mercredi 24 octobre 2007

Projet de budget : La ville sous respiration artificielle

faillite

Que faut-il retenir du débat sur les orientations budgétaires pour 2008 que l'équipe sortante a présentées lundi soir au conseil municipal ?

Voici les principaux points de mon intervention.

  "Vous nous faites une présentation quasi idyllique de votre gestion, c'est de bonne guerre. Mais la technique, aussi maîtrisée soit-elle, ne peut se justifier que si elle est mise au service d'une politique. Il faut donc aussi parler bilan.

  Par curiosité, j'ai consulté tous vos rapports des années précédentes. A quelques différences près, on a l'impression de toujours lire le même document avec quasiment les mêmes explications.

  J'ai relevé deux exemples frappants : le désengagement de l'Etat pour ses concours financiers et la réduction régulière des aides aux politiques en faveur de la petite enfance. Je vous rappelle que ce sont les gouvernements que vous soutenez depuis cinq ans qui en sont les auteurs.

  Dans vos budgets, le seul point que l'on pourrait vous accorder est la réduction de la dette. Mais à quel prix ?

  Vos budgets n'offrent plus de marges de manœuvre : vous ne pouvez plus jouer sur les gains obtenus à travers les intérêts de la dette et vous ne pouvez plus contenir les dépenses de fonctionnement qui, selon vos dires, ont atteint leur seuil de compression.

  Comme pour 2007, la part du fonctionnement en 2008 va encore représenter quelque 67%, et seulement 33% en investissement, et la masse salariale près de 57% du fonctionnement. Les capacités d'autofinancement net pour agir au quotidien sont faibles : 7M€, c'est une goutte d'eau, si on les compare aux 9,4M€ du produit des jeux du Casino !

  Alors, vous êtes obligés de basculer dans de nouveaux emprunts que vous situez à hauteur de 22M€ / 23M€…

Quel est bilan de votre mandat ?

  Les Aixois ne ressentent aucun signe et ne perçoivent aucun mouvement concret, ni pour le développement général de la ville ni dans leur vie quotidienne. Quelques exemples fixeront les idées.

Ÿ Vous avez certes mené à terme les grandes opérations que notre municipalité vous avait laissées et que vous avez transférées en très grand nombre à la Communauté du Pays d'Aix. La CPA subit les contrecoups de ces choix et on y trouve les mêmes dérives : masse salariale en hausse, emprunts, plans divers peu ambitieux…

Ÿ Culture : Vous affirmez vous-mêmes que 38 associations absorbent 79,60% du budget culture, c'est-à-dire au détriment des très nombreuses petites associations qui assurent un lien direct avec la population. On pourrait d'ailleurs utilement reprendre cette comparaison pour le sport : ¾ des subventions vont à 20 grands clubs et donc ¼ seulement à près de 500 petits clubs ou modestes associations.

Ÿ Vie associative : Quid des associations de proximité et de quartier qui œuvrent au plus près de nos concitoyens pour la solidarité, l'accès aux loisirs et les pratiques culturelles ?

Ÿ Petite enfance : Aix dispose de 987 places en accueil collectif et 759 enfants en accueil individuel. Que valent ces chiffres au regard des vrais besoins des familles aixoises pour trouver des places en crèche ?

Ÿ Propreté : L'état de la ville est désastreux. Les habitants et les visiteurs ne sont pas satisfaits. Ecoutez-les plus pour vous en rendre compte.

Ÿ Logement : Où sont les logements destinés aux familles les moins favorisées ? L'OPAC n'en finit pas de promettre et de mal fonctionner. La SACOGIVA ne saurait, elle seule, tenter de rattraper vos énormes retards. Près de 5.000 demandes sont en souffrance. Où est la recherche foncière active qui reste encore à être mettre en œuvre ?

  On trouvera quelques illustrations de tous mes propos en cours de séance à la faveur d'autres rapports que vous nous présentez.

  Vous le voyez, il suffit de quelques exemples liés à la vie quotidienne pour mettre en évidence les carences criantes dues à vos choix – ou non choix – politiques. Vous n'avez pas répondu aux attentes de nos concitoyens. Vos promesses étaient des mirages.

  Vous avez manqué d'ambition pour notre ville, vous n'avez pas initié de projets d'envergure, de votre propre fait. En 2001, vous aviez fait campagne en brandissant un beau slogan : "Un nouveau souffle pour Aix". En réalité et en un mot, non seulement votre politique n'a pas eu de souffle mais vous avez essoufflé la dynamique que nous vous avions léguée. Et, si j'ose dire, nous sommes désormais sous respiration artificielle…"

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Vote à l'assemblée : L'ADN des députés d'ici

fraternite

(Clic sur les images pour agrandir)

verifiez_ADN

Pourquoi Maryse Joissains, maire, n'était pas au conseil municipal de lundi soir ? Voilà une bonne question. La députée s'était spécialement rendue à Paris pour participer au vote de la loi sur l'immigration.

Aucune surprise, ce mardi, elle a entériné la totalité du texte, y compris donc l'article sur l'ADN ("empreintes génétiques").

En épluchant les noms des députés, on trouve celui de Richard Mallié qui a aussi voté pour, mais pas celui de Christian Kert, qui avait sans doute autre chose à faire, lui qui avait soutenu en 2005 la loi sur "le rôle positif de la présence française outremer et notamment en Afrique du Nord".

Au final, le projet de loi relatif "à la maîtrise de l'immigration, à l'intégration et à l'asile" a été adopté en scrutin public (nominatif) mardi 23 octobre en deuxième lecture par l'assemblée nationale.

            NOMBRE DE VOTANTS : 550 (27 députés se sont esquivés)

            SUFFRAGES EXPRIMES : 517 (33 députés se sont évanouis)

            MAJORITE ABSOLUE : 259

            POUR : 283    CONTRE : 234     ABSTENTION : 33

                                        

         Groupe UMP

                              (302 sur 321) 

                    POUR : 278     CONTRE : 3     ABSTENTION : 21

                             Non votant : le président UMP

        Groupe NOUVEAU CENTRE

                              (18 sur 21) 

                    POUR : 4     CONTRE : 4     ABSTENTION : 10

        Groupe SOCIALISTE RADICAL CITOYEN ET DIVERS GAUCHE

                              (201 sur 203)

                    POUR : 0     CONTRE : 201     ABSTENTION : 0

        Groupe GAUCHE DEMOCRATE ET REPUBLICAINE

                              (23 sur 24)

                    POUR : 0     CONTRE : 23     ABSTENTION : 0

        Députés NON INSCRITS

                              (6 sur 7)

                    POUR : 1     CONTRE : 3     ABSTENTION : 2

Le texte de la loi adoptée (lire surtout l'article 5 bis):

http://www.assemblee-nationale.fr/13/ta/ta0047.asp

L'analyse du scrutin avec les noms des députés :

http://www.assemblee-nationale.fr/13/scrutins/jo0033.asp

Posté par CASTRONOVO à 00:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

La rupture est en marche et déjà des résultats…

la_coupe_c_est_fini

(Clic sur les images pour agrandir)

lire_une_lettre

Posté par CASTRONOVO à 00:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]