La bataille pour le refus d'installation par ErDF des compteurs Linky, sources d'inquiétudues pour la santé et la sécurité, est lancée. Si la mairie en a voté le principe seulement pour les bâtiments et équipements municipaux en occultant les habitations privées, il est cependant possible de s'opposer à la pose. Explications...

linky 1 - Copie

Vous avez peut-être déjà reçu comme moi un courrier d'EDF annonçant la pose imminente du compteur Linky chez vous, en remplacement de l'actuel. Or, il faut savoir que ce compteur crée de sérieux doutes sur les effets dangereux qu'ils pourraient provoquer notamment en termes de santé et de sécurité.
En mai, j'étais intervenu au conseil municipal en posant une question orale pour demander à Maryse Joissains d'interdire l'installation de ces compteurs sur tout le territoire de la commune d'Aix, comme l'ont déjà fait à ce jour 300 communes. Au conseil de septembre, la maire a accepté de faire voter une délibération de principe qui ne concerne hélas que les seuls bâtiments et équipements municipaux et occulte les habitations privées (voir mon article en lien ci-dessous).
Lors de la séance publique de jeudi dernier, Maryse Joissains a annoncé qu'elle fera connaître en décembre sa nouvelle position puisqu'elle a écrit au ministère de l'environnement pour lui demander des précisions sur les études menées relatives aux dangers éventuels des compteurs.
A Aix, l'information circule désormais assez bien puisque l'on apprend que de plus en plus d'habitants (en individuel ou en collectif) s'opposent à l'installation par tous les moyens : "sommation de ne pas faire", recours à un huissier, appels téléphoniques à ErDF (ENEDIS) et aux sous-traitants mandatés pour poser les compteurs.
Dans la plupart des cas, s'il y a refus, les installateurs ont consigne d'appeler alors leur direction qui leur demande d'arrêter ou de ne pas procéder à l'installation. Mais attention, en l'absence des habitants, les sous-traitants en profitent, hélas, pour changer les compteurs. Pour les copropriétés privées, il y a aussi un autre moyen d'interdire, en tous cas d'intimider, en menaçant de recourir aux dispositions du Code pénal 
(articles 226-4, 222-19, 322-5 et 223-1) pour entrée sans autorisation dans les immeubles.
Personnellement, j'ai décidé de refuser la pose du compteur chez moi.

Une vidéo tournée par une dame qui a eu gain de cause
au moment de la tentative de pose du compteur par le sous-traitant...

Autre cas de refus… Hallucinante conversation d'un particulier à Montpellier 
d'abord avec le service clients d'ErDF puis avec le poseur...

Des informations utiles :
http://www.robindestoits.org/Lettre-type-de-REFUS-d-installation-du-compteur-d-eau-ou-gaz-a-telereleve-Robin-des-Toits-Nov-2013_a2102.html  

http://refus.linky.gazpar.free.fr/linky-le-point-juridique.pdf

La délibération du conseil municipal du 23 septembre 2016 est ==> ICI

"Compteurs Linky : Une première avancée" :
http://castronovo.canalblog.com/archives/2016/09/29/34377991.html