lundi 28 octobre 2019

Le Jas de Bouffan atteint enfin son but avec son nouveau stade de football

Pour lancer la construction du nouveau stade du Jas de Bouffan, au lieu d'une première pierre, on a posé symboliquement un tapis de gazon. Vendredi, il y avait beaucoup de monde pour fêter cet événement attendu depuis plus de sept ans par le club de football ASNA... 

ASNA 25

Il en a fallu du temps et de la patience mais voilà les choses avancent enfin. Vendredi, un lueur d'espoir était perceptible sur tous les visages des adhérents du club ASNA (Alliance sportive nord Aix). Le lieu du nouveau stade Laurent-Reynier a été défini, pas loin de l'ancien, à la Constance. C'était donc jour de fête pour lancer l'opération de ce terrain de jeu et d'un autre pour les entraînements avec une inauguration très fréquentée.
Pour ce faire, on a déployé un carré de gazon synthétique en plastique (de mémoire d'élu, je n'avais jamais assisté à une pose de gazon au lieu d'une première pierre !) qui était en fait rectangulaire, 4 mètres sur 2, acheté dans une jardinerie. Le vrai gazon défintif sera lui du type nouvelle génération, sans billes en caoutchouc dont le contact est réputé être dangereux pour la santé.
Pour rappel, les dirigeants et les joueurs attendent cet équipement depuis 2012, date à laquelle avait été faite la première promesse.
On voyait bien que l'événement de vendredi avait quelque chose de surréaliste. Tout l'espace avait subi les fortes pluies quelques jours auparavant. Il n'y avait que de la boue partout et on nous a dit qu'il avait fallu débarrasser l'eau dans l'urgence pour pouvoir accueillir les invités. On nous a cependant distribué des sur-chaussures de chantier (avec ou sans malice aux couleurs de l'OM) pour ne pas pourrir nos pieds.
Si tout va bien, le stade devrait être opérationnel en février prochain. Je me garderai d'y ajouter un commentaire politique… Le club a bien mérité ses nouveaux terrains car il a su recruter et fédérer de nombreux jeunes de tous âges et a déjà réussi à obtenir des succès par la seule force de sa volonté et de son engagement avec des bénévoles.

ASNA 25
Mes pieds !
ASNA 25

Souvenez-vous…
"Quel avenir pour le stade Laurent-Reynier au Jas de Bouffan ?" :

http://castronovo.canalblog.com/archives/2018/04/06/36274741.html

ASNA prov 26

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 22 octobre 2019

Les places comtales inaugurées en mai... mais toujours pas finies !

Pourquoi les finitions des places comtales tardent-elles à être totalement achevées ? Mystère. L'inauguration a pourtant eu lieu le 24 mai. Or, certaines parties au sol ressemblent encore à un chantier. J'ai fait une visite pour vous...

travaux 11
(Clic sur l'image pour agrandir)
Rue Monclar, derrière le palais de justice, une vision de chantier en panne

Je vais régulièrement faire un petit tour sur les places rénovées pour constater où en sont les travaux de finition. Je m'y suis rendu deux fois il y a à peine deux semaines, à la nuit tombée et en plein jour. Je me demande pourquoi il y a encore des manques en bordure de certains trottoirs qui laissent apparaître de la terre et des caillasses. 

travaux 4
(Clic sur les images pour agrandir)travaux 4

Quant à la dalle vitrée des vestiges qui a été cassée, elle n'a toujours pas été remplacée. On voit qu'elle est étoilée sur toute sa surface un peu comme un parebrise qui a reçu un choc violent.

travaux 4
(Clic sur l'image pour agrandir) 

Enfin, côté rue Fabrot, ce qui devait être une fontaine ne sera qu'une résurgence d'eau que je qualifierai de pédiluve. Là encore, une bâche entoure le périmètre et on y voit une tractopelle au repos sans aucun ouvrier à l'œuvre.

travaux 11
(Clic sur l'image pour agrandir) 

Je rappelle que les places comtales ont été inaugurées le 24 mai ! Voilà, chers lecteurs, la visite est terminée pour aujourd'hui. Je vous parlerai des gros surcoûts par rapport au prix initial de l'opération une prochaine fois. Ce n'est pas piqué des vers...

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

vendredi 18 octobre 2019

Moments de découvertes et d'enchantement à la fête de la science

La fête annuelle de la science est un véritable moment d'enchantement. Des centaines d'élèves ont pu profiter des découvertes et des expériences ludiques soigneusement préparées par les organisateurs. Petit compte-rendu...

Fête science 4
(Clic sur l'image pour agrandir)
La Fête de la science se tient au Parc Saint-Mitre 

Il n'est pas trop tard pour revenir sur cet événement qui se renouvelle sans lasser depuis maintenant 28 ans. A Aix, la manifestation se déroule au Parc Saint-Mitre depuis 4 ans alors qu'elle avait lieu aux Allées provençales auparavant. 800 enfants des écoles aixoises l'ont fréquentée ces 5 et 6 octobre. C'est bien à cet âge-là qu'il faut commencer à sensibiliser la jeunesse. De nombreux stands et pagodes ont permis de mettre à portée de main des techniques et de formidables trouvailles qui éclairent le rôle primodial de la science.

Fête science 4

Comme chaque année, je me suis rendu à l'inauguration avec mon ami Edouard Baldo et nous avons pu nous entretenir avec les organisateurs et les animateurs qui ont tout fait pour acccueillir le public en lui dispensant des informations pédagogiques. Ateliers, découvertes et expériences ludiques ont passionné les visiteurs.  

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 11 octobre 2019

Bientôt les élections : Et si on parlait Ethique et Transparence en politique...

J'ai été invité à participer à une réunion publique à Fuveau intitulée "éthique et transparence". Un thème qui est l'un de mes combats permanents depuis ma première élection en tant que conseiller municipal. On trouvera ci-dessous l'essentiel de mes réponses aux questions que l'on m'a posées... 

LAC réunion éthique fuveau 14 juin 2019 A - Copie
(Clic sur l'image pour agrandir)
(Merci à AP pour la photo)

En juin, c'est avec plaisir que j'ai participé à une réunion publique organisée par mon ami Jean-François Dubus, conseiller municipal d'opposition à Fuveau. Ont aussi été invités Jean Sansone, représentant l'association Anticor 13 et Sébastien Boistel, journaliste au mensuel le Ravi.
Nous avons débattu sur plusieurs thèmes qui, comme on le sait, me tiennent à cœur depuis longtemps : la corruption et les garde-fous à mettre en place, la transparence (dans toutes ses dimensions), le partage de la démocratie (contre pouvoirs et autres). Près de soixante personnes étaient présentes, ce qui est remarquable pour un sujet de cette nature.
Je vous propose de prendre connaissance de ma prise de parole répondant aux questions de l'animatrice de la soirée.

(Pour un meilleur confort de lecture, clic sur le carré de flèches en bas à droite du document) 

LAC réunion éthique fuveau 14 juin 2019 B
(Clic sur l'image pour agrandir)
(Merci à AP pour la photo)

LAC réunion Fuveau prov 18

Dans le Ravi de juillet-août

LAC réunion fuveau A - Copie (2)

Oui, oui, c'est bien au fronton de l'Hôtel de Ville d'Aix !

complément d'enquête probité

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 8 octobre 2019

Ravi d'octobre : En politique, mieux vaut avoir une armure !

une ravi 177

Pour son enquête sur les prémices des élections municipales de mars prochain, Le Ravi d'octobre a souhaité recueillir mon avis et mon analyse sur ce qui se passe à Aix.
Histoire d'aiguiser votre curiosité, je vous dévoile en primeur une de mes joyeuses phrases tirées de ma longue expérience : "En politique, il faut une armure, des tanks et toujours une cartouche de plus que l'adversaire."
J'ai rappelé aux journalistes que depuis plusieurs décennies les batailles ici ont toujours été rudes. Que les trahisons et les coups bas ne manquent pas. Que la guerre des égos et des ambitieux fait que n'importe qui se voit la plus forte ou le plus fort pour prétendre avoir les qualités requises et occuper la place convoitée de maire. Et hop, elle ou il lance sa candidature. Il faut bien exister au moins juste un peu pour tenter d'être crédible !
D'où les combats entre vrais concurrents et entre personnes au sein d'un même camp. D'où aussi, fait constaté à chaque élection, la multiplication de listes donnant une impression de très mauvais vaudeville. Ne vous privez pas de la belle série d'articles du mensuel pour savoir ce qui se trame déjà en coulisses et en prendre toute la mesure.
Vous y découvrirez aussi des sujets sur l'éthique ou l'absence d'éthique des élus, le triste sort des bibliothèques, les violences conjugales, la liberté de la presse. A vos kiosques !

Pour soutenir ou faire un don : 
www.okpal.com/leravi
Pour s'abonner :
http://www.leravi.org/spip.php?article1188

Le sommaire d'octobre :

http://www.leravi.org/spip.php?article3304
Le Ravi sur Facebook :
https://www.facebook.com/le-Ravi-129098087994/timeline/ 
Le site du Ravi :
http://www.leravi.org/

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 4 octobre 2019

Des rues aixoises... en déroute !

Parlons voirie. Partout en ville, chacun peut le constater, des rues et des trottoirs sont dans un état lamentable. J'ai accompagné La Provence dans un périple de lieux mal en point. Vous les reconnaîtrez sans doute. Reportage au centre-ville et dans les quartiers...

voirie B saporta 23
(Clic sur l'image pour agrandir) 
La rue Gaston de Saporta, devant l'Institut d'études politiques 

Comme chaque Aixois, je suis étonné du mauvais état persistant de certaines rues. Il ne faudrait presque pas parler de nids de poule mais de nids d'autruche. Je suis encore plus étonné de constater que les interventions de réfection soient faites par petits bouts ici et là, ce que j'appelle du rustinage. Non seulement cela ressemble à du rafistolage mais la sécurité et l'esthétique en prennent un sacré coup. Il n'y a qu'à voir comment les travaux de voirie pour la mise en place du BHNS donnent cette impression accrue de déclassement visuel de l'état des rues avoisinantes.
A l'invitation de La Provence, j'ai guidé une journaliste et un photographe dans un périple en divers secteurs de la ville que j'avais repérés comme étant mal en point. Je n'ignore pas que les travaux de réfection ou d'entretien ont un coût. Mais, si diverses rues urbaines ou routes rurales ont connu des améliorations, ce qui me surprend c'est une certaine absence logique qui laisse des pans entiers de voirie en déshérence. 

voirie prov 19

voirie A saporta 23
(Clic sur l'image pour agrandir)
La rue Gaston de Saporta

L'une des voies les plus emblématiques est la rue Gaston de Saporta, une entrée de centre-ville qui mène à l'Hôtel de Ville, complètement négligée alors qu'elle est très empruntée par les Aixois et les touristes. La partie la plus endommagée est l'espace situé entre la cathédrale Saint-Sauveur et l'Institut d'études politiques. 

voirie C follereau 23
(Clic sur l'image pour agrandir)
La rue Raoul-Follereau au Jas de Bouffan

Dans les quartiers, la situation n'est pas plus reluisante. Au Jas de Bouffan, la rue Raoul-Follereau, voie très fréquentée, la chaussée semble avoir été victime d'un séisme qui a fendu le bitume.

voirie giono A 2
(Clic sur les images pour agrandir)
Du jamais vu : deux panneaux qui alertent sur le cas épineux de l'avenue Jean-Giono !

voirie F giono 23
Et des trottoirs déglinguésvoirie D giono 23

Dans les quartiers sud, l'avenue Jean-Giono ressemble à des montagnes russes. Lorsque j'étais adjoint à la mairie-annexe de Pont de l'Arc, j'avais fait reprendre toute la chaussée en créant deux voies au lieu de trois pour réduire la vitesse et sécuriser véhicules et piétons.
Or, en 2012, de lourds travaux ont été entrepris lors de l'extension du chauffage urbain pour inclure le quartier des Fenouillères, des travaux pour pose de tuyaux de gros diamètre qui ont duré plusieurs mois (en été surtout) côté nord de la voie à proximité immédiate des trottoirs.
A plusieurs reprises, j'ai alerté le conseil municipal sur l'état déplorable et dangereux dans lequel la voirie a été livrée à la fin des travaux. Maryse Joissains et les services techniques m'ont systématiquement indiqué que la Ville, au moment de la réception des travaux, avait engagé des procédures juridiques en direction du délégataire du chauffage urbain pour que le nécessaire soit fait pour remettre la chaussée en bon état. Hélas, malgré mes signalements répétés, 7 ans après, on en est toujours au même point.

voirie G berger 23
(Clic sur l'image pour agrandir)
L'avenue Gaston-Berger : trottoirs très déformés 

Dans le prolongement de cette avenue, l'avenue Gaston-Berger, dont une partie a été refaite pour le BHNS, laisse à désirer au-delà de son trajet à partir des cités universitaires et du stade Ruocco jusqu'au rond-point autoroutier. Quand j'évoque tous ces problèmes au conseil municipal, la réponse est toujours la même : la municipalité agit. Dans l'article de La Provence ci-dessous, face à l'évidence, Maryse Joissains admet finalement qu'il y a bien des manques. Elle dit se battre pour que la compétence voirie transférée à la métropole soit rendue aux communes. Si c'est pour un tel résultat...

voirie prov 26

voirie prov 26

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

mardi 1 octobre 2019

A Aix, le mobilier urbain de voirie, c'est du n'importe quoi !

Parlons mobilier urbain. Avez-vous remarqué l'invraisemblable hétérogénéité et absurdité des piquets, bornes en pierre et autres obstacles qui balisent nos rues ? Aucune harmonie, aucune esthétique, aucun entretien, juste du n'importe quoi…

voirie mobilier saporta A 27
(Clic sur l'image pour agrandir)
Vous pouvez compter, il y a six sortes différentes d'obstacles ! 

Allez faire un tour devant la cathédrale Saint-Sauveur. C'est un cas d'espèce. Vous serez édifié. Là, vous verrez pas moins de six sortes différentes d'obstacles implantés au sol. C'est à ne rien comprendre à la logique, s'il y en a une, qui motive cette diversité.

voirie mobilier saporta C 27
(Clic sur l'image pour agrandir)
Ce poteau est dans cet état depuis plusieurs semaines !

Maintenant, la municipalité a lancé une opération "capteurs" connectés, notamment pour détecter le trop-plein des corbeilles. Hélas, des citoyens qui n'en sont pas par leur comportement, abandonnent leurs sacs poubelles au sol juste à côté des corbeilles. Et ça, les capteurs n'y voient que du feu. Vive la technologie moderne ! 

capteur B 20

(Clic sur les images pour agrandir)

capteur A 20

Capteurs La Provence 20 Août 2019 - Copie

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [3] - Permalien [#]