lundi 10 novembre 2014

Le Ravi de novembre fait tomber les masques de l'extrême-droite...

une ravi 123

Plutôt que des discours lénifiants, des propos rébarbatifs mille fois rabâchés ou des théories oiseuses, les journalistes du Ravi sont allés chercher directement sur le terrain divers cas concrets et de multiples témoignages illustrant les pratiques de l'extrême-droite.
Que ce soit sur ses méthodes de gestion des communes gagnées ou sur ses comportements politicards, cette droite-là n'est en réalité pas aussi vertueuse qu'elle voudrait le faire croire à travers sa propagande électorale et tous les médias.
L'enquête de novembre révèle de nombreuses situations de guerres internes, de copinages et d'intérêts personnels, de connivences aussi avec la droite classique. Cette investigation fait utilement tomber les masques en s'appuyant sur des cas précis d'application des outrances des élus FN, comme par exemple dans leurs réunions publiques ou conférences de presse où certains médias sont refoulés à l'entrée.
Il faut lire la page consacrée au compte-rendu de la séance du conseil municipal de Cogolin (Var) pour mesurer comment fonctionne une mairie frontiste.
Autre exemple récent de dérive, pour lequel le mensuel a sollicité ma contribution, celui de l'autorisation accordée par Maryse Joissains aux élus d'extrême-droite du conseil municipal d'Aix pour créer un groupe.
Le Ravi présente aussi un compte-rendu de la réunion de militants UMP qui s'est tenue à Aix dont les propos anti-sociaux n'ont, par certains côtés, rien à envier à ceux de l'extrême-droite.
Alors, un bon avertissement valant mieux que deux, je vous incite à lire ce numéro particulièrement riche en informations introuvables ailleurs. Je veux aussi insister sur la nécessité de faire vivre un journal comme le Ravi dont les moyens financiers sont limités mais qui est vital pour assurer une information indépendante qui porte son regard hors des sentiers battus. On peut lui apporter son soutien en achetant chaque numéro, en s'abonnant ou en faisant un don. Vous ne le regretterez pas.

Un bon article sur le site d'ACRIMED : 
Pourquoi il faut soutenir la presse alternative :
http://www.acrimed.org/article4496.html

 Le sommaire de novembre :
http://www.leravi.org/spip.php?article1895
Le Ravi sur Facebook :
https://www.facebook.com/pages/le-Ravi/129098087994
Le site du Ravi :
http://www.leravi.org/

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

jeudi 9 octobre 2014

Le Ravi d'octobre ausculte les partis... euh... politiques, bien sûr !

une ravi 122

Constat chirurgical dans le Ravi d'octobre sur le mauvais état des forces politiques et l'image qu'elles en fournissent dans notre région.
D'urnes en urnes, d'ambitions personnelles en ambitions personnelles, de coups tordus en coups encore plus tordus, de déconnexion en déconnexion entre certains élus et une grande fraction de la population, le délitement continu des partis est l'une des causes de l'abstention ou du vote vers les extrêmes.
Faut-il baisser les bras pour autant ? Non, car il vaut mieux le dire et en prendre conscience pour pouvoir réagir et surtout agir. C'est là le sens de l'enquête que le mensuel a souhaité mettre en avant. Avec bien d'autres sujets d'actualité tels que l'emploi qui rend pauvre ou les rythmes scolaires sacrifiés à Marseille.
Heureusement, l'humeur n'est pas que terne. Elle est joliment compensée par l'humour des dessinateurs qui ne sont pas des saints, les diverses rubriques qui ne sont pas du bric-à-brac et la tonicité des brèves qui ne viennent pas des comptoirs. 
Le Ravi est décidément "un journal pas pareil" qui mérite toute notre attention. Alors, faites-vous plaisir et dites-le autour de vous. Cela ira droit au 
cœur de nos amis les artisans de la rédaction qui nous font du bien en se donnant tant de mal.

Le sommaire d'octobre :
http://www.leravi.org/spip.php?article1862
pas d'Le Ravi sur Facebook :
https://www.facebook.com/pages/le-Ravi/129098087994
Le site du Ravi
http://www.leravi.org/

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 19 septembre 2014

Le Ravi de septembre règle son compte au clientélisme

une ravi 121

Corruption, clientélisme, petits arrangements dans la vie publique et politique. Cela vous dit quelque chose ? Eh bien, le Ravi de septembre en a fait le sujet de sa grosse enquête. Comme disait Coluche, il y en a pour tout le monde.
L'on y apprend beaucoup de choses sur ce qui apparaît à la surface et qui fait les gros titres mais aussi sur ce qui se trame en douce et qui n'est guère plus glorieux.
Le dossier est bien documenté. Et dans un des articles, on peut aussi lire mon avis. C'est donc encore plus ardemment que d'habitude que je recommande de ne pas rater ce numéro ! 
En outre, j'ai plaisir à signaler que, le samedi 27 septembre, se tiendra à Aix, à la faculté de droit, le 2ème Colloque sur la corruption, avec des interventions de nombreuses personnalités de grand renom (voir le site ci-dessous).
Mais, répétons-le, le Ravi vaut aussi pour son florilège d'articles sur l'actualité politique dans la région et les costards taillés sur mesure aux rois de l'embrouille. Et, bien sûr, ce qui fait le charme de ce journal pas pareil, les friandises que sont les brèves, les gourmandises que sont les rubriques décalées et les mignardises que sont les dessins. Alors, stop aux chaînes d'info en boucle qui ratatinent les cerveaux. Et vive les journaux qui ne la bouclent pas !

Le sommaire de septembre :
http://www.leravi.org/spip.php?article1839
Le Ravi sur Facebook :
https://www.facebook.com/pages/le-Ravi/129098087994
Le site du Ravi :
http://www.leravi.org/

Le programme du Colloque sur la corruption :
http://www.colloquecorruptionaix.fr/programme/

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 7 juillet 2014

Le Ravi de l'été inflige une thérapie de doc à PACA

une ravi 120

C'est une enquête instructive que nous livre le Ravi pour occuper nos mois de juillet et d'août. Le mensuel questionne notre identité ou plus exactement nos identités régionales sous tous les angles. PACA n'a en effet rien de monolithique. Bien au contraire, elle est une mosaïque de traditions et de modernité, de paradoxes et de caractère bien trempé.
L'analyse rompt le cou à quelques clichés et nous éclaire sur ce qui en fait un territoire à nul autre pareil. Il n'y a d'ailleurs qu'à lire les autres articles pour se rendre compte des crises en cours ou des atouts qui ne demandent qu'à se mettre en mouvement.
Ne ratez pas ce numéro que l'été laisse tout le temps de découvrir. Parmi les thèmes, la pression de la grande distribution sur les agriculteurs et les commerçants, la situation difficile du logement, les intermittents, la politique dans les mairies d'extrême-droite avec un compte-rendu du conseil municipal de Fréjus pas piqué des vers.
Faisant la juste nique à ce lot de nouvelles pour prendre la distance nécessaire, le Ravi continue de parsemer ses pages de dessins joyeux ou féroces déclenchant ici et là des sourires et de la réflexion.
J'en profite pour indiquer que je me suis rendu samedi matin aux Rencontres déconnomiques organisées en contrepoint des Rencontres économiques (libérales celles-là). Cela s'est passé à la faculté de lettres. C'est avec gravité mais dans une ambiance où l'humour n'était pas absent que nous avons pu assister à une conférence d'une qualité exceptionnelle grâce à des journalistes tels que Daniel Mermet (Là-bas si j'y suis de France Inter), Serge Halimi (directeur du Monde diplomatique), Hervé Kempf (rédacteur en chef de Reporterre) et Michel Gairaud (rédacteur en chef du Ravi). Comme les 200 personnes qui étaient là, je peux dire que je n'ai pas perdu mon temps !

Restitution en vidéos et sons des Rencontres déconnomiques :
http://deconnomistes.org/videos

Le sommaire de juillet-août :
http://www.leravi.org/spip.php?article1816
Le Ravi sur Facebook : 
https://www.facebook.com/pages/le-Ravi/129098087994
Le site du Ravi :
http://www.leravi.org/

 

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 10 juin 2014

Le Ravi de juin sonne la résistance par l'exemple et par l'action

une ravi 119

Vous êtes estomaqué par les avalanches de sondages quotidiens, sur tout et sur rien, et surtout sur rien. Ou bien encore par certains scores électoraux qui agitent tant les peurs primaires et les réflexes épidermiques au détriment de la réflexion et dont vous vous demandez comment on les fabrique et à qui cela profite. Vous vous laissez aller sur la pente du pessimisme et vous pensez peut-être alors que tout va à la catastrophe.
Je trouve quand même déconcertant qu'un pays comme la France qui a toujours su relever la tête se complaise à entretenir des sentiments négatifs à son propre égard.
Bon, on ne va pas nier, il est vrai que tout ne va pas très bien. Mais est-ce une raison pour se résigner et attendre que cela passe tout seul ?
Le Ravi de juin recense pour nous quelques pistes pour organiser la résistance face à la noirceur du tableau. Il y consacre sa grosse enquête, illustrée d'expériences concrètes, histoire de suggérer des idées, de susciter des formes de mobilisation et de montrer qu'aucune lutte n'est jamais perdue si l'on prend toutefois un tant soit peu la peine de s'engager, en fonction de ses convictions, de ses envies ou de ses moyens.
Ces quatre pages centrales sont donc à lire mais aussi tout le mensuel qui fait écho à cette nécessité de sortir du repli sur soi pour s'impliquer activement dans la vie collective à travers toutes sortes d'initiatives. Franchement, cela remonte le moral de voir comment parfois les plus faibles mènent et gagnent des combats à la force de leur courage.
Vous l'aurez compris, ce numéro du Ravi est l'exemple même de ce qu'il appelle lui-même "la presse pas pareille", une presse qui ne radote pas en boucle, qui ne fait pas ses unes sur les faits divers mais qui traite de sujets dignes de réflexion, voire d'action.
Réjouissante aussi la distinction du mois attribuée à Maryse Joissains qui se voit gratifiée du Ravi de plâtre pour ses déclarations hautement philosophiques en tous genres et son style châtié à faire pâlir Victor Hugo.   

Le sommaire du numéro de juin :
http://www.leravi.org/spip.php?article1794
Le Ravi sur Facebook :
https://www.facebook.com/pages/le-Ravi/129098087994
Le site du Ravi :
http://www.leravi.org/

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 7 mai 2014

En mai, le Ravi fait sa fête à l'Europe

une ravi 118

Une vraie première dans le Ravi de mai. A quelques semaines d'un vote qui n'est pas moins important que les autres, la rédaction n'a pas hésité à se rendre à Strasbourg et à Bruxelles pour enquêter sur ce qui se passe au niveau européen. Bonne pioche. Comme en témoignent les interviews de députés, le regard sur le fonctionnement des institutions et le compte-rendu de l'ultime séance du parlement avant le prochain scrutin.
Je vous l'assure, les articles n'ont rien à voir avec les dépêches AFP que certains médias paresseux copient-collent depuis leurs petits fauteuils. Non, là, pas de bluff mais du vrai reportage, vivant et sérieux, du cueilli main. Il n'y a plus qu'à déguster.
Dans ce numéro, le Ravi fait aussi un retour sur les municipales, sur les mairies passées à l'extrême et sur les leçons que tirent des candidats de gauche sur leur échec.
Et, pour qui aime se délecter d'informations non formolisées, le mensuel offre son lot de surprises, d'articles originaux, de brèves, de dessins, de rubriques décalées et d'humour. Avec un "plus", le plaisir de ne pas se sentir pris pour un gogo. Bref, de quoi convaincre les plus septiques.

Le sommaire de mai :
http://www.leravi.org/spip.php?article1775
Le Ravi sur Facebook :
https://www.facebook.com/pages/le-Ravi/129098087994
Le site du Ravi :
http://www.leravi.org/

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 14 avril 2014

Le Ravi d'avril dénoue le fil politique des municipales

une ravi 117

"Et les vrais gagnants sont ? Les cumulards, les arapèdes, les élus à casserole, le FN, les abstentionnistes... Avec heureusement des exceptions." Le Ravi nous met les points sur les i, pour ne pas dire dans la gueule.
Oui, l'état des lieux des séismes politiques advenus dans certaines communes ne peut que nous interroger sur celui de la santé de notre démocratie. Les analyses présentées par la rédaction sont intéressantes à lire.
Tout comme le sujet mis aussi en une, celui de l'accord  du grand marché TAFTA (Trans-Atlantic Free Trade Agreement)
 en cours de préparation entre les USA et l'Europe et qui, pour lointain qu'il puisse paraître, risque fort d'affecter directement notre vie quotidienne. Avec de douloureux effets régressifs.
Il vaut donc mieux s'informer avant pour ne pas avoir à subir après.
Le mensuel livre aussi sa quantité habituelle de rubriques, son Ravi de plâtre décerné à Pape Diouf et un portrait à l'eau sur-chlorée du baigneur Frédérick Bousquet tombé sans scaphandre dans le vieil aquarium à requins UMP de Jean-Claude Gaudin.
Heureusement pour nous, l'humour du Ravi
, son style original, ses brèves et ses beaux dessins sont là pour adoucir autant que faire se trouve la tonalité de l'actualité.

Le sommaire d'avril :
http://www.leravi.org/spip.php?article1752
Le Ravi sur Facebook :
https://www.facebook.com/pages/le-Ravi/129098087994
Le site du Ravi :
http://www.leravi.org/

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 10 mars 2014

Le Ravi de mars débourre les urnes des municipales

une ravi 116

J-13, une occasion pour le Ravi de mars de proposer de très nombreuses pages dédiées aux élections municipales dans notre région. Un excellent numéro spécial à ne pas rater car le tour d'horizon est très complet, bien documenté et hors des sentiers battus dans lequel Aix et Marseille se taillent la part du lion (j'ai envie de dire des fauves).
Vous y découvrirez quels sont les élus qui cumulent le plus et ceux qui sont prêts à tout pour s'accrocher à leur fauteuil, quels sont les coups bas et les manœuvres en coulisses entre prétendants à la recherche d'une place coûte que coûte, quels sont les candidats adeptes du nomadisme politique qui n'hésitent pas à passer d'un camp à un autre au gré des élections, quels sont les propositions des candidats pour le logement et où eux-mêmes habitent. Vous saurez tout sur les "majorités composites" et sur les listes "attrape-tout".
Oui, ce numéro spécial (de 32 pages !) est vraiment passionnant de bout en bout. Je le recommande à toutes celles et à tous ceux qui considèrent qu'il est important d'aller voter en toutes connaissance de cause. La lecture de cette livraison est non seulement informative mais aussi rafraîchissante par les nombreux dessins couleur qui illustrent les articles. Est-il nécessaire de dire que, à mon sens bien sûr, ce serait une bien triste erreur de ne pas profiter de tant d'informations de première main réunies par une équipe qui n'a vraiment pas mégoté ses efforts.

Le sommaire du n° 116 :
http://www.leravi.org/spip.php?article1728
Le Ravi sur Facebook :
https://www.facebook.com/pages/le-Ravi/129098087994
Le site du Ravi :
http://www.leravi.org/

NB : Mille excuses pour l'absence récente de parution. Il faut parfois savoir soigner un petit coup de froid arrivé en traitre qui se permet même de vous rendre aphone plusieurs jours durant sans crier gare.

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

mercredi 19 février 2014

Débat participatif d'Anonymal TV jeudi aux Milles

Le prochain plateau participatif organisé par Anonymal TV, c'est ce jeudi 20 février à 18h30 aux Milles, à l'espace Jeune, avenue Frédéric Mistral. Il est ouvert à tous !

anonymal milles

Je conseille vivement à toutes les personnes qui veulent réellement s'informer de près sur la vie aixoise de proximité de venir y assister. 
Deux vidéos de 15 minutes chacune seront projetées, l'une tournée aux Milles et l'autre sur la mise en place des conseils de quartiers. 
Le débat a lieu en public comme pour les précédentes rencontres à Puyricard, à Luynes et au Jas de Bouffan qui ont connu un grand succès. 
Les candidats à l'élection municipale de mars seront tous présents ou représentés et les habitants pourront leur poser des questions. 
La démocratie à portée de main et de micro, c'est une chance qu'il ne faut pas rater. Ou alors, après, il ne faudra venir dire "je ne savais pas". 

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 17 février 2014

Anonymal TV, une télévision locale citoyenne à Aix

A l'occasion de l'élection municipale de mars, Anonymal TV organise plusieurs débats publics dans les quartiers avec tous les candidats. Ce lundi, c'est au Jas de Bouffan... 

anonymal plateaux débats quartiers

Quoi ? Une télévision locale citoyenne à Aix ? Mais oui, ça existe ! Elle s'appelle Anonymal TV et son siège est au Jas de Bouffan. Elle est née en 2009 grâce à une association d'animation sociale et culturelle du même nom créée en 1999. Peu à peu, elle a pris une dimension importante en se penchant sur la vie locale et plus particulièrement sur celle des quartiers.
Son dynamique fondateur et directeur, Djamel Achour, a toujours des idées plein la tête. Un vrai marathonien très inspiré qui ne fait jamais de pause. C'est ainsi que, secondé très efficacement par Manon Mika et une solide équipe de salariés et de bénévoles, il a fait sans cesse évoluer son projet en multipliant les initiatives. Au début, ses principales actions consistaient à réaliser des documentaires impliquant la participation des habitants.
Depuis 2010, la WebTV développe des plateaux télé participatifs (débats filmés), permettant aux habitants d’échanger directement avec des personnes qualifiées, ou des élus, sur des sujets liés à leur quotidien. Véritable exercice de démocratie, les plateaux sont réalisés dans les conditions du direct ou en direct avec une diffusion en temps réel sur Internet.
A l'occasion de l'élection municipale, après avoir invité dans ses studios l'un après l'autre tous les candidats déclarés, Anonymal a imaginé de donner une fois de plus la parole à la population en organisant une série de débats délocalisés dans les quartiers et les villages, en présence de ces candidats. Deux plateaux ont déjà eu lieu, l'un à Puyricard, l'autre à Luynes. 
Ce lundi, l'émission aura pour cadre le centre social Les Amandiers au Jas de Bouffan.
Ces débats sont publics et ouverts à tous. Ensuite, il est possible de les voir intégralement sur le site quelques heures après. J'ai déjà assisté à ces débats et je vous conseille d'y aller car ils sont un moyen très direct de s'informer sur la vie de chaque quartier et sur les propositions qui sont au cœur de la campagne électorale. 

anonymal plateaux campagne

logo anonymal tv

Le site d'Anonymal :
http://www.anonymal.tv/
Pour en savoir plus sur cette télévision citoyenne :
http://www.anonymal.tv/l-association/qui-sommes-nous

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [3] - Permalien [#]