jeudi 4 octobre 2007

Antennes relais : Le carton rouge !

carton_rouge

Voilà un an que le problème est officiellement posé et mis sur la place publique par l'opposition municipale et plusieurs centaines de riverains inquiets, exposés aux effets des antennes relais installées sur leurs immeubles.

Voilà un an que Maryse Joissains balade tout le monde.

Sa commission sur la téléphonie mobile a été réunie deux fois. Rien n'en est sorti. Or, une nouvelle réunion de la commission est programmée ce vendredi 5 octobre. Pour quoi faire ? 

Voici la lettre que ma collègue élue, Danielle Rumani-Elbez, qui suit le dossier depuis le début, vient d'adresser (le 2 octobre) à Maryse Joissains.

Madame la Députée Maire,

         

   J’ai le regret de vous informer que je ne serai pas présente à cette 3ème réunion de la commission concernant la téléphonie mobile à Aix et, ceci, pour plusieurs raisons :

    -- Malgré nos demandes réitérées, nous constatons que, depuis un an, nous n’avons absolument pas avancé : nous n’avons reçu aucun PV de ces réunions alors que je vous avais adressé un courrier dans ce sens le 24/09/07. Ces PV nous auraient permis un meilleur suivi des engagements pris.

    -- Vous deviez aussi nous adresser les chartes qui ont été signées entre les villes et les opérateurs et qui vont au-delà de la charte signée entre l’Union des Maires et les opérateurs.

    -- Nous attendions aussi une information concernant les implantations déjà réalisées, les futures implantations et les puissances d’émission pour chaque antenne.

    -- Par ailleurs, je regrette vivement votre désinvolture chaque fois que cette question est évoquée au Conseil Municipal où elle déclenche votre hilarité et celle d’une partie de votre majorité. Ainsi, la charte que vous nous proposez témoigne de votre peu d’intérêt pour cette question et du peu d’écoute que vous nous avez manifesté.

   Ce qu’attendent les Aixois, c’est une volonté politique de leur garantir les points suivants :

1. La Charte doit garantir une information transparente à tous les habitants d’Aix.

2. Elle doit assurer une exposition minime des riverains aux champs électromagnétiques, soit 2v/m maximum, niveau moyen d’exposition sur 24h. Lorsque ce niveau sera dépassé, les antennes seront enlevées, déplacées ou réorientées.

3. Des campagnes de mesures seront régulièrement lancées par la Ville. Les mesures devront être effectuées par des organismes indépendants des opérateurs. Les frais relatifs à ces mesures seront pris en charge par les opérateurs.

4. Pour permettre le développement concerté de la téléphonie mobile, une commission de concertation sera créée à la demande du Maire d’Aix, afin de recevoir et émettre des préconisations concernant toutes les demandes d’installation ou de modification des antennes relais. Elle pourrait se réunir tous les 2 mois et aurait pour objectif de prévenir les difficultés liées aux implantations des antennes. Chaque année, les opérateurs devront fournir à la Ville un plan de déploiement des installations pour les mois suivants, site par site.

   La charte qui a été signée entre la ville de Paris et les opérateurs en 2003 et qui a été reconduite en novembre 2005 est la preuve que cela est tout à fait possible.

   Aurez-vous cette volonté politique qu’attendent de vous les Aixois ? Après cette année écoulée, j’en doute fort pour ma part.

   Veuillez agréer, Madame la Députée Maire, mes sincères salutations distinguées.

                                  

Danielle RUMANI-ELBEZ

Pour un rappel des faits sur ce dossier,

voir la rubrique "Encagnane" (colonne de droite).

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

La France de Sarkozy, championne du monde ?

tout_est_possible

(Clic sur les images pour agrandir)

mi_temps

revenu_solidarite_active

croissance

Posté par CASTRONOVO à 00:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]