On dit que l'on peut faire dire ce que l'on veut aux chiffres, surtout s'ils sont délibérement présentés de manière orientée ou partielle. J'en ai assez d'entendre les manipulations à visées politiciennes de Maryse Joissains pour vanter sa gestion. Les données officielles puisées aux meilleures sources permettent de rétablir une image plus conforme à la réalité de ce qu'est Aix. En voici quelques exemples sur la démographie, les loyers, les taxes et leurs évolutions. Les faits sont les faits...

statistiques démographie évolution
(Clic sur l'image pour agrandir)

Il y a un bon moment que je souhaitais produire cet article pour faire le point en regroupant un certain nombre de données claires concernant notre ville. Car j'en ai un peu assez d'entendre des présentations orientées. La démographie, les taxes, les loyers et leurs évolutions sont souvent l'objet de manipulations à visées politiciennes. La municipalité de Maryse Joissains abuse d'une propagande cherchant à justifier sa prétendue bonne gestion.
Or, les faits sont là. Les chiffres annuels produits par l'Insee et les organismes unanimement reconnus contredisent certaines affirmations péremptoires et répétées de l'équipe municipale. Ils rétablissent le plus objectivement possible les données et fournissent ainsi une image plus conforme à la réalité.
Voici quelques exemples, vérifiés à la source, de ce que les Aixois devraient savoir et garder en tête.
Chacun pourra ensuite se faire sa propre idée…
* Population totale d'Aix (Insee 2017) :
145.160 habitants (dont près de 3000 étudiants) 
Résidences secondaires : 3613
* Profil des habitants :
"L’Aixois type" est jeune (les 15-29 ans représentant 27% de l’ensemble de la population) et c’est une femme (53,19% de la population, 52,48% sur la tranche 15-29). Mais il est à noter qu'Aix a le coefficient de vieillissement le plus élevé de la région après Menton (source PLU) ! 
Aix stagne, les villages grandissent

statistiques démographie évolution
(Clic sur l'image pour agrandir)

D'où le fait que la population d’Aix stagne (+0,9%) et que les villages du pays aixois sont devenus des villes à part entière. Car les familles avec enfant notamment et les salariés qui ne trouvent pas où se loger à prix raisonnable y migrent pour le cadre et/ou le coût de la vie. Certaines communes explosent démographiquement comme Cabriès (+12,53%) et Ventabren (+13,84%).
Les Pennes-Mirabeau, Gardanne et Pertuis dépassent les 20.000 habitants, avec respectivement 21.680, 20.126 et 20.050. Bouc-Bel-Air continue son ascension avec +4,56%, soit 14.667 habitants. Rousset enregistre +7,10% et sa voisine Trets +6,25% franchissant les 11.000 habitants. Le Puy-Sainte-Réparade (+4,48%), la Roque-d’Anthéron (+5,84%) et Peyrolles-en-Provence (+6%) atteignent, toutes les trois, les plus de 5000 habitants
. La contrepartie est qu'il n'est pas toujours simple pour les communes de prendre en compte ce boom démographique et d’avoir les moyens d’y répondre en termes de services publics et d’aménagement du territoire.

Le taux de la taxe d'habitation : 

statistiques démographie TH
(Clic sur l'image pour agrandir)

Ce phénomène explique aussi le départ vers des communes voisines.  
Le niveau des loyers et évolutions : 

statistiques démographie loyers niveau

Aix l'une des villes les plus onéreuses de France ! A cause de la forte pression du privé et de l'insuffisance de construction de logements sociaux publics, Aix paie des pénalités chaque année (1,1 million d'euros en 2017 !).
Les logements vacants : 

statistiques démographie attentes logement

Le niveau de vie : 

statistiques démographie niveau de vie
(Clic sur l'image pour agrandir)

Revenus des ménages : 

statistiques démographie revenus ménages

L'ISF à Aix :

statistiques démographie ISF

L'Impôt sur la fortune (avant sa tranformation récente en IFI, Impôt sur la fortune l'immobilière) est l'un des rares indicateurs de richesse en France : payé l’an passé par 63.123 foyers parisiens, contre 4472 à Lyon, 3821 familles à Marseille, 1872 à Aix, 347 à Avignon, 205 à Gap, 193 à Arles ou encore 127 à Allauch.