une ravi 148

Le Ravi de février propose une belle enquête sur l'état de la justice. Comme dit l'autre, comment ça marche ? Parfois bien, parfois mal. Exemple, il m'a fallu dix ans de combat pour faire annuler un contrat illégal. Mais je ne me plains pas. Car je pense surtout à tous ceux qui perdent leur travail et qui sont déjà à la rue quand tombe la décision du tribunal. Misère. 
Alors, il faut bien s'informer. Que proposent les candidats à l'élection présidentielle ? Le mensuel fait le tour des impétrants qui pensent d'abord à leur place plutôt qu'à celle des citoyens. Les articles ne vous décevront pas. 
Autre sujet : avec ses V'hello, Aix s'est prise un coup de guidon dans les gencives et doit payer 1,9 million d'euros à JCDecaux pour rupture unilatérale du contrat. Eh bien, à Marseille, c'est quasiment la même débâcle et c'est la métropole qui va devoir débourser un demi million. 
Et puis, si vous n'avez pas eu l'indicible horreur ou le courage d'assister aux vœux loufoques de Maryse Joissains, ne ratez surtout pas la double page dessinée qui narre la cérémonie. Toujours élégante et mesurée dans ses propos, la maire d'Aix ! Non, je rigole. 
A lire aussi, en dernière page du Ravi, le portrait impitoyable du pitoyable animateur de télévision qui fouille poubelles et égouts pour alimenter ses émissions tout en faisant passer des entretiens bizarres pour recruter de la chair fraîche. Beurk.

Pour soutenir, faire un don et s'abonner :
http://www.leravi.org/spip.php?page=kousskouss

Le sommaire de février :
http://www.leravi.org/spip.php?article2633
Le Ravi sur Facebook :
https://www.facebook.com/le-Ravi-129098087994/timeline/
Le site du Ravi :

http://www.leravi.org/