ps_sana_3
(Clic sur l'image pour agrandir)
La lettre d'Olivier Sana envoyée aux adhérents le 8 septembre
(certains en critiquent la méthode, la procédure et le calendrier
et se réservent la possibilité de contester l'élection
comme les statuts les y autorisent)

Après la cuisine socialiste du département, allons à présent faire un petit tour à la cantine aixoise.
Dans trois jours, le Parti socialiste aixois va voter. Ce vote est circonstanciel. Principalement du fait de la démission du secrétaire de section en titre qui évoque des raisons professionnelles. On se rappelle qu'Olivier Sana avait été élu après la "fusion" des trois sections aixoises en avril 2009. Proche et constant collaborateur d'Alexandre Medvedowsky, qui le lui rend bien, il a occupé auprès de lui les fonctions les plus diverses pour le seconder. Le vote de jeudi avant l'échéance normale concerne donc les adhérents qui auront à se prononcer sur la succession.
Résumé comme cela, tout paraît clair. Mais quelques regards en arrière montrent que tout n'est pas aussi simple que cela.
Les divergences remontent à la pré-période électorale de la municipale de 2008. La liste investie par le PS était menée par Alexandre Medvedowsky. Et une autre liste se présentait avec à sa tête Michel Pezet et Jean-François Picheral. Existaient encore trois sections du PS, dont Aix-centre favorable à Medvedowsky et Aix-ouest proche de Pezet.
En mars 2009, couverte par la fédération départementale, la fusion a été certes opérée mais non sans discussions et contestations. En même temps était élu le premier secrétaire de la nouvelle section unique. Par compromis, une place fut faite aux autres sections en proportion des votes recueillis par les motions déclarées au congrès de Reims.
En juillet de la même année, lors de la seconde élection municipale, Alexandre Medvedowsky se vit confirmé pour mener de nouveau la liste contre Maryse Joissains. Entre temps, il abandonna l'alliance avec l'extrême gauche pour inclure le MoDem au premier tour et les écologistes au second.
Je vous fais une lettre, que vous lirez peut-être…
Et puis voici la situation actuelle qui devra trouver un ou des remplaçants au secrétaire sortant. Des candidats se font fait connaître pour postuler. Et parmi ceux qui pourraient lui succéder on trouve Nicolas Blanc, proche de Medvedowsky et parrainé par Sana, et Antony Sette, ex-directeur de campagne de Pezet. Y aura-t-il entente et partage des tâches, c'est ce qui, selon un article de La Provence, semble se dessiner. Après tout, pourquoi pas si cela permet plus de cohérence, un peu à l'image actuelle de ce que tente d'afficher le PS national.
Mais tout cela n'est pas aussi simple, disais-je. Reprenons un peu le fil des choses.
Depuis les divergences précitées, chaque fois que les adhérents ont été invités à choisir, la participation aux votes a été très réduite. Ainsi, par exemple, lors de la réunification des sections et l'élection du premier secrétaire, de nombreux adhérents qui contestaient la procédure imposée ont ouvertement boycotté ou volontairement boudé. Idem pour la désignation de Sana qui n'a recueilli que 74 voix sur 89 votants avec pourtant 370 inscrits.
Plus récemment, en octobre 2009, lors du vote sur la désignation de Michel Vauzelle comme tête de liste aux régionales, il n'y a eu que 116 votes exprimés sur 583 inscrits (20,58%). Le même jour, pour la consultation militante nationale sur le texte relatif aux primaires, au non cumul des mandats et à la parité, la participation aixoise a été identiquement faible.
En juin de cette année, d'autres scrutins se sont révélés minimalistes, avec un mystère difficile à comprendre, celui du nombre des inscrits qui fait du yoyo passant de quelque 370 (élection premier secrétaire, 3 avril 2009) à 583 (Vauzelle tête de liste, 1er octobre 2009) et 581 (composition des listes régionales, 3 décembre 2009), puis de nouveau à 385 (Convention nationale, 20 mai 2010) ou 384 (rénovation du PS, 24 juin 2010).
Une prochaine fois, je vous parlerai des arrière-salles des droites locales.

Des exemples de vote à participation faible :
ps_aix_votes
http://www.psaix.fr/public/fichiers/Vote01102009.pdf

   
Un adhérent parle de 792 personnes "en droit" de voter :
http://www.psaix.fr/public/fichiers/D.Michel_Intervention_AG_PS_Aix_du_25-09-2009.pdf
Dans La Provence du 22 septembre 2010 :
http://www.laprovence.com/article/politique/le-ps-aixois-prepare-lapres-medve
Sur la section PS d'Aix :
Episode 1 :

http://www.laprovence.com/articles/2009/03/18/761790-A-la-une-Le-PS-aixois-se-mange-toujours-le-foie.php
Episode 2 :
http://www.laprovence.com/articles/2009/04/05/778991-A-la-une-Plus-belle-la-vie-au-PS-aixois.php
Mon article : "Au PS, sont 'ach'ment balèzes" :
http://castronovo.canalblog.com/archives/2009/04/07/13292414.html