays d'Aix sous la gouverne de Maryse Joissains également députée.
sécuritéEn premier lieu, examinons ce que dit le rapport sur la sécurité publié le 7 juillet par la Cour des comptes sur la situation aixoise (oui, je me suis tapé la lecture des 248 pages du document !).
En gros, l'Etat ne fait pas preuve de cohérence politique en matière de gestion des forces de police. Et Nicolas Sarkozy est le roi de l'esbroufe. Déjà fin 2010, la Chambre régionale avait dressé un constat peu flatteur sur la politique globale municipale. Là, c'est au tour de l'insuffisance des effectifs de la police nationale à Aix d'être montrée du taser par les magistrats de la Cour des comptes.

logo cour des comptes
Extrait de la page 76 du rapport de la Cour des comptes
(Clic sur l'image pour agrandir)
cour comptes securite aix

antenne dangerPassons maintenant à la question épineuse et récurrente des antennes relais. Le débat avait été ouvert en 2007 par l'opposition pour proposer la création d'une commission chargée d'élaborer une charte des bonnes pratiques avec les opérateurs de téléphonie mobile. Cela avait déjà été mis en place dans certaines communes de France et d'Europe.
Après de longs mois, Maryse Joissains avait fini par instituer cette commission mais... vide de sens car elle écartait des représentants d'organismes nationaux indépendants. Cette commission ne s'est jamais réunie. Et donc rien n'a avancé pour tous ceux qui sont inquiets d'être exposés à proximité des installations critiquées.
Plus de quatre ans après, la question vient de refaire sa réapparition dans une délibération du conseil municipal de ce 11 juillet. La mauvaise excuse pour justifier la mise en sommeil de la commission a consisté à mettre ce retard sur le dos de l'annulation de l'élection en 2009. Qui peut le croire ? La bonne excuse pour relancer le processus a été de dire que l'arrivée prochaine d'un quatrième opérateur téléphonique nécessitait la poursuite des travaux de la commission, une commission tout ce qu'il y a de plus fantôme ! 
                       Lien délibération du CM du 11 juillet 2011 :
   => CM_11_juillet_2011_Commission_des_sites_radiotelephoniques

logo eco quartierVenons-en maintenant à la polémique sur le projet du quartier de la Duranne. Ce secteur de la ville connaît une urbanisation et un accroissement démographique importants (10.000 riverains d'ici 15 ans et déjà près de 6.000 actuellement).
Il s'est pricipalement développé depuis l'élection de Maryse Joissains, alors que le Plan local d'urbanisme n'a toujours pas vu le jour. Là encore les opérations d'aménagement, les constructions et les équipements publics ont été décidés sans vision globale.
Prise de conscience peut-être tardive, en mai 2009, la mairie a confié à l'architecte Vittorio Gregotti la mission, sans programme ni calendrier, de concevoir un éco-quartier (70ha) à partir de l'existant. Vu que le quartier est déjà bien avancé, on ne voit pas très bien ce que pourra faire ce grand professionnel pour panser les plaies et harmoniser ce territoire.
Ce qui, après les critiques d'architectes locaux, a aussi récemment fait réagir le conseiller municipal d'opposition Hervé Guerrera : "La Duranne est une cité-dortoir, une cagade". Colère des associations locales et l'adjoint spécial du quartier. Pourtant, concernant l'avenir de cette extension urbanistique, Guerrera a raison et il s'en est expliqué dans un courrier.

(Clic sur l'image pour agrandir)
duranne guerrera 1

Finissons avec cette information plus nourrissante. Il s'agit d'une annonce légale lançant un appel d'offres de prestations de services pour la CPA.
Au fait, quelles prestations ? De bouffe, bien sûr ! Des prestations de traiteurs pour réceptions, manifestations officielles, organisation d'événements, cocktails, buffets, plateaux repas, petits-déjeuners, le tout pour la si modeste somme de près de 300.000 euros. Allez, bon appétit et bon renvoi... de bulletins de vote.

Extraits de l'appel d'offres
(Clic sur chaque image pour agrandir)
appel offre CPA buffet 1appel offre CPA buffet 2

"L'organisation et la gestion des forces de sécurité publique " :
http://www.ccomptes.fr/fr/CC/documents/RPT/Rapport_public_thematique-securite_publique.pdf

L'article du Monde :
http://insecurite.blog.lemonde.fr/2011/07/08/rapport-de-la-cour-des-comptes-sur-la-politique-de-securite-ou-est-le-probleme/

Politique de sécurité à Aix :
Chambre régionale des comptes rapport de novembre 2010 :
http://www.ccomptes.fr/fr/CRC22/documents/ROD/PAR201023.pdf

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 3 août 2011

D'autres questions pour Maryse Joissains (2)

 MJM trois dossiers

Après les dossiers retoqués évoqués dans l'article de lundi, regardons de plus près quelques autres sujets.
logo tres haut debitLe premier concerne une information sans doute passée un peu trop discrètement. Pourtant, ce n'est pas un dossier anodin. Le 11 juillet, le tribunal administratif de Marseille a bel et bien annulé pour illégalité avérée deux délibérations votées par la Communauté d'agglomération du Pays d'Aix, l'une en 2006, l'autre en 2008.
La première portait sur le principe d'une délégation de service public (DSP) visant à équiper le territoire de l'agglomération en très haut débit.
La seconde entérinait le choix de l'établissement et de l'exploitation d'un réseau métropolitain de communication électronique pour une durée de 20 ans.
Le tribunal a enjoint la CPA à la résolution du contrat dans un délai de trois mois. Cela veut dire que Maryse Joissains doit procéder à l'annulation du contrat passé avec quatre entreprises : SFR Collectivités, LD Collectivité, SA Eiffage et SAS Capaix Connectic.
Où était donc le vice ? Ce sont essentiellement deux conseillers communautaires élus PCF de Vitrolles, qui avaient été les seuls à voter contre, qui ont porté plainte et obtenu gain de cause.
Leur argument était précis : "L'utilisation de fonds publics pour créer un réseau privé (300 km de fibre optique et 19 centraux ADSL) n'améliore en rien l'accès au très haut débit des usagers, particulièrement à Vitrolles."
Le raisonnement est on ne peut plus logique, selon Malik Mersali, adjoint aux finances : "Le Pays d'Aix est traversé par un réseau construit par France Télécom. Or, la CPA propose de construire un nouveau réseau parallèle qui génère plus de recettes pour l'opérateur, puis de le compléter par des connexions locales. C'est de l'argent dépensé inutilement". En effet, la CPA avait accordé une subvention de 7.850.000 euros, soit 47,50% de l'investissement initial nécessaire.
Malik Mersali estime que "les entreprises ont déjà investi dans des dispositifs à très haut débit et n'ont pas besoin de cet équipement". Tout est dit sur la mauvaise affaire conclue par la CPA pour un dossier qui ne lui apporte rien tout en lui coûtant beaucoup. Va-t-il y avoir appel de la part de Maryse Joissains ? Si c'était le cas, on ne serait pas à un autre gaspillage près.
logo keolisAutre sujet. Après 11 ans d'exploitation du réseau des transports en commun, la société des Autobus aixois (filiale de Veolia) a perdu la partie contre Kéolis (filiale de la SCNF) lors du renouvellement pour 8 ans de la délégation de service public.
La délibération insiste sur le côté mieux-disant en termes de coût (gain de 1,3 M€ par an). Or, il faut savoir que les prestations auprès des usagers vont connaître quelques changements qui pourraient bien en mécontenter quelques-uns : par exemple, réduction du nombre de véhicules et moins de bus aux heures de pointe. Aïe ! 
Evidemment, le délégataire évincé a annoncé qu'il allait faire appel. C'est une guerre qui ne finit pas puisqu'on a aussi appris que Kéolis qui s'est fait rafler un marché attribué à Véolia à Arles va aussi saisir le tribunal.

Le match entre Kéolis et Veolia
(Clic sur chaque image pour agrandir)
keolis provence 16
keolis provence 16

logo cofelyEnfin, troisième dossier, celui du chauffage urbain. La société Dalkia qui détenait le marché en délégation de service public depuis une quarantaine d'années vient d'être remplacé par Cofely (filiale de GDF Suez) pour une durée de 12 ans.
L'entreprise, nous dit-on, a proposé la construction d'une chaufferie bois-énergie qui permettrait de produire de la chaleur à partir de 70% d'énergie renouvelable. L'approvisionnement en bois sera composé, à hauteur de 72%, de plaquettes forestières produites localement. En guise d'énergie d'appoint et de secours pour ses chaufferies, Cofely a opté pour le gaz naturel. Grâce à cette source principale d'énergie renouvelable et locale, les émissions de CO2 seront réduites, selon Cofely, de 70% par rapport à une installation classique.
Par ailleurs, la société promet une diminution des prix de 10% dès aujourd'hui, puis de plus de 20% à l'automne 2013, lorsque la nouvelle chaufferie bois sera achevée. Quant au réseau de distribution, l'entreprise prévoit de le moderniser, et de l'accroître de 30%. Cela concerne quelque 7.000 logements sociaux, privés et structures publiques.
Seulement voilà, si la délibération a été votée à l'unanimité malgré des questions d'une élue écologiste et d'autres membres de l'opposition, des usagers qui ont suivi le dossier de très près sont inquiets car ils ont relévé des défauts dans le déroulement de la procédure, notamment sur l'information complète à fournir aux clients et sur la situation comptable liée à des trop perçus de l'entreprise sortante.
Déjà échaudés, si l'on peut dire, par les précédents errements, les usagers concernés veulent également des garanties pour que le nouveau délégataire puisse démarrer en janvier dès juillet sur des bases saines dès lors que les contentieux auront été admis et réglés. Ils ont écrit à Maryse Joissains dans ce sens. (J'y reviendrai probablement plus en détails à la rentrée).
                                                                                                  A suivre...

(Clic sur l'image pour agrandir)
Cofely chauffage urbain annonce legale

Un article effrayant qui évoque au passage
une certaine méthode de Kéolis...
(Clic sur chaque image pour agrandir)
keolis canard 27
keolis canard 27keolis canard 27keolis papiers svp canard 27

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

lundi 1 août 2011

Les gros dossiers retoqués de Maryse Joissains

 Decaux aix ysope

En matière de marchés publics ou de délégations de service public et de projets annoncés qui sommeillent, Maryse Joissains n'a-t-elle pas de chance ou doit-on y voir un problème d'incompétence ?
Faisons un petit tour d'horizon sur quelques sujets importants parce que vitaux pour Aix et le Pays d'Aix. Et commençons par un rappel.
Nul n'ignore que le Plan de déplacements urbains (PDU) de la Communauté du Pays d'Aix lancé en 2005 a été annulé en 2008 par le tribunal administratif de Marseille. Depuis, on nous dit que la CPA travaille à un nouveau plan qui pourrait incessamment voir le jour et nécessiter une décennie pour en connaître les effets.
Certes, des mesures ont été lancées, telles celles du pôle d'échanges du Plan d'Aillane, de l'ouverture de parkings-relais, de la mise en place de quelques nouveaux couloirs de transports en commun. Et des propositions ont été avancées pour les déplacements dans certains quartiers, mais, dans l'ensemble, l'absence du document validé de référence ne suscite que des aménagements au coup par coup. Il n'y a qu'à voir l'exemple du projet démesuré de la gare routière, qui avait pourtant été voté, et qui a dû être revu à la baisse.
Autre document, qui lui n'a pas été contesté puisqu'il n'existe pas, le Plan local d'urbanisme (PLU) d'Aix, annoncé pour fin 2010, est toujours à l'étude, 11 ans après le vote de la loi Solidarité et renouvellement urbain (SRU) qui en a institué l'obligation. Là aussi, le développement de la commune s'opère par une série de modifications partielles successives du Plan d'occupation des sols en vigueur. On assiste donc à des constructions comme parachutées en dehors de toute logique globale.
Ici, l'exemple le plus significatif est sans doute celui du projet d'implantation de la polyclinique Rambot à Pont de l'Arc dans un environnement naturel et paysager (Le Montaiguet) qui, selon le Plan d'aménagement et de développement durable (PADD) présenté en 2009 après celui de 2006, devait être préservé.
Le pilotage à vue est tellement évident que, dans le même secteur sud, diverses constructions décidées selon le même principe d'opérations de circonstance sont en cours de réalisation avant même que ne soient résolues ou en tout cas améliorées les voies de désserte et de délestage intra et inter quartiers.
On le voit, la prise en compte et le traitement de tous ces éléments sont essentiels pour un développement matrîsé et cohérent du territoire de la ville et, au-delà, de la communauté d'agglomération.

(Clic sur les images pour agrandir)
(Clichés pris quelques jours avant le démontage des installations)
V'hello, une affaire qui ne roule plus après nous avoir roulés
V'hello 1 LACV'hello 2 LAC
V'hello 3 LAC

Autres avanies qui concernent le domaine public, le double échec des contrats signés avec JC Decaux. Le dispositif V'hello a révélé le fiasco d'une opération engagée en 2006 pour 13 ans, qui avait été présentée comme exemplaire car associée au renouvellement du mobilier urbain, mais qui a coûté cher à la Ville et qui va entraîner de gros frais pour rupture unilatérale par la municipalité 5 ans après. Aix est la seule grande ville a avoir fait ce rétro-pédalage faute d'avoir tenu compte des avertissements répétés de certains élus de l'opposition.
L'autre contrat avec Decaux, celui relatif à la signalisation à vocation touristique, commerciale et industrielle votée en 2004, a finalement été annulé par le Conseil d'Etat en mai dernier. Les magistrats reprochent à la Ville d'avoir passé une délégation de service public alors qu'elle aurait dû engager une procédure de marché public.
Entre dossiers retoqués par les tribunaux, dossiers mal préparés et projets urgents qui traînent, comment peut-on si souvent commettre de telles fautes dont les conséquences financières pèsent lourdement sur les budgets ?
                                                                                            A suivre...

(Clic sur l'image pour agrandir)
v'hello le point 9

"V'hello Maryse Joissains cherche des rustines..." :
http://castronovo.canalblog.com/archives/2011/05/09/21089227.html
"V'hello : Le coûteux rétro-pédalage de Joissains" :
http://castronovo.canalblog.com/archives/2011/04/18/20919470.html

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

vendredi 29 juillet 2011

Les urnes des primaires et les autres du PS 13

 guerini canard sceau 27

D'un côté les urnes, de l'autre les poubelles. Cela se passe dans le Var. Mais aussi à Marseille avec une demande de contrôle de l'élection du premier secrétaire de la fédération socialiste des Bouches-du-Rhône.
Hier, à la Seyne-sur-mer, ville gagnée à l'arrache en 2008 par la gauche, a eu lieu la simulation "grandeur nature" du vote pour la primaire. Six bulletins, un nombre équivalent à celui des candidats validés, avaient été disposés sur la table. L'urne était transparente. Ce n'est pas toujours le cas.
Bref, les médias ont filmé l'arrivée d'Harlem Désir, secrétaire national par intérim du parti socialiste, qui s'est réjoui de cet exercice, surtout après que la Cnil a estimé avoir obtenu toutes les garanties demandées.
La veille, Le Canard enchaîné publiait un article sur les malodorants démêlés de la décharge de Bagnols-en-Forêt, une affaire rocambolesque mais non moins juteuse qui ressemble à celle de La Ciotat qui cause tant de soucis à Alexandre Guérini.
On le voit, on ne s'embarrasse pas. Dans ce milieu, les manœuvres politiques et la recherche de profits marchent souvent ensemble.
Et puis, il y a ce communiqué d'hier du collectif Renouveau PS 13 qui conteste les conditions qui ont vu l'élection de Jean-David Ciot au poste de premier secrétaire. Le Canard ne s'est pas privé d'en faire une brève piquante.
Or donc, le collectif réclame un contrôle à la commission des conflits en s'adressant directement à Harlem Désir. Les griefs sont développés dans un document qu'on pourra lire ci-dessous. On peut supposer qu'il ne signale pas la totalité des observations qui ont été faites et que le collectif en garde un peu pour étayer plus longuement ses arguments... si toutefois une suite est donnée à cette requête.

Les bulletins des six candidats soumis à la simulation du vote
PS bulletins simulation vote

 (Clic sur chaque image pour agrandir)
guerini canard 27
guerini canard 27

logo renouveau PS 13
(Clic sur l'image pour agrandir)
renouveau PS 13 communique 28

L'intégralité du communiqué par ce lien :
=> Renouveau_PS_13 Communique_28

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 27 juillet 2011

Agopian, sans morale et... complice des Joissains

 ago joissains provence 15

"Le singe qui monte au cocotier doit avoir le cul propre." Peut-on faire plus clair pour caractériser un certain Jacques Agopian ?
Pour ce qui me concerne, je me suis toujours astreint à tenir compte des leçons de morale, mais, là, certainement pas de celles de quelqu'un qui n'en possède pas le moindre échantillon sur lui.
Retour donc sur les propos de Jacques Agopian dans La Provence en réaction à mon article révélant sa collusion avec Alain Joissains.
* A la question posée par le titre à la une, "Jacques Agopian joue-t-il un double jeu avec les Joissains ?", ma réponse est OUI. Et tout le prouve.
* "Jacques Agopian nie l'échange de bons procédés" : Alors, pourquoi est-il allé pactiser avec Alain Joissains au lieu de venir me dire les choses en face ?
* "Ce n'est pas un témoignage de moralité pour Alain Joissains" : Et c'est comme ça que des personnes ayant eu à passer devant les tribunaux s'estiment toujours les plus qualifiées pour s'ériger en parangons universels de vertu.  
* "Les attestations, je ne les ai marchandées contre rien" : Rien qu'un peu. Car, au moment où il a produit la première, il avait obtenu, d'avril 2008 à juillet 2009, un poste de vice-président de la Communauté du Pays d'Aix, au tarif peu lucratif de 2.712,41 euros mensuels pour une délégation bidon dont les résultats ont marqué tous les esprits par leur vacuité.

 ago pistes cyclables

* "J'ai simplement été animé par l'animosité que j'ai envers cet animal" : Que peut valoir de traiter quelqu'un d'animal si celui qui s'y aventure a des comportements de gredin ?
* "Castronovo est tout autant un adversaire politique que les Joissains" : Le ton guerrier ne sied jamais aux petits plantons sans scrupules.
* "Il m'a fait perdre les cantonales en mars 2008 en provoquant une primaire à gauche au premier tour et en n'appelant pas à voter pour moi au second" : Depuis quand est-il interdit d'être candidat ? Quelle qualité détient Agopian pour qu'on doive obligatoirement lui demander la permission ? Non, Agopian a perdu la cantonale, comme il l'avait déjà perdue en 2001, à cause de sa personnalité qui ne passe pas.
* Les attestations, c'était pour "emmerder" Castronovo : On notera ici l'élégance notoire du verbe...
* La journaliste note : "Après avoir porté avec abnégation les bidons d'Alexandre Medvedowsky...". Allusion perfide à la profession d'Agopian, l'expression est aussi bien troussée que parlante.
Comme beaucoup, j'entends moi aussi dire que l'individu se sent pousser l'ambition d'être le futur candidat à l'élection municipale de 2014. Divers témoignages me font comprendre qu'il pourrait avoir d'abord à s'expliquer devant les militants socialistes sur ses agissements complices mis au grand jour. Mais s'il devait parvenir à ses fins en employant les mêmes méthodes indignes et brutales, sûr que les électeurs continueraient à préférer Maryse Joissains.

(Clic sur l'image pour agrandir)
ago joissains provence aix 15

Florilège... 
"L'élu Jacques Agopian au secours d'Alain Joissains" :
http://castronovo.canalblog.com/archives/2011/07/08/21565612.html
"Cantonale Aix-Centre : notre communiqué" :
http://castronovo.canalblog.com/archives/2008/03/13/8303225.html
"Agopian, menteur et malhonnête" :
http://castronovo.canalblog.com/archives/2008/03/13/8307588.html

Les écrits restent...
(Clic sur l'image pour agrandir)
ago condamne 29

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

lundi 25 juillet 2011

PS 13 : Les anomalies de l'élection de Jean-David Ciot

 PS 13 enveloppe CG13 vote PS
Pourquoi cette enveloppe ne fait-elle pas rire celui qui l'a reçue ?
La réponse est dans la vidéo en fin d'article...

Il y avait deux mainmises sur la fédération socialiste des Bouches-du-Rhône, celles des frères Guérini, maintenant il y en aura trois. Propos ironique de réfractaire à l'élection de Jean-David Ciot au poste de premier secrétaire.
Au lendemain du vote, on découvre un peu plus le détail des résultats. Au niveau départemental, dans les sections marseillaises censées pourtant être les plus fournies, la participation a été faible. A l'évidence, le fait que Jean-David Ciot soit un candidat hors Marseille a dû jouer dans la meilleure mobilisation des sections extérieures.
Si au Puy-Sainte-Réparade, dont il est le maire, le candidat a recueilli une sorte de plébiscite, il en est tout autrement à Aix-en-Provence où la contestation a donné de la voix sans lui en attribuer beaucoup. "L'inconnu" Guillaume Guerre y a totalisé 25 voix contre 30 à Ciot. Il faut cependant relativiser car, entre la fronde anti-Guérini des Aixois, le retrait de la candidature de Patrice Poli plus que dégoûté et le boycott préconisé par le collectif Renouveau PS 13, la participation est restée à un niveau plancher, avec seulement 74 votants sur 285 inscrits.
Au plan départemental, Ciot a obtenu 89% des suffrages contre 6% pour Guerre. Le site du PS 13 annonce la participation de 3147 militants, sans livrer le nombre total de militants à jour de leur cotisation pouvant voter et en occultant carrément le score du concurrent. Le site Renouveau PS 13 fait un autre constat : "On a vu 20% de votants au mieux. On se retrouve avec 47% de participation."
Cela voudrait dire que le nombre d'adhérents réels serait autour de 6.700, alors que circulait le nombre de 9.000. De toute façon, même avec 47%, cela fait moins d'un militant sur deux aux urnes. A noter qu'il sera difficile de refaire un point de la situation lors de la primaire d'octobre car le vote sera ouvert aussi bien aux militants encartés qu'aux sympathisants qui ne le sont pas.
A l'occasion du vote de jeudi, diverses critiques ont été formulées au sujet des conditions d'organisation et de préparation du scrutin. Certains ont exprimé leur mécontentement sur la précipitation à le mettre en route quinze jours seulement après la publication du rapport Richard. Ce qui, de fait, laissait à l'équipe "sortante" les mains libres pour y procéder selon le même système contesté et, par conséquent, sans mise en application des préconisations du rapport.
Quelques belles phrases livrées par Jean-David Ciot sur le site de la fédération après son élection. A méditer, si possible sans pouffer.
"Mes chers camarades, nous nous engageons ainsi collectivement dans une phase de rénovation qui fera école à travers la France. Ce vote vient confirmer les conclusions de la commission Richard laquelle n’a pas manqué de reconnaître la qualité de notre gestion. 
Aujourd'hui, il nous reste à poursuivre le travail de rénovation engagé depuis près de 10 ans avec Jean-Noël GUERINI, l’ensemble des élus et des responsables politiques du département et qui porte déjà ses fruits.
Notre fédération peut devenir un modèle. Ce sera peut-être l’un de nos objectifs, une fois la feuille de route rédigée avec la collégialité dans l’unité et la transparence."
Et puis, il y a aussi eu des détails tout à fait surprenants. L'un des plus choquants a été relevé sur France 3 par l'un des représentants de Renouveau PS 13. Il a reçu sa convocation sous enveloppe et affranchissement du Conseil général !
A Aix, les enveloppes de ce vote, qui, rappelons-le, est un vote interne au parti socialiste et non un scrutin constitutionnel, étaient des enveloppes officielles estampillées République française, sans doute récupérées lors de dernières élections. Il y a là franchement un mélange de genres du plus mauvais effet.
D'ailleurs, à Aix, on n'est plus à cela près. Ce vote, qui concernait la vie interne du parti socialiste, a été organisé dans les locaux municipaux de la rue du Puits-Neuf mis à disposition par la Ville pour l'exercice exclusif des activités du groupe des élus de l'opposition. Voilà d'ailleurs ce qu'on trouve quand on cherche la domiciliation du PS aixois... Bien anormal tout ça.

PS 13 adresse 

logo france 3 prov alpes - Copie
Le reportage de France 3 du 22 juillet 2011 :
"PS 13 : sur de nouvelles bases"
(2'20")
http://provence-alpes.france3.fr/info/ps-13--sur-de-nouvelles-bases-69771563.html?onglet=videos&id-video=MARS_1460505_220720110901_F3

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [4] - Permalien [#]