La révolte devient une habitude. Depuis quelques mois, d'imposantes manifestations contre la politique de Maryse Joissains se multiplient. Les contestataires, parents d'élèves, personnels municipaux, commerçants, viennent en masse sur la place de l'Hôtel de Ville juste avant les séances du conseil municipal. Puis envahissent l'espace réservé au public dans la salle des Etats de Provence. Et chaque fois, chahut et cacophonie garantis...

CM 36 1

Trois grosses manifestations en sept mois au conseil municipal. Cela avait commencé fin juin avec celle des parents d'élèves mécontents des conditions d'accueil et de travail dans les écoles en période de chaleur. Puis en décembre avec celle des personnels municipaux réclamant écoute et concertation pour la révision de leurs horaires de travail.
Dernière en date, celle de février avec les commerçants du centre-ville mécontents des conséquences des travaux sur les trois places et sollicitant la création urgente d'une commission d'indemnisation comme cela a toujours été la règle dans de telles circonstances exceptionnelles. Ce jour-là, hasard, une équipe de Francetélévisions était sur place pour une enquête à Aix. J'y reviendrai en détail prochainement.

CM 36 1
Manifestation des commerçants du centre-ville au sujet des travaux des trois places

CM 36 1
Manifestation des personnels municipaux en décembre
(photo prise depuis le balcon de la mairie et photo sur la place)
CM 35 13

CM 35 13

CM 36 1

CM 35 13

Manifestation des parents d'élèves en juin dernierCM 31 23

Pas d'audit pour les écoles ! 
Interrogée sur l’audit promis sur l’état et l’avancement des travaux des écoles, la municipalité a répondu que seules les problématiques thermiques ont été traitées dans 28 d’entre elles (sur un total de 74). Non seulement nous n’avons pas pu consulter les résultats de cet audit, mais de plus, quid des autres problématiques ? Cours en mauvais état, problèmes de WC, d’entretien, etc. L’adjointe aux écoles a fini par nous dire qu’il n’y aurait tout simplement pas d’audit… parce que tout va bien !