canard_une_du_21
(Clic sur les deux images pour agrandir)
Le Canard du 21 juillet 2010

canard_joyandet_21Dévoré, j'ai dévoré tout cru Le Canard d'hier. Pour aujourd'hui, j'avais l'intention de parler d'Aix. Mais après la lecture du volatile déchaîné, je me suis dit qu'il ne fallait pas gâcher un si bon plat. Une fois encore, que de révélations sur les turpitudes du gouvernement ! Mais que font donc les autres médias ? N'y a-t-il que Le Canard, Mediapart et dans une certaine mesure Marianne pour oser débusquer les filouteries et les cachoteries ? Voici un petit florilège de sujets lus hier dans Le Canard. Je ne saurais trop conseiller de découvrir tous les autres détails dans le journal lui-même.

à Le service audiovisuel du palais de l'Elysée a augmenté son budget de 200% en 2009 et dépensé 141.000€ lors des discours présidentiels "pour la fabrication à chaque déplacement d'un fond de scène ou d'un dais". Une misère quoi, et même pas une seule représentation à Avignon !
à La participation à l'assemblée générale de l'ONU du 21 au 24 septembre dernier de Nicolas Sarkozy, accompagné d'une délégation française composée de 132 personnes et de 32 membres de l'équipage de trois avions avec hébergement et restauration payés par la présidence, a coûté la misérable somme de 1.145.279€. La garden-party annulée, c'était sûrement pour rire.
à Nicolas Sarkozy déclare publiquement soutenir Eric Woerth. Mais en coulisses, il estime qu'"il n'est plus un atout mais un poids dont on ne peut pas se délester". Bravo l'hypocrisie présidentielle.
à Roselyne Bachelot, ci-devant ministre des seringues, avait pris sa voix la plus aiguë pour annoncer à la télé la récupération de la moitié des dépenses liées à la grippe qui n'a pas eu lieu. Selon le rapport d'enquête de l'Assemblée nationale, elle a juste oublié de dire que la dépense atteint quand même les 625M€ sans compter les millions de pénalités versées ou à verser aux labos et les 300.000 claqués en frais d'avocats engagés par le ministère de la Santé. Bachelot, l'autre virus du gouvernement.
à Le court voyage de François Fillon en Nouvelle Calédonie a été encadré par 50 gendarmes déplacés de Tahiti à Nouméa par Airbus privé. Son coût ? Oh, "à peine" 250.000€. La faute aussi aux 35 heures et à la retraite à 60 ans, peut-être ?
à L'indigente Liliane Bettencourt ne paie que 9% d'impôts sur le revenu (taux d'imposition d'un cadre lambda). Mais où Sarkozy est-il allé chercher qu'il y a des malheureux qui paient 100%. Ce président a-t-il un jour été crédible ?
à Déjà en 2002, après son élection comme député, Christian Blanc avait vu ses comptes de campagne invalidés pour avoir présenté des factures correspondant à ses achats de… cigares. Sa récente récidive lui a valu un passage à tabac.
à A Valenciennes, on prévoit de construire un nouveau stade qui devrait coûter 75M€. La communauté d'agglomération est présidée par la secrétaire d'Etat Valérie Létard. Et devinez quoi, le club est présidé par son papa, également actionnaire à titre personnel de la holding propriétaire du club de foot. Bonjour la magouille.
à Dans le Var, Hubert Falco a de vrais amis, sympas et serviables. Par exemple, l'ex-directeur des affaires culturelles de Six-Fours qui a passé un mauvais moment devant le tribunal pour prise illégale d'intérêt, factures douteuses, trous dans la caisse dans la gestion du festival Voix du Gaou. Curieusement, en 2004, un audit (coût : 71.640€), commandé par le maire copain du secrétaire d'Etat, auquel avait participé le fils de Falco, n'avait rien remarqué d'anormal. "Je ne suis intervenu que sur la partie opérationnelle de l'audit, pas sur le volet financier", s'est-il défendu. Et une boîte de mouchoirs en soie, une !
à Pour le 14-Juillet, Brice Hortefeux a décerné plein de rubans de la Légion d'honneur. Mais à qui donc ? A des conseillers municipaux de Clermont-Ferrand, au recteur de la cathédrale, au sous-préfet de Riom et au préfet de la région… Auvergne. Quelles coïncidences !
à Yves Jégo, viré par Sarkozy, a rejoint Jean-François Copé. Libéré lui aussi pour "maladresses et indélicatesses", Alain Joyandet va suivre la même voie que l'ex-secrétaire à l'Outre-mer. Copé, l'auberge des recalés.
à Laurent Wauquiez est allé chercher des enveloppes à Londres. Réaction de Sarkozy : "On n'a pas le choix. Il faut le défendre car, après l'affaire Woerth, on ne peut s'offrir (sic) une affaire Wauquiez. Mais celui-là, il ne perd rien pour attendre". Wauquiez, future recrue de Copé ?

===============================

En une semaine, déjà près de 29.000 signataires ont rejoint l'appel lancé par Mediapart pour une justice indépendante et impartiale dans le traitement des affaires Bettencourt. On continue à signer ici :

http://www.mediapart.fr/club/blog/la-redaction-de-mediapart/140710/lappel-pour-une-justice-independante-et-impartiale