lundi 20 septembre 2010

Pays d'Aix Habitat : Bientôt dix ans que ça cafouille

opac_siege_nouveau
Le joli nouveau siège de l'OPAC au Jas de Bouffan
qui n'a coûté que… 3,8M€
(Pour mémoire, plus aucune nouvelle sur la rocambolesque effraction
d'il y a trois ans qui a vu s'envoler deux ordinateurs
contenant des listes confidentielles d'attribution de logements...)

Bientôt près de dix ans que ça cafouille. Question opacité, désordres, embrouilles et aberrations, l'OPAC Pays d'Aix Habitat aura tout vu. Dernière grosse salade connue, des charges suspectes qui ont poussé des locataires à saisir le tribunal d'instance pour imposer un arbitrage.
C'est l'association Alpha Confédération générale du logement, membre du conseil d'administration de l'office, qui a soulevé le problème. A la suite de plusieurs réunions publiques, les locataires ont mandaté leur président pour les représenter en justice.
Jusque-là, les responsables de l'office avaient essayé de justifier les variations à la hausse des charges par divers arguments qui, semble-t-il, ne tiennent pas vraiment la route. Le tribunal a donc fait droit à la demande d'Alpha exigeant la désignation de deux experts indépendants pour étudier les comptes de charges récupérables auprès des locataires pour la période 2002 à 2008.
C'est une première du genre. Ce qui fait dire au président de l'association : "Cette décision souligne l'opacité et l'insuffisance des justificatifs fournis. […] L'expertise permettra de tirer au clair une situation qui génère incompréhension, insatisfaction et colère."
Pour légitimer et étayer ses revendications, l'association a collecté plus de 500 dossiers, ce qui représente 10% du parc HLM. Mais il y a sans doute beaucoup plus de cas litigieux qui ne se sont pas manifestés mais qui peuvent encore le faire jusqu'à la mi-octobre avant le début de la procédure d'expertise.
Toujours est-il qu'il va bien falloir tout mettre sur la table pour démêler ce nouveau sac de nœuds. Car ce n'est pas une situation isolée. On pourra relire utilement mes autres articles portant sur la "gestion" de l'office.
A signaler qu'aujourd'hui, Fadela Amara fait une visite de terrain à Aix. En fait, elle ne restera que trois heures (peut-être une opération de com', histoire de ne pas être éjectée lors du remaniement ministériel ?). Son programme comprend des déplacements dans quatre quartiers pour un tour d'horizon de la politique de la ville et plus particulièrement du projet de réhabilitation de Corsy et de Beisson dont Maryse Joissains disait il y a moins d'un mois "dans quatre ans, ce sera fait". Tiens, tiens…
PS : Un journaliste de France2 m'a contacté pour en savoir plus sur la politique menée à Aix dans ce domaine et sera présent aujourd'hui pour effectuer un reportage qui devrait être diffusé le lundi 4 octobre dans le cadre de l'émission "Complément d'enquête". A ne pas manquer donc.

"OPAC : Les charges augmentent, la colère aussi" :
http://castronovo.canalblog.com/archives/2010/01/13/16503082.html
"OPAC : Joissains, responsable de la faillite" :
http://castronovo.canalblog.com/archives/2009/02/04/12357657.html
"Les bobards honteux de Maryse Joissains" :
http://castronovo.canalblog.com/archives/2008/01/05/7449520.html

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [3] - Permalien [#]