jeudi 27 février 2014

Ma campagne électorale en quelques photos

Aujourd'hui, je délaisse provisoirement le récit des turpitudes du clan Joissains et de ses faux et bientôt rabibochés concurrents de droite pour vous faire partager, à 25 jours du premier tour, quelques images de la campagne d'Edouard Baldo.
Les colistiers et les militants sont tous sur le pont pour faire connaître les détails du projet qu'il présente dans le cadre de l'élection municipale. Comme je m'y étais engagé, je prends ma part dans l'action en y mettant toute mon énergie et beaucoup d'enthousiasme.
Voici une sélection d'instantanés marquants et, en prime, une petite vidéo…
                                         (Clic sur chaque image pour agrandir)

baldo inauguration local 7

En route pour l'inauguration de la permanence d'Edouard Baldo rue des Cordeliers

baldo liste 29

Lors de la présentation de la liste au Centre de congrès

LAC Puyricard 13

A Puyricard pour la présentation de notre projet "La Dynamique en action"

LAC 3

A l'IEP pour représenter Edouard Baldo sur le thème de la démocratie de proximité

baldo filipetti 3

Au côté d'Aurélie Filippetti, ministre de la culture, en visite à notre permanence

baldo 11

Avec Edouard Baldo et Jean-Louis Bianco, président de l'Observatoire de la laïcité

baldo conf presse éthique 23

En conférence de presse pour la signature de la Charte Anticor

baldo balade urbaine 24

Lors de la "balade urbaine" pour dresser le diagnostic urbain de la ville

baldo campagne 19

En réunion publique de campagne à la brasserie Bagatelle au Jas de Bouffan

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

vendredi 21 février 2014

Mairie 2014 : Le clan Joissains taillé en pièces par Libération

Vous n'avez peut-être pas lu l'article de Libération d'hier sur le clan Joissains ? Ayant moi-même contribué à l'enquête, c'est avec jubilation que je vous le propose ici...

joissains libé 20

Libération a publié jeudi deux pages sur l'élection municipale d'Aix. Le dossier a surtout porté sur la situation délicate de la maire sortante.
Titre : La Ville d'Aix prête à mettre un terme au festival Joissains ?
La journaliste n'a pas épargné son temps et a mené toute son enquête sur place en contactant de multiples interlocuteurs. J'ai fait partie des personnes qu'elle a souhaité rencontrer. L'entretien a duré une bonne heure. J'ai donc dit tout ce que j'avais à dire en fonction des questions posées et, comme je n'ai pas l'habitude d'y aller par quatre chemins, je me suis bien évidemment réjoui de pouvoir moi aussi apporter ma contribution, toujours secourable, tempérée et même joviale, cela va sans dire, lorsqu'il s'agit d'aider à brosser le portrait de Maryse et Alain Joissains. 
Au final, la somme d'éléments d'information recueillis et mis bout à bout par la journaliste donne un résultat qui ressemble fort à une véritable tuerie en règle.
Je vous laisse découvrir tout ça... avec un même plaisir bien sûr. 
Une seule petite coquille dans l'article : Maryse Joissains n'est pas née à Toulouse mais à Toulon.

(Pour un meilleur confort de lecture, clic sur le rectangle en bas à droite du document) 

Et aussi ceci dans le journal Les Echos

Une campagne rattrapée par les affaires :
http://www.lesechos.fr/economie-politique/politique/actu/0203329087755-aix-en-provence-une-campagne-rattrapee-par-les-affaires-651844.php
Indicateurs clés d'Aix-en-Provence :
http://communes.lesechos.fr/municipales-2014/aix-en-provence

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

mercredi 19 février 2014

Débat participatif d'Anonymal TV jeudi aux Milles

Le prochain plateau participatif organisé par Anonymal TV, c'est ce jeudi 20 février à 18h30 aux Milles, à l'espace Jeune, avenue Frédéric Mistral. Il est ouvert à tous !

anonymal milles

Je conseille vivement à toutes les personnes qui veulent réellement s'informer de près sur la vie aixoise de proximité de venir y assister. 
Deux vidéos de 15 minutes chacune seront projetées, l'une tournée aux Milles et l'autre sur la mise en place des conseils de quartiers. 
Le débat a lieu en public comme pour les précédentes rencontres à Puyricard, à Luynes et au Jas de Bouffan qui ont connu un grand succès. 
Les candidats à l'élection municipale de mars seront tous présents ou représentés et les habitants pourront leur poser des questions. 
La démocratie à portée de main et de micro, c'est une chance qu'il ne faut pas rater. Ou alors, après, il ne faudra venir dire "je ne savais pas". 

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 17 février 2014

Anonymal TV, une télévision locale citoyenne à Aix

A l'occasion de l'élection municipale de mars, Anonymal TV organise plusieurs débats publics dans les quartiers avec tous les candidats. Ce lundi, c'est au Jas de Bouffan... 

anonymal plateaux débats quartiers

Quoi ? Une télévision locale citoyenne à Aix ? Mais oui, ça existe ! Elle s'appelle Anonymal TV et son siège est au Jas de Bouffan. Elle est née en 2009 grâce à une association d'animation sociale et culturelle du même nom créée en 1999. Peu à peu, elle a pris une dimension importante en se penchant sur la vie locale et plus particulièrement sur celle des quartiers.
Son dynamique fondateur et directeur, Djamel Achour, a toujours des idées plein la tête. Un vrai marathonien très inspiré qui ne fait jamais de pause. C'est ainsi que, secondé très efficacement par Manon Mika et une solide équipe de salariés et de bénévoles, il a fait sans cesse évoluer son projet en multipliant les initiatives. Au début, ses principales actions consistaient à réaliser des documentaires impliquant la participation des habitants.
Depuis 2010, la WebTV développe des plateaux télé participatifs (débats filmés), permettant aux habitants d’échanger directement avec des personnes qualifiées, ou des élus, sur des sujets liés à leur quotidien. Véritable exercice de démocratie, les plateaux sont réalisés dans les conditions du direct ou en direct avec une diffusion en temps réel sur Internet.
A l'occasion de l'élection municipale, après avoir invité dans ses studios l'un après l'autre tous les candidats déclarés, Anonymal a imaginé de donner une fois de plus la parole à la population en organisant une série de débats délocalisés dans les quartiers et les villages, en présence de ces candidats. Deux plateaux ont déjà eu lieu, l'un à Puyricard, l'autre à Luynes. 
Ce lundi, l'émission aura pour cadre le centre social Les Amandiers au Jas de Bouffan.
Ces débats sont publics et ouverts à tous. Ensuite, il est possible de les voir intégralement sur le site quelques heures après. J'ai déjà assisté à ces débats et je vous conseille d'y aller car ils sont un moyen très direct de s'informer sur la vie de chaque quartier et sur les propositions qui sont au cœur de la campagne électorale. 

anonymal plateaux campagne

logo anonymal tv

Le site d'Anonymal :
http://www.anonymal.tv/
Pour en savoir plus sur cette télévision citoyenne :
http://www.anonymal.tv/l-association/qui-sommes-nous

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

jeudi 13 février 2014

Le Ravi de février monte à l'assaut des municipales

une ravi 115

Si, comme moi, vous en avez ras le bol des infos au formol, alors lisez le Ravi de février et son dossier sur les municipales vues sous divers angles : villes qui peuvent basculer, les "nuisibles, c'est-à-dire les candidats qui n'ont aucune chance d'être élus mais qui ont un pouvoir d'influence, prime à la casserole, soutiens bien encombrants genre Guérini, bref, un tableau qui en dit long.
Ne ratez pas non plus l'interview de Patrick Mennucci et la rubrique du Ravi de plâtre du mois attribué à Renaud Muselier.
Mais l'un des autres beaux morceaux, c'est le compte-rendu de la séance publique de la Communauté du Pays d'Aix de janvier au cours de laquelle, énervée contre un maire, Maryse Joissains est allée puiser une fois de plus dans le vocabulaire de la poésie et de l'éloquence "Là, tu commences à me porter un peu sur le haricot !". Affligeant.
Mais quand donc cessera-t-elle ses numéros de cirque ? Quoi ? Entends-je bien ? Ce sera en mars ? Espérons-le.
Enfin, et comme pour nous consoler, le Ravi nous régale toujours avec des caricatures et des dessins sortis tout droit de la rédaction, tout comme les piquantes brèves qui valent bien mieux que certains barbants discours.  

Le sommaire du n° 115 de février :
http://www.leravi.org/spip.php?article1709
Le Ravi sur Facebook :
https://www.facebook.com/pages/le-Ravi/129098087994
Le site du Ravi :
http://www.leravi.org/

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

lundi 10 février 2014

Contrat annulé : Vers une nouvelle escroquerie des Joissains ?

Maryse Joissains a demandé à Alain Joissains de rembourser une partie dérisoire des salaires illégaux perçus. Problème : c'est la totalité qu'il doit restituer...  

joissains ravi 115

Voulez-vous rire encore un peu avec Maryse Joissains ou vous mettre un peu plus en rage contre elle ? Oui ? Eh bien, en voici au moins une nouvelle occasion.
Sur son site de campagne de candidate, dans un communiqué daté du 28 janvier intitulé "Une affaire concernant le maire d'Aix", Maryse Joissains se lance avec force détails dans un réglement de comptes contre Philippe Neveu, son ancien directeur général des services de la Communaut du Pays d'Aix, qui a ouvert les hostilités depuis qu'il s'est estimé mal traité par elle.
Le pointant d'un doigt qui se veut vengeur, elle le rend responsable de ses déboires et déploie toute son énergie pour justifier les choix, tous légaux selon elle, qui l'ont amenée à être convoquée à l'hôtel de police de Marseille en décembre dernier et à l'être aussi devant le juge dans quelques semaines puisque la date initialement prévue a été repoussée sous le motif que son avocat avait une affaire importante à défendre le 31 janvier.

Une tentative d'escroquerie de plus ?

Mais il n'y a pas que cela ! Dans son texte, long comme son double mandat, elle évoque aussi l'affaire du contrat illégal annulé d'Alain Joissains pour s'en prendre à son ex directeur de la CPA qui, il est vrai, n'a pas hésité à déposer en son propre nom un recours de plus auprès du Tribunal administratif, cette fois pour faire annuler la délibération du conseil municipal du 18 novembre qui avait autorisé la maire à se pourvoir en cassation contre moi.
Faut-il le préciser, cela ne veut aucunement dire que Philippe Neveu, qui m'en a courtoisement informé, entre dans ma procédure pour faire cause commune ou même se substituer à celle-ci. Il a en effet parfaitement le droit d'agir comme tout contribuable y trouvant un intérêt suffisant pour contester en toute indépendance une délibération.
Or, Maryse Joissains, poursuivant également Philippe Neveu de sa vindicte sur cet autre sujet, vient incidemment y mêler l'affaire du contrat illégal, sans citer mon nom, pour annoncer qu'elle a "demandé aux services de la Ville d'établir le titre de recettes contre son mari pour le trop perçu" puisque, dit-elle, "l'arrêt de la Cour d'appel [qui était en ma faveur] est exécutoire".
Oh la bonne nouvelle ! Sauf que, même si c'est déjà le début de l'aveu d'un abus, ce message est en fait une belle double tromperie.
D'abord, parce que c'est la totalité des salaires qu'il lui faut rembourser et pas seulement un "trop perçu". La raison est simple : le contrat étant annulé, il n'a plus de base légale, il est donc réputé n'avoir jamais existé et le travail effectué itou.
Ensuite, parce qu'on me rapporte qu'au lieu d'un trop perçu que j'ai chiffré à 167.806 euros, elle demanderait à Alain Joissains de ne restituer qu'une somme autour de 70.000 euros déduction faite de primes et autres avantages. Là, on est carrément dans la tentative d'escroquerie.
Pour couronner le tout, si les services de la Ville peuvent en effet calculer ce montant ou le réel, il appartient au Trésor public de donner son avis sur la somme globale due et d'en faire recette par exécution conforme par le préfet de l'arrêt de la Cour administrative d'appel.

joissains blog affaire neveu castro 1

Rappel : Selon mes calculs les plus précis, la somme brute représentant les salaires versés pendant sept ans à Alain Joissains s'élève à 475.778 euros au lieu de 307.972 euros, soit un surpassement de 167.806 euros (35,27% de trop).

Le communiqué intégral est ici :
http://marysejoissains.com/aix-en-provence/municipales/une-affaire-politique-concernant-le-maire-daix-en-provence/

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

mercredi 5 février 2014

Les Joissains dans le livre "Les Barons, ces élus qui osent tout"

Un excellent livre, "Les Barons, ces élus locaux qui osent tout", qui paraît aujourd'hui même, étrille le clan Joissains. Courez vite l'acheter. C'est un régal !

forray barons couv A - Copie - Copie (2)

Voilà un livre qui sort en librairie aujourd'hui même et qui ne passera certainement pas inaperçu. Et il risque de ne pas être du goût des Joissains. C'est un ouvrage clair, précis et documenté de 330 pages qui se présente en 5 parties et 13 chapitres et qui met un énorme projecteur sur "Les Barons, ces élus locaux qui osent tout" (chez Flammarion, 19 euros).
Le journaliste et auteur, Jean-Baptiste Forray, y trace au scalpel les pittoresques portraits d'une série de personnages qui, chacun à sa façon, est un cas.
Le chapitre 2 intitulé "La revanche du clan Joissains" déroule pas moins de 22 pages ciselées au cordeau et sans concession. Un festival et un vrai régal !
Je ne saurais trop vous conseiller de vous procurer ce joyau sans tarder, vous en apprendrez de belles ! J'ai eu la chance de recevoir ce livre en avant-première, ayant été longuement interrogé par l'auteur qui me fait d'ailleurs l'honneur de mentionner plusieurs fois mon nom.  

forray barons couv A - Copie - Copie - Copie

Pour vous mettre l'eau à la bouche, la première page du chapitre...

forray barons page joissains

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [8] - Permalien [#]