lundi 11 mars 2013

Arte rediffuse Traviata avec Charles Castronovo à Aix

charles castronovo et natalie dessayPour fêter en beauté l'année du bicentenaire Giuseppe Verdi, Arte a proposé ce lundi 11 mars la rediffusion intégrale de la Traviata du Festival d'art lyrique d'Aix-en-Provence 2011, avec Natalie Dessay et Charles Castronovo. 
On peut encore voir ou revoir cette merveille jusqu'au 18 mars, ici : 
                              
http://videos.arte.tv/fr/videos/la-traviata--7365738.html

Posté par CASTRONOVO à 11:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

lundi 11 février 2013

Si vous aimez ce blog à la folie...

Vous êtes lecteur régulier ou visiteur occasionnel et vous aimez ce blog à la folie. Alors, faites d'autres heureux. N'hésitez pas à le faire connaître autour de vous et à en diffuser l'adresse (http://castronovo.canalblog.com) à vos listes de contacts. Merci pour votre aide si précieuse qui m'encourage à poursuivre sur la voie tracée. 

Posté par CASTRONOVO à 00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

vendredi 4 janvier 2013

Le blog de LAC, un site bio et durable !

LAC carto 2012(Clic sur l'image pour agrandir)

En attendant de replonger à fond dans le dur de l'actualité, je vous propose aujourd'hui de jeter un œil à quelques éléments liés à la vie du blog.
Ouvert en novembre 2006 sur un modèle très standard, il a bénéficié de plusieurs améliorations de présentation de la part de la plateforme CanalBlog qui l'héberge. Au fil du temps, les visiteurs les plus constants ont sans doute pu observer des nouveautés. Par exemple, un meilleur confort lorsqu'on agrandit les images ou la possibilité de découvrir des vidéos mises en ligne grâce à des codages simplifiés. A ce sujet, je précise que je préfère sélectionner, sans en abuser, celles qui me semblent les plus pertinentes pour illustrer certaines publications.
Récemment, j'ai fait le choix d'élargir l'espace central de rédaction et donc de lecture des articles en réduisant la taille de la colonne de gauche. J'ai aussi ajouté sept onglets sous le titre du blog pour que l'on puisse accéder aux catégories d'articles les plus courantes et les plus consultées. Je n'ai pas souhaité toucher le reste, ou si peu, parce qu'il me semble que la maquette que j'avais conçue au début de cette intrépide aventure est devenue immédiatement identifiable comme une marque de fabrique pour les habitués.
En quelques années, le site a pu trouver sa place grâce à une audience quotidienne toujours en progression régulière. Bien sûr, cela me réjouit de constater que le temps consacré à l'alimenter n'est pas du temps gâché. Finalement, si je puis m'autoriser, ce blog qui est cultivé à la main est en quelque sorte un objet durable, bio, sans colorant ni additif artificiel, et livré gratuitement et sans intermédiaires puisqu'il va directement du producteur au consommateur.

                        La cartographie politique interactive selon Le Monde :

Comme chaque année, le journal Le Monde a dressé une carte interactive de la blogosphère politique. Mon blog figurait déjà en bordure externe de cette immense toile géographique. Cette année, il a migré vers l'intérieur mais toujours classé en limite d'une importante nébuleuse de couleur rose, d'où il faut en déduire, sans s'étonner, que ma place est à gauche.
Amis connus ou anonymes de toujours ou visiteurs occasionnels d’un jour, merci de continuer à m’accompagner pour entretenir la flamme de ce blog. Par ce billet en forme de nouveau petit clin d'œil, je voulais aujourd’hui, encore une fois, vous la faire partager.

(Clic sur les images pour agrandir)
Mon positionnement rapproché sur la carte : 

LAC carto 2012 détails

L'évolution de la politicosphère de 2007 à 2012 : 

LAC carto 2007 à 2012

Pour accéder à la carte interactive de la blogosphère politique :
http://www.lemonde.fr/mmpub/edt/zip/20121221/184100/index.html

L'article explicatif :
http://www.lemonde.fr/politique/article/2012/12/26/une-droitosphere-en-expansion-face-a-une-gauchosphere-en-plein-doutes_1809718_823448.html

En novembre, c'est La Provence qui faisait un petit billet qui m'a bien amusé... 

LAC blog 6 ans prov 15

Mon article sur la blogosphère de l'an dernier : 
http://castronovo.canalblog.com/archives/2011/07/15/21610355.html

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

lundi 24 décembre 2012

Le blog marque une pause…

blog en pause 2012

Promis ! La pause sera de courte durée puisque le blog reprendra dès le début de janvier. En attendant ce retour, et si le loisir vous en laisse le temps, il est toujours possible de patienter en allant picorer parmi les 1.734 articles disponibles.
Trois moyens simples pour le faire. 1. En cliquant sur l'un des sept onglets figurant sous le titre du blog pour accéder aux principales catégories. 2. En cliquant dans la colonne de gauche pour choisir parmi toutes les catégories. 3. En parcourant tous les liens de la colonne de droite pour lire une sélection d'articles classés par thèmes. A très vite !

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

mardi 6 novembre 2012

Le blog a 6 ans… et il continue !

blog 6 ans capture

Lorsque j'ai ouvert ce blog il y a déjà six ans, j'étais encore élu et mon idée était de rendre compte des séances du conseil municipal d'Aix. Mais, très vite, j'ai abordé d'autres sujets politiques y compris nationaux. Pour varier la production, j'ai aussi traité des thèmes plus légers.
Au début, je ne pensais pas que cela allait durer car je voyais pas de mal de blogs disparaître, peut-être par lassitude ou tout simplement par manque de temps de leurs auteurs. Ce qui m'a personnellement poussé à continuer, c'est le constat que le nombre de visiteurs progressait sans cesse. J'avais scrupule à interrompre à mon tour cette aventure qui m'amusait pas mal. Pourtant, jusqu'en 2008, j'étais en pleine activité professionnelle et élective.
Depuis, et jusqu'à aujourd'hui, je dispose d'un peu plus de disponibilité pour publier des articles à un rythme régulier. Je ne peux pas dire que la quantité de lignes écrites chaque jour représente un sorte de labeur même si cela prend un peu de temps et nécessite attention, précision et vérification de tous les instants. C'est justement ce qui me passionne. Oui, j'aime rédiger et l'exercice est enrichissant.
Comme chacun peut le percevoir, mes textes ne s'adressent pas qu'à des férus de politique. Pour cela, je m'attache toujours à faire en sorte que mes phrases soient accessibles au plus grand nombre et, autant que faire se peut, dans un langage direct et clair tout en évitant les tournures formatées et les clichés journalistiques pour lesquels je n'ai moi-même jamais eu aucune attirance, pas même lors des années où j'étais correspondant de presse. Avec le recul, je me dis que c'est peut-être ce qui motive aussi les visiteurs venant aux nouvelles chaque jour.
Maintenant, je voudrais vous faire part de quelques détails qui ne laissent pas de me surprendre.
Et d'abord ceci. Le blog n'est pas fréquenté que par des internautes locaux. Le tableau de bord des connexions montre que les visiteurs viennent de toute la France. Plus étonnamment, on lit aussi le blog depuis la Belgique et, grâce à des outils de traduction instantanée pas toujours performants, depuis quelques pays comme les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, l'Allemagne, l'Italie, l'Espagne, la Grèce, la Turquie, le Maroc, l'Algérie et la Tunisie. Quelques fois, j'ai même eu la surprise de repérer des visites de Japonais !
Ensuite, mais c'est surtout le cas de néo-visiteurs, le blog enregistre un nombre impressionnant de pages lues d'affilée comme s'il s'agissait pour eux de rattraper un retard. Et je ne parle même pas des visiteurs qui se connectent longuement entre trois et cinq heures du matin pour ingurgiter d'un trait des dizaines de pages !
Autre surprise, de nombreux médias nationaux et internationaux me contactent via le blog pour obtenir des précisions ou des éléments d'information pouvant leur servir à alimenter articles ou reportages. Des exemples de contacts ? Complément d'enquête de France 2, Capital de M6, la rédaction de France 3 Provence Alpes, Le Nouvel Observateur, le Ravi, Radio Zinzine, et le grand journal allemand Die Zeit.
Pour conclure, je vous livre quelques chiffres qui en diront plus long sur la nature de ce blog. Au jour de ces six ans d'ancienneté, j'ai comptabilisé la mise en ligne de 1.710 articles y compris celui-ci, l'emploi de près de 290.000 mots constitués de 1.600.000 caractères espaces non compris. Mais qu'on se rassure, le clavier n'a pas encore réussi à engourdir mes doigts.
Voilà pour aujourd'hui. Mais avant de mettre un terme à cette livraison un peu particulière, qu'il me soit permis une nouvelle fois de remercier cordialement toutes celles et tous dont la fidélité des visites et des commentaires m'encourage à poursuivre cette aventure qui dépasse déjà toutes mes espérances.

Exemples d'articles récents lus par traduction

blog traduit

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

vendredi 20 juillet 2012

Le blog se repose pour une pause estivale

coucher de soleil

En période estivale, est-il honteux de bloguer moins pour se reposer plus ? Le blog fait donc sa pause pour respirer un peu jusqu'au 10 septembre.
Car, chers amis, quelle année nous avons vécue ! On a dégagé Nicolas Sarkozy de l'Elysée. Et on a sorti Maryse Joissains de l'Assemblée nationale. Ce n'est pas rien pour notre repos républicain. François Hollande redonne enfin une image plus digne et plus apaisée de la fonction présidentielle et la nouvelle majorité de gauche semble plus respectueuse des Français.
Certes, la rentrée ne sera pas moins difficile que les précédentes car les miracles ne sont pas encore pour demain. Mais on sent une volonté d'instaurer plus de justice, d'éthique et d'humanisme dans les décisions politiques.
Pour moi, cela est un début de satisfaction que je savoure sans pour autant tomber dans une quelconque conviction naïve que la gauche résoudra tous les problèmes.
Les temps sont durs, notamment pour les millions de personnes qui n'ont pas de travail ou de logement décent. Il faudra prioritairement œuvrer pour que ces gens trouvent ou retrouvent des conditions de vie plus acceptables.
D'autres combats seront nécessaires. A Aix aussi, il faudra songer dès la rentrée à préparer l'élection municipale de 2014 et faire en sorte que la gauche ne rate pas une fois de plus sa chance de revenir à la mairie.
Je le dis ici aujourd'hui, j'y contribuerai sans économiser mes forces pour qu'une équipe totalement engagée, pleinement déterminée et vraiment honnête mette en place le projet réaliste et cohérent dont la ville a besoin après tant d'années de pilotage à vue. Nous en reparlerons d'ici quelques semaines.
En attendant, permettez-moi, tout en vous remerciant pour votre touchante fidélité quotidienne, de souhaiter à chacune et à chacun d'entre vous de profiter au mieux des plaisirs qu'offre la vacance estivale.

hollande et ump

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

mercredi 9 novembre 2011

Blog : En route pour un second quinquennat !

 blog 5 ans

Créé le 6 novembre 2006, le blog vient de franchir son premier quinquennat, avec pas moins de 1576 articles mis en ligne. Vu autrement, cela représente l'équivalent de 3000 pages Word (police 8) en continu.
De quoi sera fait le second quinquennat qui commence ? On verra bien.
En tout cas, je profite de ce clin d'œil pour remercier sincèrement tous ceux qui me font parvenir des informations et parfois des documents pour alimenter et enrichir les textes. Merci aussi aux fidèles lecteurs et aux nombreux visiteurs qui me font l'honneur de venir consulter le blog. Et au bout du compte, que la chose soit dite, c'est bien cette constance cordiale et bienveillante qui n'a cessé jusqu'à présent de m'encourager à ne pas lâcher le clavier. 

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

jeudi 11 août 2011

Blog en pause jusqu'en septembre ! Eh oui !

blog en pause 2011Depuis près de cinq ans, ce blog est devenu une usine qui ne s'arrête presque jamais. Sauf bien sûr... quand il s'arrête pour pause estivale. Aussi, pour remercier les visiteurs et lecteurs qui viennent picorer ici quelques infos, j'ai eu l'idée de concocter une mini vidéo musicale pour un message tout en douceur. Cela m'a pris un peu de temps mais maintenant je vais souffler un peu.
   


                     Blog de LAC en pause 10 août 2011 par LUCALEXCAS

Posté par CASTRONOVO à 00:15 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

La Traviata d'Aix vue par Charlie Hebdo...

Joli coup de crayon de l'artiste Catherine pour rendre compte de sa visite amusée au Festival d'art lyrique d'Aix. L'excellente Traviata croquée en quelques vignettes et l'on a l'impression d'y être.
Il n'y a plus qu'à cliquer sur chacune des deux images pour admirer...

charles castro traviata charlie 2charles castro traviata charlie 2

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

jeudi 21 juillet 2011

La Traviata à Aix : Interview de Charles Castronovo

charles castro traviata scene 2
(Clic sur l'image pour agrandir)

Petit retour sur le Festival d'Aix-en-Provence
avec un entretien publié hier par la chaîne internationale France 24.

A Aix, le ténor Charles Castronovo
arbitre un duel de sopranos dans "La Traviata"

Le Festival d’Aix a créé l’événement en programmant Natalie Dessay dans "La Traviata" de Verdi. La cantatrice alterne les soirées avec une doublure, Irina Lungu. Témoin de ce duel de sopranos : le ténor Charles Castronovo.
A 36 ans, le chanteur américain, qui a grandi à New York et a été formé à Los Angeles, fait partie des ténors les plus demandés à l’international (Covent Garden à Londres, Staatsoper de Vienne, Opéra de Paris, etc.) pour des rôles importants - Nemorino dans "L’Elixir d’amour" de Donizetti, Rodolfo dans "La Bohême" de Puccini, Don Ottavia dans "Don Giovanni" de Mozart, Faust dans l’opéra de Gounod…
Apprécié pour son physique de jeune premier et sa voix claire, Charles Castronovo a tout l’air des ténors malléables qui chantent sans faire de caprices. Du beurre pour les metteurs en scène. Interview.
FRANCE 24 - Comment passez-vous d’une Violetta à l’autre ?
Charles Castronovo - J’ai des rapports différents avec chacune… ne serait-ce qu’à cause de leur physique ! Natalie est beaucoup plus petite qu’Irina. Il y a un moment de l’opéra où je peux me placer juste derrière Natalie, ma tête au-dessus de la sienne, et voir le public. Avec Irina, je ne peux pas faire cela.
Chaque chanteuse est très différente, dans sa façon de bouger sur scène, les moments où elle respire, ses émotions… Je mets un point d’honneur à m’adapter, à rester ouvert.
Émotionnellement, l’alchimie est différente. Natalie est tellement impliquée dans son personnage que j’ai l’impression que je ne dois m’inquiéter de rien. Son savoir-faire porte l’opéra.
Irina aussi est expérimentée. Mais j’ai l’impression que le face-à-face est moins musclé, qu’on ne va pas aussi loin qu’avec Natalie.
F24 - Qu’est-ce que vous retenez de leur jeu ?
C. C. - Natalie est totalement concentrée. Et je me connais, parfois j’intellectualise trop. Certains ne pensent à rien sur scène, moi je pense trop ! Et je me corrige : pourquoi penser à ce petit détail, alors que je devrais plutôt me concentrer sur le personnage ! Et je sens que Natalie a cette immense capacité de concentration que j’aimerais avoir.
De son côté, Irina reste calme et relaxe, c’est sa grande qualité. Violetta est un rôle très difficile. J’observe son visage, et je vois que dans les passages délicats, elle prend beaucoup de recul, elle garde la tête froide. J’essaie de m’en inspirer quand, moi aussi, j’ai des airs difficiles à chanter.

charles castro francetoday
(Clic sur l'image pour agrandir)

F24 - Ce sont des caractères totalement opposés !
C. C. - Oui, et c’est cela qui est génial.
F24 - Comment trouver sa place, en tant que ténor, au milieu de deux Violetta qui vous volent la vedette ?
C. C. - Entre ténors, c’est une de nos blagues de dire : "Ah oui (soupir), je chante encore Alfredo !" C’est un rôle où vous devez travailler dur et les gens réagissent en disant : "Mouais, c’est pas mal." C’est un rôle un peu ingrat.
Mais Alfredo est un personnage très intéressant, qui part d’une situation où il est jeune et naïf, passionnément amoureux, puis accède au bonheur. Il a ensuite le cœur brisé et nourrit une jalousie qui le mène à la folie. Il finit plein de remords en assistant à la mort de Violetta. C’est tout un éventail de sentiments, et c’est assez satisfaisant à jouer. Il n’y a pas l’aria que tout le monde va siffloter en quittant le théâtre, ce n’est pas aussi gratifiant que le rôle de Nemorino dans "L’Elixir d’amour"… Mais j’aime bien chanter Alfredo malgré tout.
F24 - Ici, dans cette production à Aix, comment s’est fait le travail de mise en scène ?
C. C. - Les meilleurs professionnels ne sont pas ceux qui vous font des grands discours sur l’art. Ce sont ceux qui vous parlent de choses concrètes, de petites astuces. Jean-François Sivadier m’a dit : "Plus tu regardes le public, plus c’est facile pour lui de comprendre tes émotions". Souvent, dans les moments dramatiques et tristes, j’aurais tendance à baisser la tête, à me replier sur moi-même. En fait, ce réflexe est égoïste : le chanteur ressent son émotion, mais le public ne le voit pas.
J’ai l’impression que cette mise en scène est très française, dans le sens où elle mise sur l’émotion, les vraies émotions, plutôt que sur des effets spéciaux. Et j’aime cela ! Si la mise en scène est axée sur l’émotion et sur la relation entre les trois personnages [Violetta, Alfredo et Giorgio, le père d’Alfredo], tout passe ! Il n’y a pas besoin de plus de chaises ou de chandeliers.
Et puis Natalie est une telle bête de scène, déploie un tel jeu théâtral, que la chimie s’opère très facilement. Quand je la regarde jouer, elle est totalement dans son personnage, et du coup, je le suis aussi. La barre est fixée très haut.

Et un compte-rendu en anglais de La Traviata... http://www.francetoday.com/articles/2011/07/07/live_from_aix-en-provence.html

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]