une ravi 126

Pas de Charlie Hebdo avant la fin du mois mais il n'y a aucune raison de se priver du Ravi.
Cela tombe bien le numéro de février est dans les kiosques. Faites donc le plein de nouvelles et de brèves pas forcément publiées ailleurs.
Ici, tout y est vraiment fait maison, avec les moyens du bord et beaucoup d'huile de coude. Si, comme moi, vous avez plutôt un penchant pour les boutiques artisanales du coin, notre mensuel régional est ce qu'il vous faut.
Ce mois-ci encore, on y trouve un plein panier d'articles sur la politique avec les enjeux et les dessous des élections départementales de fin mars, le spectre de l'extrême-droite qu'il faut endiguer et les ambiguités de Guérini au sujet des médias.
Au menu également, de forts témoignages sur les espaces et les services publics absents dans les quartiers, le ras-le-bol de la publicité dans les rues, un reportage sur une séance de conseil municipal de Bandol et la folle saga de l'incinérateur marseillais dont le coût flambe.
Et puis, il y a ce qui fait la marque de fabrique du Ravi, son ton satirique et le talent de ses dessinateurs. Et, ainsi que le martèle chaque mercredi Le Canard enchaîné : "La liberté de la presse ne s'use que quand on ne s'en sert pas". A nous d'y aider aussi.

Pour soutenir, faire un don et s'abonner : 
htp://www.leravi.org/spip.php?page=kousskouss
Le sommaire du n° 126 de février :
http://www.leravi.org/spip.php?article1956
Le Ravi sur Facebook :
https://www.facebook.com/pages/le-Ravi/129098087994
Le site du Ravi :
http://www.leravi.org/ 

Et voici un avant-goût de votre lecture :

LAC ravi 126 février 2015

ravi je suis