vendredi 10 mars 2017

Le Ravi de mars se glisse dans les coulisses du cinéma et de la politique

une ravi 149

Ne vous fiez pas au titre en une. Le Ravi ne s'est pas tout à coup transformé en Télérama. Non, il diversifie ses enquêtes et celle-ci sur le cinéma est piquante à souhait. Un peu comme lorsqu'on est alléché par les plats du menu et qu'on visite ensuite les cuisines, le constat offre un regard des deux côtés de l'écran, faisant un sort aux pratiques et aux clichés chèrement véhiculés aux amateurs de toile et pointant du doigt les revers dont souffrent la création et la programmation alternatives. Surprises, surprises. 
Le mensuel n'oublie pas la politique. Il taille des croupières à l'extrême-droite. S'intéresse aux "petits" candidats à l'élection présidentielle qui cherchent des parrainages et qui ne les trouvent pas toujours. Revisite les emplois très familiaux des parlementaires. Met la lumière sur le revenu universel face aux inégalités. Sonde le droit au logement opposable. Et jette un œil critique sur les bienfaits et les lenteurs de la métropole. 
Ne pas manquer non plus deux autres rubriques instructives. Un compte-rendu pas piqué des vers du conseil municipal de Nice et un portrait plus vrai que nature d'un humoriste à l'accent marseillais stéréotypé qui roule sa bosse. Mieux vaut être prévenu, Bosso n'est pas d'extraction bobo. Qu'on l'apprécie ou pas, on ne peut donc lui reprocher d'en faire d'énormes tonnes sur les scènes et au cinéma.

Pour soutenir, faire un don et s'abonner :
http://www.leravi.org/spip.php?page=kousskouss

Le sommaire de mars :
http://www.leravi.org/spip.php?article2662
Le Ravi sur Facebook :
https://www.facebook.com/le-Ravi-129098087994/timeline/
Le site du Ravi :
http://www.leravi.org/

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]