Après les récentes décisions judiciaires aixoises, une fois de plus, il y a de quoi jeter le trouble. Des éléments d'information inédits tendent à montrer que l'attribution des chalets de Noël par la mairie d'Aix n'a pas toujours été transparente. Et cela éveille une fois de plus des soupçons de favoritisme...

chalets aix

Non, il n'y a pas d'erreur de date pour cet article de rentrée. Ce n'est pas un anachronisme dû aux effets de la canicule. Le sujet porte bien sur les chalets de Noël. Les gens qui les voient sur le cours Mirabeau en fin d'année ignorent sans doute que l'affaire se prépare à la mairie avant l'été. Donc, bien à l'avance. J'en sais quelque chose, je suis membre de la commission d'appel d'offres.
Mais le problème n'est pas vraiment là. Il est en coulisses. Des éléments d'information jusqu'ici inconnus révèlent des pratiques susceptibles d'éveiller des soupçons de favoritisme.
Le journal La Marseillaise s'y est intéressé après avoir contacté mon ami Edouard Baldo qui a récemment été destinataire de documents pour le moins singuliers. Et il y a de quoi s'interroger sérieusement sur les conditions d'attribution des chalets aux forains depuis plusieurs années.
Je publie aujourd'hui le premier article paru le 4 août, qui a été suivi de trois autres que je mettrai aussi en ligne cette semaine. Chacun pourra se faire sa propre idée sur le nœud de l'affaire. 

DPA forains marseillaise 4DPA forains marseillaise 4

A suivre...