L'article laudateur sur le projet de la polyclinique Rambot est le parfait exemple des nombreux coups d'esbroufe que recèle le catalogue pré-électoral publié par Maryse Joissains. Mensonges, manipulations, contre-vérités et vantardises proférés derrière une langue de bois massif (du Montaiguet). Cela mérite un carton rouge. Le voici...

Alors, allons-y. A l'aide d'un exemple qui ne manquera pas d'éclairer utilement les Aixois, voici la preuve manifeste des manipulations et des contre-vérités qui se cachent dans le supplément du magazine municipal. Cet exemple est celui du projet d'implantation de la méga-clinique Rambot au pied du Montaiguet.
A plusieurs reprises, j'ai dénoncé ici même l'ineptie scandaleuse du choix de cet emplacement dans un massif protégé, et à protéger. L'article de la page 37 du catalogue faisant la propagande électorale de Maryse Joissains est un tissu d'informations trafiquées et orientées qui reprennent bon nombre d'arguments fallacieux mis en avant par la docteur Jean Lacoste pour promouvoir l'idée de son installation sur un site soi-disant approprié et sans conséquences aucunes sur la circulation et l'environnement (alors qu'un incendie a ravagé la parcelle en 2005).
Je vous propose de regarder l'image publiée dans le magazine (image un peu trop "polie" pour faire crédible, fournie par le docteur lui-même et reprise telle quelle par les communicants de la mairie) et de la comparer avec celle qui pourrait malheureusement devenir la réalité.
De même, je reproduis ci-dessous le texte intégral
(en bleu) de la page présentant le projet mais cette fois commenté (en mauve) par l'Association des Amis du Montaiguet et de Pont de l'Arc.
Je vous laisse juger…

montaiguet aix original par moi

(Clic sur les images pour agrandir)
Ci-dessus, la maquette idyllique selon le docteur Lacoste et la mairie
Ci-dessous, la même image redimensionnée et annotée 

montaiguet aix clinique x1,5

La vérité, c'est que la Convention de Projet urbain partenarial (PUP) qui lie la SCI Les Bornes (investisseur pour la polyclinique) à la Mairie stipule que "les travaux ne peuvent commencer tant que tous les recours contre le permis modificatif n°1 ne sont pas purgés". Or, nombreux sont les recours encore pendants : sur la révision de POS, sur le permis initial, sur le modificatif n°1, tandis que la plainte au procureur de la République pour prise illégale d’intérêt d’un Conseiller municipal est en cours d’enquête…

2015 LA FUTURE POLYCLINIQUE

La Polyclinique du Parc Rambot et la Clinique Provençale accueillaient 19.000 patients par an, il y a dix ans. Elles en traitent auiourd'hui plus de 52.000 ! Ce seul chiffre témoigne de l'intérêt du pôle de santé privé aixois, complémentaire de l'hôpital public. ll explique aussi la nécessité pour la Polyclinique, installée sur deux sites (Rambot et La Provençale), de déménager sur un même plateau technique pour mettre en place un projet ambitieux et investir 50 millions d'euros (ce chiffre paraît fantaisiste car il a constamment varié, il est ici revu à la baisse par rapport au dernier article paru dans La Provence et il ne saurait comprendre les équipements médicaux) dans une médecine du futur, plus innovante, plus efficace et plus accueillante.
En liaison avec l'Agence Régionale de Santé (cette Agence s’est bornée à ne pas opposer son veto à un regroupement des deux cliniques Rambot et La Provençale, elle n’a pris aucune part au projet lui-même et n’a pas donné d’avis sur sa localisation au Montaiguet si contestée, ce n’est pas son rôle), après l'étude de plusieurs implantations (aucune preuve n’a jamais été apportée de ces prétendues études, malgré des demandes réitérées), c'est dans le quartier des Bornes, non loin de Pont de l'Arc, sur la RD8n (dans le Massif prétendument "à protéger" du Montaiguet, sur des terres agricoles de proximité, ce à quoi s’était engagée Mme le Maire auprès de la Communauté du Pays d'Aix, en zone AOC Palette), et à proximité immédiate de l'autoroute, ("proximité" tout relative : rejoindre l’autoroute réclamerait de nouvelles voies irrémédiablement destructrices pour le quartier et son environnement), que le futur établissement verra le jour à l'horizon 2015 (cette annonce succède à bien d’autres : inauguration prévue en 2011, en 2012, toujours pas le moindre démarrage des travaux en 2013 ! Il faut attendre que le permis modificatif soit purgé de tout recours et, dans la convention de PUP, il est annoncé que la durée des travaux sera "de trente mois").
Il traitera 80.000 consultations et 15.000 urgences annuelles
(la polyclinique Rambot s’est vu retirer par l’ARS les urgences cardio-vasculaires au profit de la clinique Axium et de l’Hôpital public, mais surtout, ces nouveaux chiffres entraîneraient l’impossibilité de circuler à l’entrée du Pont de l'Arc sur la RD8n !) dans de meilleures conditions que, comme actuellement, dans le centre-ville d’Aix.

(Clic sur les images pour agrandir)

montaiguet aix massifs

montaiguet aix circulation points noirs

montaiguet aix circulation explications

Le projet intègre une dimension environnementale importante. Les architectes ont soigné la parfaite intégration paysagère des bâtiments, et 5.000 arbres ont d'ores et déjà été plantés (c’étaient des arbrisseaux de quelques centimètres ou… des glands !) sous l'expertise de l’Association pour le reboisement et la protection du Cengle-Sainte Victoire (cette association avait besoin, pour continuer à être subventionnée, de trouver une action à tout prix, alors qu’elle n’avait plus rien à replanter à Sainte-Victoire. Après la plantation dûment médiatisée en novembre 2011, il n’y a eu aucun entretien et les arbrisseaux ont crevé).
Une démarche globale, labélisée HQE (Haute qualité environnementale), reposera sur quelques choix volontaristes et innovants qui tiennent à cœur à l'équipe médicale : choix des énergies renouvelables pour atténuer l'impact énergétique des installations, isolation renforcée, toitures végétalisées des bâtiments (improvisations de green-washing récentes pour faire "vert", or rien de tout cela n’est inscrit dans le permis), utilisation de matériaux locaux peu transformés, recyclage des matériaux de construction, espaces paysagers (notamment les parkings de 800 places à ciel ouvert !)
Lors de la phase de concertation et à la demande de la mairie de quartier, les concepteurs ont modifié certains accès ou cheminements (ces accommodements n’ont plus aucune valeur, destinés à calmer certains riverains, ils étaient situés dans l’espace boisé finalement cédé à la Mairie, dont on ne sait ce qu’elle en ferait). Le projet ne comportera ni héliport (pas d’héliport ne signifie pas "aucun hélicoptère" !) ; ni centre d'incinération des déchets. Son offre d'accès urbain par transports en commun sera par ailleurs encouragée (vœu pieu).

montaiguet aix massifs circulation gros plans

(Clic sur l'image pour agrandir)
Gros plans sur le Massif du Montaiguet et les points noirs de la circulation

Il faut le savoir, 30% des patients de l'agglomération aixoise sont aujourd'hui encore hospitalisés à Marseille (ces patients choisissent d’aller à Marseille, pourquoi ?) alors qu'une majorité de leurs pathologies ne le justifie pas. La future polyclinique, en complémentarité avec l'hôpital d’Aix, (pure langue de bois "en concurrence avec" devient ici "en complémentarité avec") permettra de répondre à cette situation inconfortable pour les malades et leurs familles (la responsabilité de l’inconfort à Rambot incombe à ses dirigeants, de même que la situation intenable dans laquelle ils ont précipité leur établissement avec leur utopique projet aux Bornes dans le Montaiguet : n’ont-ils pas vendu les murs de leur clinique avant de savoir ni où ni quand ils pourraient la délocaliser ?) et assurera demain, avec plus d'efficacité encore, ses missions de service public, le traitement des urgences, son implication dans le Plan Cancer et ses objectifs de santé publique (deux fois le mot "public" dans la même phrase pour dissimuler l’intérêt privé puissant tapi derrière ce projet).

Mes précédents articles sur la propagande de Maryse Joissains : http://castronovo.canalblog.com/archives/2013/02/20/26459634.html http://castronovo.canalblog.com/archives/2013/02/22/26475213.html http://castronovo.canalblog.com/archives/2013/02/25/26500322.html

Tous les autres articles sur le dossier de la polyclinique
sont classés à la rubrique "Pont de l'Arc", colonne de droite du blog