vendredi 9 novembre 2018

Ravi de novembre : Une enquête stupéfiante sur les addictions de chacun

une ravi 167

Au fond, il y a du vrai dans le constat. On ne voit peut-être pas les choses comme ça mais tout le monde se drogue d'une manière ou d'une autre sans forcément penser à mal.
Le Ravi de novembre a eu l'idée de dresser une liste prévertienne de nos addictions quotidiennes. Chacun sa dope, plus ou moins euphorisante ou nocive selon le point de vue tout à fait personnel des pratiquants : chocolat, sucre, tabac, alcool, somnifères, cannabis, cocaïne, voiture, portable, ordinateur, jeux vidéo, soif de pouvoir...
Cette enquête fait le tour de la question et nous amène à nous en poser. Renversant !
A lire également les articles sur les surprises de la taxe d'habitation, les gâteries financières et électoralistes de Martine Vassal aux communes sur le modèle Guérini, un drôle de marché public de l'éclairage à Cabriès, le compte-rendu cocasse d'une séance du conseil départemental des Alpes maritimes avec la guerre burlesque Ciotti-Estrosi, et l
es querelles entre végans et spécistes qui se développent dans notre région. 
Et, cadeau de la rédaction, un portrait acidulé de Charles Aznavour parti rejoindre le paradis fiscal auprès d'autres évadés. Bon, ce n'est pas gentil gentil pour quelqu'un comme moi qui l'a toujours plus qu'apprécié et même rencontré mais il faut bien parfois rappeler quelques dures vérités. 
Vous n'en avez jamais douté, mais je l'avoue, le Ravi est une de mes coupables addictions. 

Pour soutenir, faire un don et s'abonner :
http://www.leravi.org/spip.php?page=kousskouss

Le sommaire de novembre :

http://www.leravi.org/spip.php?article3093 
Le Ravi sur Facebook :
https://www.facebook.com/le-Ravi-129098087994/timeline/
Le site du Ravi :
http://www.leravi.org/

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 8 octobre 2018

Le Ravi d'octobre a enquêté sur le vrai quotidien de la prostitution

une ravi 166

Sujet assez sensible ce mois-ci dans le Ravi : la prostitution. Entre clandestinité et visibilité, entre misère et violence, entre lois et pratiques, la réalité n'est guère reluisante. L'enquête n'hésite pas à raconter ce qui se passe au quotidien pour les personnes faisant commerce de leur corps, souvent dans l'insécurité. Plusieurs témoignages directs recueillis par le mensuel viennent éclairer la face sombre de vies cassées et douloureuses. C'est un dossier qui ne peut laisser indifférent. 
Le Ravi nous fait aussi entrer dans les coulisses des grandes manœuvres qui se préparent pour les futures élections, avec ambitions, calculs et coups tordus. Et puis, pêle-mêle, on lit avec intérêt les articles sur les pesticides en Vaucluse, une drôle d'affaire d'accident mortel en navette scolaire à Pourrières, le compte-rendu du procès en diffamation contre le journal pour avoir mis le doigt sur les mécanismes d'une structure varoise impliquant des élus, la mainmise de Pierre Cardin à Lacoste. Et également, quelques vérités sur le régime égyptien s'apparentant à une dictature quasi militaire où la France joue un rôle occulte, et des sujets liés au climat et à l'environnement. 
S'il reste au lecteur un peu de temps, il pourra lire en dernière page le portrait d'un amuseur de télé qui chaque soir anesthésie les cerveaux à grands coups de gaudriole, de grossièretés et de propos débiles et nullards.

Pour soutenir, faire un don et s'abonner :
http://www.leravi.org/spip.php?page=kousskouss

Le sommaire d'octobre :

http://www.leravi.org/spip.php?article3078
Le Ravi sur Facebook :
https://www.facebook.com/le-Ravi-129098087994/timeline/
Le site du Ravi :

http://www.leravi.org/

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 11 septembre 2018

Ravi de septembre : La culture n'est pas un luxe... surtout pour les pauvres

une ravi 165

Pour le Ravi, c'est aussi la reprise. Alors, quoi de mieux que de promouvoir la culture pour tous ? Le constat est que, hélas, on est loin du compte. La précarité et la pauvreté obèrent lourdement les chances d'accéder pleinement aux joies de la culture. C'est ce que le dossier de ce numéro de septembre montre à partir d'une enquête et de témoignages recueillis au plus près du terrain.
Pourtant de belles initiatives existent pour que les droits culturels ne soient pas un luxe réservé à certaines catégories sociales en oubliant d'en faire profiter le plus grand nombre. Pour le dire autrement, on ne peut admettre qu'il y ait une culture des riches et une culture, ou une absence de culture, pour les pauvres.
Le Ravi aime la politique et nous en rapporte régulièrement des éléments de compréhension, qu'ils concernent les forces organisées ou les magouilles qui les déshonorent. Ce mois-ci, pêle-mêle, un regard sur les Insoumis, les bisbilles de l'implantation d'un supermarché à Eguilles, la mobilisation populaire pour la place de la Plaine à Marseille, le profil aux multiples casquettes d'une adjointe de Gaudin et les règlements de compte entre élus dans le Vaucluse. Rayon société, un reportage au centre de rétention du Canet où s'exerce une justice expéditive, effrayant !
Je ne rappelerai jamais assez que la lecture de ce mensuel relève de la salubrité publique.

Pour soutenir, faire un don et s'abonner :
http://www.leravi.org/spip.php?page=kousskouss

Le sommaire de septembre :

http://www.leravi.org/spip.php?article3063
Le Ravi sur Facebook :
https://www.facebook.com/le-Ravi-129098087994/timeline/
Le site du Ravi :

http://www.leravi.org/

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 13 juillet 2018

Ravi d'été : Au bord de la Méditerranée et un portrait de Pamela en bonus !

une ravi 164

Le Ravi nous rappelle que la Méditerranée est un creuset résultant de nos Histoires communes. La grosse enquête plonge dans les relations qui se sont tissées particulièrement entre notre région et l'Algérie. 
Quelle place sociale, culturelle et politique ont les Franco-Algériens sur notre sol ? L'éclairage porté sur ce qui est parfois source d'incompréhensions voire de rejets ne doit pas occulter le rôle et les apports qui ont toujours contribué à la diversité, marque de fabrique de la France. 
Lisez cette belle enquête sans a priori car elle est privilégie l'approche humaine plutôt que celle de la stigmatisation. Ne pas rater non plus l'article sur les migrants qui tentent de franchir les Alpes. Et puis, pêle-mêle, les sujets sur l'Office national des forêts en passe d'être soumis à la rentabilité au détriment de sa mission de service public, le coût faramineux des bassins de rétention de Marseille qui n'ont rien changé à la qualité des eaux de ses plages, les étranges choix du maire de Mimet, le très curieux musée de l'aviation de Saint-Victoret, les risques de la mutualisation forcée de France Bleu Provence et de France 3 Provence Alpes qui inquiète leurs journalistes. Ce numéro estival du Ravi est riche en découvertes et en surprises dont un très étonnant portrait de la secouriste Pamela, vous savez celle de Malibu qui... a accosté à deux pas du stade vélodrome.

Pour soutenir, faire un don et s'abonner :
http://www.leravi.org/spip.php?page=kousskouss

Le sommaire de juillet-août :
http://www.leravi.org/spip.php?article3045
Le Ravi sur Facebook :
https://www.facebook.com/le-Ravi-129098087994/timeline/
Le site du Ravi :
http://www.leravi.org/

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 9 juin 2018

Ravi de juin : Un an de macronisme et après ?

une ravi 163

Grosse surprise en page deux du Ravi de juin ! Fort heureusement je n'ai pas l'ego hypertrophié. Ma fonction n'est que locale mais je sais que mon blog est lu. Mais ce n'est pas l'essentiel de ce que nous propose le mensuel.
La grosse enquête tire un bilan d'étape un an après le remue-ménage inédit qui a changé toute la donne politique. 
Comment y voir clair dans ces conditions ? Quelles sont les perspectives pour affronter au mieux les élections européennes de l'an prochain et les municipales de 2020 ?
L'hégémonique parti macronien va-t-il pouvoir maintenir son emprise et conforter ses positions ou au contraire refluer à mi-mandat ?
Les organisations traditionnelles sont-elles ou non en mesure de se refaire une santé ? Sont-elles capables de surmonter leur rétrécissement et leurs dissensions internes ? Tout est expliqué dans le
Ravi à partir d'une analyse fouillée ciblée sur notre région. 
Le BHNS d'Aix fait parler, ce n'est rien à côté de celui de Toulon qui, lui, ne fait pas l'unanimité, beaucoup ayant une forte préférence pour un tramway, promis mais abandonné à cause d'un coût deux fois plus élevé que celui du mégabus. 
Deux autres beaux articles à découvrir, l'un, sur la curieuse gestion de la métropole toulonnaise, l'autre, piquante, sur les effets hypnotiques de l'OM qu'entretiennent les médias à haute dose. 
Le Ravi aime dégoter des sujets dérangeants sur de petits et parfois de gros arrangements que les protagonistes voudraient bien tenir secrets. Comme Le Canard enchaîné, le Ravi fait l'objet de plaintes mais il ne baisse jamais les bras, cela tombe bien, c'est sa devise. Aidons-le à poursuivre sa démarche salutaire.

Pour soutenir, faire un don et s'abonner :
http://www.leravi.org/spip.php?page=kousskouss

Le sommaire de juin :
http://www.leravi.org/spip.php?article3013
Le Ravi sur Facebook :
https://www.facebook.com/le-Ravi-129098087994/timeline/
 
Le site du Ravi :
http://www.leravi.org/

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 12 mai 2018

Ravi de mai : Quand le fric aggrave les inégalités entre riches et pauvres !

une ravi 162

Notre région est parmi les plus riches de France. C'est aussi celle où les écarts entre très riches et très pauvres sont les plus grands. Les riches se concentrent en Côte d'Azur mais aussi, eh oui ! à… Aix avec 1872 assujettis à l'ISF devenu IFI !
Savez-vous que le quartier Périer dans le 8ème à Marseille est le plus riche du pays !
Le Ravi de mai a recueilli les données disponibles les plus significatives sur les inégalités. Plus on est riche, plus on encaisse. Plus on est pauvre, plus on dégringole. Pas seulement en termes de revenus mais aussi dans la ségrégation spatiale qui assigne les habitants dans des quartiers qui leur ressemblent. La grande enquête du mensuel présente ainsi l'avantage de faire le tour de la question qui fait apparaître les 15% de ménages en situation de pauvreté voire de misère totale.
Autres sujets intéressants : Aix et l'abattage des platanes, la réforme annoncée de l'apprentissage qui va porter un coup dur au monopole public des centres de formation des apprentis pour les mettre aux mains des entreprises, un reportage sur l'extrême extrême-droite maurrassienne, et des nouvelles sur des élus qui marchent à la godille pour leurs propres intérêts.
Et, comme chaque mois, toutes les rubriques exclusives et inattendues que le Ravi sait aller dénicher là où personne d'autre ne va.

Pour soutenir, faire un don et s'abonner :
http://www.leravi.org/spip.php?page=kousskouss

Le sommaire d'avri
l :
http://www.leravi.org/spip.php?article3000
Le Ravi sur Facebook
https://www.facebook.com/le-Ravi-129098087994/timeline/
Le site du Ravi
http://www.leravi.org/

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 10 avril 2018

Ravi d'avril : L'hôpital public est malade. Quelle thérapie pour le sauver ?

une ravi 161

Surtout éviter de chuter, de se briser la jambe, de faire un infarctus et même de faire le caprice d'un cancer. Il va falloir s'y résoudre car tout cela pourrait bientôt être interdit. Il faudra veiller à ne pas être malade car l'hôpital public l'est et se trouve sans un piteux état. La priorité est donc de le soigner avant qu'il puisse s'occuper de nous dans les meilleures conditions. Tout cela n'est-il pas logique finalement ?
Dans son enquête d'avril, Ravi dresse un constat sans concession du service public de la santé. Ce n'est pas une vue de l'esprit. On s'en aperçoit à l'occasion d'une demande de rendez-vous, d'une urgence, d'une intervention chirurgicale ou d'un séjour par nécessité. 
C'est un fait. Il manque des lits, des personnels, des équipements de proximité et des budgets adaptés pour faire tourner la machine avec efficacité et sérénité. L'Etat cherche à faire des économies et taille ses contributions à la serpe au détriment de la qualité des soins.
L'hôpital n'est pas une entreprise du CAC40, c'est un service public dont les actionnaires sont les usagers. L'accès aux soins n'est pas une faveur, c'est un droit.
Amis lecteurs, ne ratez pas ce numéro du Ravi qui ne peut laisser personne indifférent. L'hôpital nous concerne toutes et tous, de la naissance à la mort.

Pour soutenir, faire un don et s'abonner :
http://www.leravi.org/spip.php?page=kousskouss
Le sommaire d'avril :

http://www.leravi.org/spip.php?article2980
Le Ravi sur Facebook :
https://www.facebook.com/le-Ravi-129098087994/timeline/
Le site du Ravi :
http://www.leravi.org/

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 5 mars 2018

Dans le Ravi de mars : Les grosses gamelles de la restauration collective

une ravi 160

Qu'y a-t-il dans les assiettes de la restauration collective ? De l'industriel, du bio ou du vegan ? Est-ce bon et combien ça coûte ? Le privé fait-il mieux que la régie directe ? Se pose-t-on toutes ces questions au moment où l'on mange ?
Cela valait bien une enquête. Le Ravi de mars l'a faite en allant humer le fumet des marmites qui exhalent parfois des relents dont se fichent les prestataires que seuls les profits intéressent.
Ce sont ici les mêmes inquiétudes que chacun rencontre devant les rayons des supermarchés ou lorsqu'on découvre des menus longs comme le bras affichés aux portes des restaurants.
Et l'on se doute bien que quelque chose cloche. Du surgelé, peu d'ingrédients nobles, pas mal de pesticides, des "E" mystérieux partout, du sucre, du sel pour tromper la fadeur, du gras et même de l'eau pour gonfler le poids des aliments, du faux local et au final une vraie arnaque.
Et la santé dans tout çà alors ?
Les moins jeunes se souviennent des bons plats faits maison, des délicieuses recettes originales q
ui permettaient de ne rien jeter, de l'impatience et du régal de passer à table. 
Voyez maintenant le sommaire ci-dessous pour constater qu'avec le Ravi il n'y a pas non plus la moindre tromperie sur la marchandise : tout est frais et fabriqué sur place, sans produits additifs ou substances cancérogènes. Un menu de chef étoilé à prix raisonnable ! Allez, bon appétit !

Pour soutenir, faire un don et s'abonner :
http://www.leravi.org/spip.php?page=kousskouss

Le sommaire de mars :
http://www.leravi.org/spip.php?article2956
Le Ravi sur Facebook :
https://www.facebook.com/le-Ravi-129098087994/timeline/
Le site du Ravi :
http://www.leravi.org/

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 5 février 2018

Le Ravi de février : La solidarité est un devoir d'humanité

une ravi 159

Que fait-on spontanément si quelqu'un tombe ou risque de se noyer ? Nous réagissons sans même nous poser de questions et lui portons secours avec la force mystérieuse de l'instinct de survie. Nombreux sont ceux qui appliquent cette simple règle pour aider des migrants qui luttent dans des conditions inhumaines pour tenter de sauver leurs vies.
Des associations et des citoyens œuvrent chaque jour par des actions empreintes d'humanité et de dignité, parfois aux limites de la loi qui ne le leur permet pas. C'est ce déni de solidarité qui veut les empêcher d'agir pour leurs semblables.
Le Ravi a enquêté sur les multiples initiatives qui se développent dans notre région. Tout le monde a entendu parler des procès que l'on fait à ceux qui accueillent des migrants pour les soustraire à leur triste sort. Ne ratez pas ce reportage qui en dit bien long sur ces situations dramatiques.
Ne passez pas non plus à côté des autres sujets de février : les magouilles d'élus dans le Var,  les loufoqueries de la ligne TER, le projet piégé de rénovation du quartier Noailles, les déclarations stupéfiantes de Muselier à la presse et l'interview du député Mohamed Laqhila. Je ne partage pas nombre de ses points de vue. Alors, n'allez pas croire que je lui fais de la publicité. En revanche, j'aime le portrait de Fathi Bouaroua (Fondation Abbé Pierre), une personnalité toute en actes.

Pour soutenir, faire un don et s'abonner :
http://www.leravi.org/spip.php?page=kousskouss

Le sommaire de février :

http://www.leravi.org/spip.php?article2937
Le Ravi sur Facebook :
https://www.facebook.com/le-Ravi-129098087994/timeline/
Le site du Ravi :

http://www.leravi.org/

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 12 janvier 2018

En janvier, le Ravi nous fait le coup du GoRavi : excellent !

une ravi 158

Pour sa parution de janvier, le Ravi nous gratifie d'un bel encart GoRavi sur le modèle du pastiche Gorafi. C'est truculent et bien vu. A jurer que les informations sont authentiques.
Les articles s'appuient sur des sujets d'actualité détournés pour la circonstance en écrits quasi crédibles. Une bonne occasion de nous pousser à ne pas se laisser duper par tous les faits divers gonflés à l'hélium, les pseudo informations et les intox qui circulent à longueur de journée dans certains médias et les réseaux sociaux. 
Plus sérieux, il y aussi un article sur le curieux centre d'appel d'un opérateur téléphonique basé à Marseille. Et une chronique intitulée "Au pays des francs-Macrons", un portrait de Jean-Claude Gaudin, fracassant de déclarations à l'emporte-pièce, la chasse aux pauvres de Martine Vassal, les théories du complot qui gagnent hélas la crédulité des adolescents, de nombreuses brèves qu'on ne déniche nulle part ailleurs et toujours des rubriques caustiques illustrées de dessins bien croqués.
Deux pages sont dévolues à l'appel urgent aux lecteurs pour continuer à faire vivre ce journal pas comme les autres. Ne pas hésiter à étrenner l'année avec soutien et sourire, une bonne façon intelligente de mieux faire passer les indigestions habituelles produites par les grands plats avariés des médias.

une ravi 158 goravi

Pour soutenir, faire un don et s'abonner :
http://www.leravi.org/spip.php?page=kousskouss

Le sommaire de janvier :

http://www.leravi.org/spip.php?article2921
Le Ravi sur Facebook :
https://www.facebook.com/le-Ravi-129098087994/timeline/
Le site du Ravi :

http://www.leravi.org/

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]