Le verdict du procès de Maryse Joissains sera connu mercredi. Et c'est dans ce contexte inédit que se tient aujourd'hui la dernière séance du conseil municipal avant la pause estivale. Pour patienter, j'ai pensé utile de regrouper quelques informations qui en disent suffisamment long sur les manquements aux lois perpétrés depuis près de quarante ans par la famille régnante. Je vous invite à lire jusqu'au bout pour découvrir les ultimes surprises. Cela vaut le coup...
Ne pas rater non plus mon nouvel article très prochainement.

Joissains ravi de platre 119 - Copie

Est-ce fait exprès ou non ? La dernière séance du conseil municipal avant la pause estivale a lieu aujourd'hui, à deux jours du verdict qui sanctionnera Maryse Joissains. Le conseil avait initialement été fixé au 20 juillet. Il a été avancé de quatre jours. Je n'en tire aucune conclusion de cause à effet mais je n'en pense pas moins.
La réunion de ce lundi est moins chargée qu'en cours d'année mais cela se comprend. Les gros dossiers, budget primitif et compte administratif ayant déjà été présentés et âprement débattus, il ne reste plus qu'à voir le budget supplémentaire, une affaire courante habituellement inscrite en juillet.
Mais revenons à l'événement majeur de cette semaine. Le délibéré attendu à l'encontre de Maryse Joissains, mise en examen le 8 avril 2014, une semaine après avoir été réélue, et qui a comparu devant le tribunal correctionnel de Montpellier le 14 mai dernier.
Les réquisitions sont lourdes : 18 mois de prison dont 9 avec sursis et une peine de 10 ans d'inéligibilité. Le procureur avait indiqué que les accusations de détournement de fonds publics et de prise illégale d’intérêts pour lesquels la maire d’Aix est poursuivie sont "parfaitement caractérisées".
Pour le représentant du ministère public, ils sont "d’une gravité extrême, car ils sont le contraire de la probité attendue d’un élu". Comment ne pas rire, un vrai gag, quand on entend Maryse Joissains faire la morale en préconisant le "respect de l'argent public" ?
Il est inconcevable que tout cela soit rayé d'un trait pour relaxer Maryse Joissains. Cette dernière pourra faire appel pour retarder toute exécution de la sentence. Mais son image est désormais bien abîmée.
Dans la même famille, l'ex-maire Alain Joissains fut lourdement condamné dans les années 80. Plus tard, nouvelle déconvenue pour lui, son contrat de directeur de cabinet entre 2001 et 2008, signé par Maryse Joissains elle-même, fut définitivement annulé par l'arrêt du 2 février 2015 rendu par le Conseil d'Etat (à ma demande après une décennie de procédures).
Voici maintenant la maire actuelle à son tour sous le coup de la justice pour d'autres faits graves. Face à tant de turpitudes, de cynisme et d'indécence, à chacun de s'interroger et de se faire son idée pour savoir s'il est encore acceptable de faire confiance à des élus de cette sorte.
Pour être complet sur cette saga familiale, je porte à la connaissance des lecteurs qu'Alain Joissains n'a toujours pas remboursé les 476.000 euros qu'il a indûment encaissés et que des procédures sont en cours. J'ajoute que le Conseil d'Etat avait condamné globalement la Ville d'Aix et Alain Joissains à me verser 3.000 euros pour mes frais d'avocat. Il a fallu que j'insiste fortement auprès de la mairie pour que l'on me verse la première moitié. Et trois ans après la décision en ma faveur, Alain Joissains ne s'était toujours acquitté de sa dette. J'ai donc évoqué l'affaire publiquement au conseil municipal. Et miracle, j'ai obtenu mon dû. Mais quelle n'a pas été ma surprise de voir que c'est Maryse Joissains qui m'a adressé un chèque tiré de son compte personnel me disant qu'elle le faisait à la place d'Alain Joissains ! Ce qui montre à quel point ils ont partie liée. J'en suis encore estomaqué !

Rappel des épisodes 
"18 mois de prison dont 9 avec sursis et 10 ans d'inéligibilité pour Joissains"
: http://castronovo.canalblog.com/archives/2018/05/15/36405164.html
"Exclusif : Le Conseil d'Etat annule la promotion du chauffeur de Joissains" : http://castronovo.canalblog.com/archives/2018/06/04/36458495.html
"Contrat illégal annulé d'Alain Joissains : Je demande le remboursement total !" : http://castronovo.canalblog.com/archives/2017/12/22/35978244.html
"Et maintenant Maryse Joissains pistonne aussi sa petite-fille !" :
http://castronovo.canalblog.com/archives/2018/05/21/36420679.html"

joissains correctionnelle prov 15

Joissains correctionnelle Montpellier prov 27

joissains correctionnelle ravi 163 juin 2018

joissains correctionnelle canard 16

Bravo Monsieur Alain Capus !
joissains correctionnelle capus prov 5

joissains canard 9

sophie joissains alain collaborateur sénat prov 26

CM 35 13