aix en bus nouveau réseau

"Mais moi je ne suis pas une spécialiste des transports. S'ils sont mauvais ces pseudo experts, j'y suis pour rien."
Maryse Joissains n'est pas une spécialiste des transports, ça on s'en doutait un peu beaucoup, non ? Mais oser chercher à se dédouaner sur le compte des techniciens, voire sur celui de la direction de Keolis, pour une décision qui a été validée par la maire d'Aix et présidente de la Communauté du Pays d'Aix, c'est un peu lâche. Surtout venant d'elle qui s'était vantée quelques mois avant d'avoir conclu un bon contrat de délégation de service public, moins cher, plus performant avec plus de services et même plus écologique.
On connaît bien cette méthode : le succès c'est moi, l'échec c'est les autres. Mais dans cette affaire de restructuration ratée du réseau de bus, ça ne marche pas. Ce qui fait dire à certains : "Pourquoi avoir changé un modèle qui fonctionnait ?" D'où la persistance de la colère exprimée dès la mise route à l'essai du nouveau réseau en juillet. Et qui s'est amplifiée à la rentrée de septembre, notamment lors de la première réunion publique tenue à l'Hôtel de Ville en présence de Maryse Joissains.
Même scénario à celles de Puyricard mi-septembre et début octobre. Et, même forte rouspétance lors de la réunion qui s'est déroulée aux Milles il y a trois jours. Le constat est là, il ne s'agit en aucune façon de sautes d'humeur sporadiques ou de protestations minoritaires mais bel et bien d'une insatisfaction profonde et d'un mécontentement généralisé.
Alors, comment pourrait-on croire un instant que la concertation avait été menée suffisamment et avec sérieux avant le démarrage du nouveau réseau ? C'est ce qu'avait pourtant prétendu Maryse Joissains. En fait, il ne s'agissait tout au plus que d'une simple enquête effectuée par un institut de sondage à la demande de Keolis. Là encore, les faits sont têtus. Puisqu'il a fallu que le maire lance ces réunions publiques à la rentrée pour écouter ce que les usagers et les comités d'intérêts de quartiers avaient besoin d'exprimer.

(Clic sur l'image pour agrandir)

aix en bus courrier daix 13

On apprend que plus de 50 CIQ ont été rencontrés en quelques semaines et qu'ils seront encore consultés pour prendre leur avis sur le projet reformulé qui sera rendu public le 20 octobre. Maryse Joissains avait fixé cette date-butoir pour la fin des perturbations, "J'espère que ce sera réglé pour le 24". Elle va la dépasser. Elle précise maintenant : "J'espère que tout sera mis en place dans les trois semaines. Mais s'il faut plus de temps, je prendrai plus de temps…" Pas trop quand même car ça urge.
Selon Maryse Joissains, la dernière réunion publique qui était prévue le 24 octobre au Jas de Bouffan sera reportée au 30 octobre. C'est à ce moment-là que seront présentés les détails du projet retouché immédiatement applicable.
Il faudra beaucoup de pédagogie, même en période de vacances scolaires, pour faire ingurgiter les énièmes changements de numéros de lignes, de trajets, d'arrêts et d'horaires de bus aux milliers de voyageurs qui ont déjà suffisamment perdu leurs repères.
Dernier point, Maryse Joissains avance que les modifications ne surcoûteront pas un euro à la CPA. Cela reste à vérifier. C'est sans doute exact pour les embauches supplémentaires qui renforceront le personnel des chauffeurs.
En revanche, juridiquement parlant, la délégation de service public fixait un cahier des charges précis sur l'application de la refonte du réseau. Ce qu'a accompli
Keolis est donc conforme aux dispositions signées. Or, c'est Maryse Joissains elle-même, en tant que présidente de la CPA, qui demande de chambouler le contrat convenu initialement. Normalement, le délégataire aurait tout lieu de contester qu'on lui fasse supporter toute dépense ne correspondant pas aux clauses prévues.
Aux Milles, avec son habituel sens de la modestie, Maryse Joissains a minimisé la portée de ce qu'il faut bien appeler un autre fiasco pour se glorifier ainsi :
"C'est le seul bug en dix ans, on a tout réussi".
Les Aixois en général et les lecteurs de ce blog en particulier savent depuis un bon moment déjà que le catalogue de ses "réussites ratées" déborde malheureusement d'exemples.

Le site d'Aix en bus publie communiqué sur communiqué…
http://www.aixenbus.fr/

Petit historique des bus aixois, pour les Aixois et les nouveaux Aixois
http://aix.marseilletransports.com/?page_id=212

"Joissains nous prend pour des buses ou quoi ?" :
http://castronovo.canalblog.com/archives/2012/10/01/25223040.html