On sait que c'est vraiment la rentrée lorsqu'on constate que l'agenda se remplit peu à peu et parfois même beaucoup. Aujourd'hui, petit florilège de mes périples aux quatre coins de la ville. Souvenirs, émotions et une première pour moi... 

Assogora 15
(Clic sur l'image pour agrandir)
Hier, Assogora sur le cours Mirabeau 

A y réléchir après coup, les congés d'été n'offrent que peu de répit. En tout cas, c'est le sentiment que l'on a de la vitesse à laquelle le temps passe quand on peut profiter d'une période de recul. D'autant que l'agenda se remplit de nouveau sans attendre.
Pour ma part, le 21 août, j'ai assisté au 75ème anniversaire de la Libération d'Aix qui fut cette année sans doute l'une des plus réussies.

LAC Libération 21
(Clic sur l'image pour agrandir) 

Dès la première semaine de septembre, c'était déjà la rentrée pour la commission d'appel d'offre qui a lieu tous les quinze jours. J'ai aussi assisté à l'inauguration du terrain de jeux pour enfants aux Floralies et au dévoilement émouvant d'une plaque au siège du club Handisport aixois pour rendre hommage à son président Charles Weiss et à son trésorier Jean-Marc Mariani disparus récemment.

handisport 5
(Clic sur les images pour agrandir)
Je suis en veston bleu à droite
handisport 5

Ce weekend, les associations aixoises ont fait le plein dans la ville. Vendredi dernier, c'était à Puyricard. Et le dimanche à Pont de Béraud. Ce samedi, c'était au tour de Luynes où j'étais avec mon ami Edouard Baldo. Idem hier, où nous avons déambulé pendant quatre heures alors qu'un public nombreux avait envahi le cours Mirabeau pour la traditionnelle présentation annuelle des activités associatives.
Dira-t-on jamais assez le rôle et le dévouement des bénévoles qui animent la vie sociale en proposant une grande diversité d'initiatives dans tous les domaines. Et qui permettent les rencontres, les échanges et de donner du corps à la vie citoyenne. Je suis moi-même issu de ce monde-là. Et cela me réjouit de constater que, si la relève n'est pas toujours facile, l'esprit de l'investissement et du partage demeure fort.  
Enfin, en forme de clin d'œil, pour me rendre en centre-ville, j'ai pu étrenner mon premier déplacement à bord de l'Aixpress. Et ça aussi, c'était plutôt chouette. 

BHNS 15
(Clic sur l'image pour agrandir)