ventilateur

Christian Kert, futur maire de Ventabren ?

Les élections ne seront pas une aventure de tout repos. A Ventabren, on sait que Claude Filippi a du mouron à se faire. Après les remous au sein de son conseil municipal et les reproches de plus en plus insistants qu'on adresse au maire, la donne pourrait bien prendre une autre tournure.

Il se murmure que le député Christian Kert (UMP), autrefois premier adjoint à Salon, serait pressenti pour mener une liste. La manœuvre est censée avoir un double avantage : se débarrasser de Filippi et tenter de redonner du crédit à Maryse Joissains au sein de la Communauté d'agglomération du Pays d'Aix.

C'est ce qui s'appelle un coup politique. Reste à savoir si les électeurs sont disposés à reconduire une majorité de droite en Pays d'Aix.

Bruno Genzana, son passé ne passe pas

Lors du colloque sur l'habitat et les transports, Bruno Genzana a fait preuve d'un courage… qu'on ne lui connaissait pas. Après six années passées au côté de Maryse Joissains à défendre une politique rabougrie de l'habitat à laquelle eux seuls croyaient, après avoir servi leur propagande à grandes brassées, il s'est laissé aller à faire repentance sur l'insuffisance de sa propre action. Plus hypocrite, tu ne trouves pas.

Enclanchant à fond le mode ventilateur ("très sincèrement", "du fond de mon cœur", "je vous l'accorde bien volontiers"…), Genzana s'adapte aux auditoires mais ne met jamais ses votes en conformité avec sa parole, qui on le voit, n'est jamais une.

Au cours de la même journée, il a aussi répété qu'il avait changé d'avis sur le projet de la Duranne, admettant maintenant que le développement d'Aix ne pouvait se faire qu'à partir de ce nouveau quartier. Là encore, il n'aura mis que six ans pour prendre conscience du manque criant de logements.

Genzana prétendait mettre l'avenir d'Aix en ateliers ; il ferait mieux de se repasser son inaction passée en boucle.