Aucune délibération ne figurant au conseil municipal du 29 septembre, j'ai interpellé Maryse Joissains sur ses intentions. C'est toujours le flou, rien n'est tranché. Pendant ce temps, Enedis et ses sous-traitants continuent à déployer les compteurs en usant de méthodes agressives et surtout illégales...

linky 3 65%

Le dossier sur les compteurs Linky devait figurer à l'ordre du jour du conseil municipal du 29 septembre. C'était ce qu'avait laissé entendre Maryse Joissains. Hélas, toujours aucune décision claire à l'horizon. J'estime donc qu'il s'agit là d'une nouvelle désinvolture et d'un énième acte de laxisme de sa part face aux vives inquiétudes de la population.
Oui, car pendant ce temps, Enedis et ses sous-traitants ont les mains libres pour continuer à installer les compteurs en toute impunité. Cela faisant, Maryse Joissains laisse filer les choses et leur permet de poursuivre leur objectif de déploiement sur toute la commune. Il faut savoir que la programmation commencée en juillet 2016 est censée s'achever en juin 2018. Au vu du calendrier, elle s'achemine vers son terme. Maryse Joissains ne peut l'ignorer.
Les habitants se sentent méprisés et abandonnés à leur sort sans la moindre protection de la commune. J'ai donc saisi l'occasion d'une délibération qui citait ErDF pour interroger la maire d'Aix.
Voici la teneur de mon intervention.

Si vous me le permettez, voyant qu'aucune délibération n'est aujourd'hui inscrite à notre ordre du jour, je souhaite vous demander quelle est la position finale que vous comptez adopter au sujet des compteurs Linky.
En juillet, la longue délibération, pas moins de 545 pages, a été retirée au dernier instant. Elle indiquait que vous alliez autoriser la pose généralisée des compteurs à Aix, revenant ainsi en arrière par rapport à votre engagement pris dans la délibération du 23 septembre 2016 qui, même si elle était insuffisante, avait au moins suscité un espoir pour beaucoup d'Aixois, qui sont aussi des électeurs, en protégeant les établissements et équipements publics communaux.
Si votre réponse est finalement de ne pas interdire l'installation de ces compteurs, vous allez laisser les mains libres à Enedis et à ses sous-traitants pour agir avec les méthodes d'intimidation, de mensonge et de menaces qu'ils emploient auprès de nos concitoyens. Cela faisant, vous abandonneriez les Aixois à leur sort et ils n'auront qu'à se débrouiller par eux-mêmes pour se battre et faire respecter leur refus. Ils risquent fort, et ils sont nombreux, de vous en tenir rigueur. Et vous devrez alors en assumer la pleine responsabilité.
Dernier point, avez-vous fait étudier la proposition de délibération de refus des compteurs que je vous avais adressée et qui était inattaquable juridiquement ? Je n'ose imaginer que vous vous êtes laissée embrouiller par la propagande et l'intoxication d'Enedis.

Au cours des échanges qui ont suivi, Maryse Joissains a fait part de ses doutes quant à la propriété des compteurs. Je lui ai précisé que, oui, les compteurs appartiennent bien aux communes. Et que l'adhésion au Syndicat mixte d'énergie du département des Bouches-du-Rhône  (SMED13) ne signifie pas transfert de propriété mais seulement gestion des infrastructures.
"Là, tu m'apportes des informations nouvelles, m'a-t-elle répondu. Je vais faire étudier ces éléments." Or, à diverses reprises depuis mai 2016, je n'ai cessé de lui indiquer qu'elle avait tout pouvoir pour agir en tant que maire. Mais, depuis, Maryse Joissains traîne les pieds pour prendre une décision d'interdiction pour protéger tous les habitants. Pourquoi ne pas trancher une fois pour toutes ? Est-ce pour temporiser jusqu'à ne plus pouvoir rien faire ? J'ai de gros doutes sur sa volonté de s'opposer à ces compteurs.
Voila la triste réalité à laquelle nous sommes confrontés.

Pour obtenir des informations pratiques sur la méthode à suivre pour refuser les compteurs Linky et Gazpar, clic ICI

"Coup de théâtre au conseil municipal, le rapport retiré !" :
http://castronovo.canalblog.com/archives/2017/07/25/35504606.html
"Ma demande à Maryse Joissains d'interdiction totale des compteurs Linky" :
http://castronovo.canalblog.com/archives/2017/06/30/35429129.html

Revue de presse

CM 32 20 

Linky prov 3

Linky prov 16

LINKY La Provence 10 août 2017 80% part ALINKY La Provence 10 août 2017 80% part BLINKY La Provence 10 août 2017 80% part C