lundi 13 février 2017

Promotion du chauffeur : Maryse Joissains renvoyée en correctionnelle

L'information a été révélée samedi. Maryse Joissains, mise en examen pour "détournement de fonds publics et prise illégale d'intérêts", devra répondre de ses actes en correctionnelle. Elle encourt au maximum dix ans de prison et un million d'euros d'amende. Décidément, les époux Joissains manifestent une vraie prédilection pour les prétoires...

joissains ravi 116 B - Copie

La saga Joissains commencée il y a près de 40 ans par des passages devant les tribunaux va-t-elle prendre fin dans les mêmes conditions ?
Il y a d'abord eu Alain Joissains, maire de 1978 à 1983, qui s'était distingué dans une fumeuse opération qui lui avait valu d'être condamné en appel à deux ans de prison avec sursis pour "recel d’abus de biens sociaux" et radié du barreau des avocats.
Quelque vingt-trois ans plus tard, en 2001, Maryse Joissains est élue maire à son tour, embauchant l'ex-maire comme directeur de cabinet sur la base d'un contrat illégal que j'ai fait annuler définitivement en Conseil d'Etat en février 2015 après dix années de procédures. On a donc vu là une entente entre les deux époux.
Maintenant, c'est Maryse Joissains elle-même qui verse dans le non respect du droit. La promotion express de son chauffeur ne tient pas la route, si l'on peut dire, car elle est le fruit d'un acte délibéré de favoritisme qui lui a valu d'être mise en garde à vue puis en examen, quelques jours après sa quatrième reconduction à l'Hôtel de Ville, pour "détournement de fonds publics et prise illégale d'intérêts".
Depuis samedi, la voila désormais renvoyée devant le tribunal correctionnel, comme de vulgaires Balkany, pour répondre de ses dévoiements alors même qu'au conseil municipal du 3 février elle a fait voter une délibération pour faire appel de deux décisions consécutives, au tribunal administratif et à la cour administrative d'appel, annulant la promotion de chauffeur, avec rétrogradation immédiate de ce dernier à la catégorie B au lieu de A.
Ces dernières semaines, Maryse Joissains se sera donc pris plusieurs claques d'affilée dont l'ultime est la plus risquée pour elle. Elle encourt au maximum dix ans d'emprisonnement et un million d'euros d'amende.
En décembre, le préfet a retoqué la vente des parkings à la Semepa, puis celle de l'office HLM Pays d'Aix habitat à la Sacogiva, qui sont passées à la métropole. Au dernier conseil municipal, ces deux revers ont donné lieu à des débats très vifs entre elle et notre groupe Démocratie pour Aix. L'ambiance s'est encore plus envenimée avec l'examen de l'appel sur la promotion du chauffeur.
La semaine dernière, La Provence a publié ce qu'il en coûte chaque année aux Aixois, 800.000 euros !, pour les procédures engagées par Maryse Joissains. J'y reviendrai dans un prochain article.
Enfin, la dernière grosse baffe vient de lui être assénée par le juge Marc Rivet qui la renvoie s'expliquer en correctionnelle, non seulement pour la promotion express du chauffeur mais également pour d'autres emplois de complaisance envers des proches. Dès que l'information a été révélée, tous les médias locaux et nationaux l'ont mise à la une.
Eu égard à sa renommée, Aix mérite-t-elle cette image de ville dont la maire s'affranchit de toutes lois et règles et de toute éthique publique ? Aix mérite-t-elle une telle publicité négative qui peut laisser planer l'idée que les les citoyens fermeraient les yeux sur toutes ces dérives ? Chacun se fera son idée.

Encore plus de détails par ce lien : 
http://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/bouches-du-rhone/aix-en-provence/maryse-joissains-masini-renvoyee-correctionnelle-1194901.html

La délibération de l'appel contre l'annulation de la promotion du chauffeur est ==> ICI

Joissains tribunal prov 12Joissains tribunal correctionnel prov 12Joissains tribunal correctionnel prov 12

Précision importante :
En 1978, le maire était Alain Joissains.
Jean-François Picheral, maire de 1989 à 2001, n'a rien à voir dans cette histoire.

Joissains tribunal correctionnel prov 12

Joissains tribunal correctionnel prov 12

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [3] - Permalien [#]