hollande marseille 14
(Clic sur l'image pour agrandir)

Deux heures à l'avance sur le parvis du Dôme de Marseille. Des milliers de gens en attente. Et un soleil méditerranéen qui embrase l'atmosphère à l'unisson. Puis, c'est le top départ pour envahir la grande salle. Et déjà de grosses dizaines d'affiches, de fanions et de drapeaux. Et des cornes de brume. Comme au stade. Il règne une ambiance fournaise des grands jours. 8.000 personnes sous la coupole du Dôme et 4.000 à l'extérieur.
Une impressionnante salle de presse avec plusieurs dizaines de journalistes et de reporters devant leurs ordinateurs. Des caméras et des micros partout. Pour les directs sur les chaînes de télé et de radio.
Marseille fait une ovation aux premiers intervenants. Christophe Malavoy dit son engagement et moque Gérard Depardieu. Deux pointures précèdent le moment fort du meeting, Michel Vauzelle et Jean-Marc Ayrault. Le public est bouillant.
Et c'est l'entrée triomphale de François Hollande, sous des acclamations à tout rompre au point qu'il peine à faire entendre sa voix. Il salue Marseille, la ville de tous les peuples et de toutes les couleurs. Il en connaît tous les besoins. Il parle aux Marseillais et aux Provençaux. Il leur adresse des messages de soutien.
Commence alors un discours enflammé de 100 minutes qui déroule les idées de son programme. Porté par l'enthousiasme de la foule, sa voix se casse un peu mais il tient bon. Il égrène sa conception de la République fondée sur l'éthique, la laïcité, l'humanisme. Il parle avec ses tripes. Mais pas de paroles haineuses. Rien que des paroles de respect et d'affection. Ça change d'un certain autre.
Une envie de vérité et de justice. Une envie de convaincre et de rassembler. Une envie d'en découdre pour le 22 avril et le 6 mai. Dans cette campagne électorale, quelque chose est en train d'advenir, un souffle libérateur et populaire, un parfum d'espérance. Comme un air de mai 81.
Voir l'homme qui marche vers l'Elysée me réjouit. Hier, je n'ai pas ménagé mes mains pour le faire savoir.  

(Clic sur l'image pour agrandir)
hollande marseille 14


Discours de Marseille le 14 mars par francoishollande