vendredi 7 décembre 2007

"Le Ravi" vide toute sa hotte

ravi_47

Pour sa parution de décembre, l'excellentissime "Le Ravi" n° 47 (2,80€, en kiosque) nous régale d'un petit retour en arrière sur onze enquêtes qui auront marqué l'année. La hotte est pleine et le mensuel la vide pour nous. C'est caustique, c'est décapant et avec plein de dessins. Un vrai cadeau à partager, c'est le moment.

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Point de vue sur la culture à Aix

logo_entre_peaux

L'association "Entre-peaux" a résumé ainsi son regard sur la culture telle qu'elle est menée à Aix. Un témoignage vivant qui invalide une bonne partie de la propagande municipale. L'association fait des propositions pratiques pour qu'une place soit enfin faite aux musiques actuelles.

"La culture ne demande pas à être inventée,

elle ne demande qu'à s'exprimer !"

A travers des financements non maîtrisés, l’ensemble des musiques et expressions actuelles a été oublié :

  - absence de lieux

  - carence des structures éducatives

  - gaspillage des deniers publics

  - choix non adaptés à la demande aixoise

  - attitude de mépris envers la jeunesse

  - aucune concertation avec les opérateurs culturels locaux…

Nous avons décidé de montrer l’impact économique, politique et culturel des jeunes dans cette ville.

Nous demandons :

- une meilleure concertation entre les institutions et les opérateurs culturels locaux

- la remise en état de fonctionnement des outils culturels existants

- la création d’un pôle culturel de la musique et des expressions actuelles en Pays d’Aix

- un partage équitable des subventions ou investissements, qu’ils soient municipaux, régionaux ou nationaux

- une lisibilité dans la politique culturelle de notre ville et du pays d’Aix

- un interlocuteur unique : adjoint à la culture, compétent, à l’écoute, capable d’autorité et d’esprit critique aiguisé

- que les associations culturelles soient enfin reconnues comme de véritables interlocuteurs

- la requalification du Grand Théâtre de Provence et de ses locaux annexes, aujourd’hui inutilisables pour les réels besoins (rappelez-vous que le stadium de Vitrolles est fermé et saccagé pour ne pas avoir été adapté à la demande des publics)

A l’ensemble des élus et futurs élus, nous demandons en urgence de réagir pour mettre en œuvre une politique culturelle ouverte à tous sans oublier cette jeunesse que vous nourrissez aujourd’hui d’académisme, de prétention culturelle, sinon d’un grand vide intersidéral, qui la pousse inévitablement à un rejet global réactif.

Le site de l'association : www.entre-peaux.fr 

(Lire, à la rubrique "actualités" du site, la lettre de Joissains en 2002, une réponse qui ne manque pas de sel lorsqu'elle désigne Genzana, pas chargé des musiques actuelles, pour répondre de manière technique à l'association. A ce jour, Genzana n'a jamais répondu !)

Posté par CASTRONOVO à 00:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le débat sur le code du travail reporté

L'Assemblée nationale a interrompu, mercredi, l'examen du projet de loi de refonte du code du travail, car le quorum (présence d'au moins 50% des députés dans l'enceinte de l'Assemblée) n'était pas atteint. Résultat : les débats dans l'hémicycle ont dû être suspendus et la suite reportée à mardi prochain.

Les députés n'ont pas achevé dans la nuit de mardi à mercredi l'examen de la loi ratifiant l'ordonnance du 12 mars 2007 relative au code du travail. Une ordonnance qui réécrit ce texte qui régit la vie de 17 à 18 millions de salariés, et que le Sénat a déjà ratifiée le 26 septembre.

L'opposition a défendu, mais en vain, des dizaines d'amendements. Mercredi matin, les députés ont adopté plusieurs amendements de l'opposition replaçant dans le domaine législatif des dispositions que le projet de loi transposait dans le domaine réglementaire.

Posté par CASTRONOVO à 00:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]