mercredi 14 juin 2017

Ravi de juin : En charme ou en marche… à l'ombre ?

une ravi 152

Les partis politiques sont atomisés. Un seul coup de massue du forgeron Macron aura donc suffi pour qu'ils paient très cher leurs agissements en totale discordance avec les attentes profondes des électeurs qui ont fini par être désabusés.
A droite et à gauche, les partis de gouvernement n'ont plus qu'à s'en prendre à eux-mêmes de s'être dévoyés dans des conflits suicidaires, des ambitions personnelles, des cumuls de mandats, des rentes de situation et de bien sales affaires.
Sortant de l'ombre, un président "en charme" et une majorité parlementaire aux ordres ont tout balayé en prétextant un renouvellement des élus, une modernisation de la société française et des pratiques censées être enfin vertueuses.
On va voir ce qu'on va voir. A
vec un cartel inédit de députés dont beaucoup d'inconnus recrutés tels des stagiaires tout dévoués au patron qui les a enrôlés pour cela. Et avec une politique qui ne devrait s'embarrasser de pas grand chose, pas même d'imposantes manifestations de rue. 
Le Ravi de juin est à lire, surtout entre ces deux tours des législatives, histoire de tester s'il nous reste encore un peu de lucidité pour comprendre ce qui se passe, notamment dans notre région. Faut-il courber l'échine et rejoindre le cortège ? Faut-il résister et se rebeller ? Faut-il faire l'urne buissonnière ? A mon avis, il est à craindre que, au moins pour un bon moment, ce sera plutôt marche... à l'ombre ou grève.

Ils nous ont quittés cette année…

De nouvelles révélations étonnantes de Thomas Pesquet ! Dans son interview exclusive à Envoyé spécial, il a affirmé, et on peut lui faire confiance, avoir bien observé toutes les profondeurs de l'espace. Il n'a aucun doute qu'il y a des milliers de places disponibles pour tous les candidats aux législatives éliminés dès le premier tour et satellisés illico pour rejoindre le néant et l'oubli. Quant aux députés sortants déjà ou bientôt sortis, ils pourront aussi être mis sur orbite vers l'infini et forcément sans parachute doré ou pas. L'astronaute a en effet pu longuement constater que le cosmos n'a pas les moyens de les rémunérer car l'impôt extraterrestre n'a pas encore été inventé au-delà de la stratosphère.

Pour soutenir, faire un don et s'abonner :
http://www.leravi.org/spip.php?page=kousskouss

Le sommaire de juin :
http://www.leravi.org/spip.php?article2762
Le Ravi sur Facebook :
https://www.facebook.com/le-Ravi-129098087994/timeline/
Le site du Ravi :
http://www.leravi.org/

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]