Les bénévoles du Comité communal feu de forêt sont inquiets et même assez découragés. Ils estiment que les moyens dont ils disposent ne sont pas à la hauteur de leurs missions. Ils m'ont sollicité pour j'intervienne au conseil municipal. Compte-rendu...

CCFF 1

Comme je l'ai raconté dans mon article de mardi, au conseil municipal, il y a les gros dossiers qui fondent une politique, les choix budgétaires et les plans directeurs pour l'urbanisme, les déplacements et l'habitat, mais il y a aussi des sujets qui pourraient paraître mineurs si on ne les regardait pas de plus près.
Lors du dernier conseil, j'ai posé une question orale sur la gestion et les moyens du Comité communal feu de forêt. Il m'a semblé opportun à l'entrée de l'automne, après une saison où les incendies n'ont pas manqué dans le sud de la France, un peu moins dans le Pays d'Aix, d'interroger la municipalité.
J'avais été contacté par des bénévoles qui passent leur été dans les massifs pour assurer la surveillance des lieux, des biens et des personnes et, le cas échéant, donner l'alerte dès qu'un signe inquiétant peut laisser penser à un risque de feu. Ces bénévoles, qu'on reconnaît à leur tenue orange, ont aussi la mission d'informer et de guider les secours arrivés sur place.
Je connais bien le CCFF car, de 1995 à 2001, quand j'étais adjoint de la mairie-annexe de Pont de l'Arc et des quartiers sud, j'avais eu l'occasion de me familiariser avec l'équipe du Montaiguet. Je faisais assez souvent la tournée quotidienne avec eux à bord de leur véhicule orange pour prendre la mesure de leur travail. Je peux donc témoigner de leur dévouement et des heures passées à sillonner les pistes et les terrains, en pleine période de forte chaleur.
Les bénévoles actuels m'ont sollicité pour porter leur message au conseil municipal. Comme on peut le lire dans mon intervention, beaucoup estiment ne pas avoir la reconnaissance de leur engagement, et, pour les plus découragés, ne plus pouvoir continuer si leurs conditions ne s'améliorent pas.
L'élu délégué au CCFF a été contacté plusieurs fois et il n'ignore donc pas que la situation de ces bénévoles est devenue délicate. Je lui ai demandé de revoir l'organisation des missions et de mettre en place un plan pluriannuel de dotation de moyens. Je lui ai fait part de certains dysfonctionnements et des insuffisances : seule la moitié de la flotte de véhicules est opérationnelle, et les réparations sont assurées en pleine saison estivale au lieu d'être effectuées très amont hors saison. L'élu a reconnu les faits. De même qu'il a reconnu que le véhicule qui avait été commandé en novembre 2016 n'avait toujours pas été livré. Il a fait une nouvelle promesse pour la fin de cette année. Espérons-le.
 

CCFF QO

Le site du CCFF d'Aix :
(Pour les informations détaillées et les conseils, clic sur les onglets figurant sous la photo d'accueil)
http://ccffaix.net/fr_FR/accueil-ete/

CCFF 2