samedi 7 juillet 2007

Sous nos yeux, je vous dis

de_Tocqueville

         

Réfléchir, c'est bien. Voir et réfléchir, c'est mieux. Nous devrions tous apprendre à être réalistes et pragmatiques.

"En politique, ce qu'il y a souvent de plus difficile à apprécier et à comprendre, c'est ce qui se passe sous nos yeux."

                  Alexis de Tocqueville,1835

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

BILAN 14 : Gare routière d'Aix, la foire aux mirages

gare_routiere

(Clic sur l'image pour agrandir)

Maquette volumétrique du projet sur l'avenue de l'Europe

A entendre le message officiel de Jean Chorro, premier adjoint chargé des grands travaux et des transports, c'est comme si elle était déjà construite. Mais non. La gare routière nouvelle mouture n'est pas pour demain.

La dernière réunion de concertation présentant le projet du bijou en toc a eu lieu mercredi soir au Centre des Congrès.

Vidéo, plans, maquette, dépliants, explications techniques, rien n'a manqué pour tenter d'éblouir la centaine de personnes qui assistaient au raout.

Petit retour en arrière : en 2001, Joissains avait dit que "l'emplacement actuel était aberrant". Elle se faisait fort de trouver un autre lieu. Après avoir fait le tour des terrains d'Aix, elle a choisi... de ne rien déménager. Bon, passons.

Alors, que propose-t-elle maintenant ? Un projet pharaonique en plein cœur de la ville. On nous assure qu'il est beau, qu'il limite le bruit et la pollution, qu'il est "pensé" (attendez pour rire, c'est plus loin) et qu'il résoudra les problèmes des déplacements, j'exagère à peine.

Maintenant, reprenons un certain nombre de points du projet.

-- il ne fait finalement que substituer un schéma définitif propre à l'actuel aménagement provisoire peu satisfaisant,

-- il fait l'impasse sur la pertinence du lieu et les enjeux cruciaux régionaux incluant l'agglomération marseillaise, l'étang de Berre, les Alpes et la Côte d'Azur,

-- il est en totale déconnexion des logiques d'habitat déjà insuffisantes contenues dans le Plan local de l'habitat (PLH) et en contradiction flagrante avec les objectifs bien modestes énoncés dans le Plan de déplacements urbains (PDU), notamment ceux liés aux grandes liaisons routières et ferroviaires pour desservir les lieux d'habitation des usagers et de travail dans les zones d'activités,

-- il s'exonère de toute réflexion sur l'avenir urbanistique du pays d'Aix forcément appelé à évoluer et pour lequel la mutation obligatoire du Plan d'occupation des sols (POS) en Plan local de l'urbanisme (PLU) n'a pas été entreprise depuis six ans et dont la décision se trouve repoussée, en dépit des besoins et du bon sens, au prochain mandat municipal,

-- il n'envisage pas les indispensables moyens fonciers pour des pôles périphériques diversifiés judicieusement répartis sur le territoire de la Communauté d'agglomération du pays d'Aix (CPA) qui pourraient faire du site actuel un lieu de transit au lieu de le vouer à un rôle de pôle central,

-- il s'articule mal avec la gare SNCF pourtant proche,

-- il consacre l'entrée massive de véhicules motorisés dans l'hyper centre, déjà aggravée par la présence de parkings surdimensionnés et par des flux de circulation déjà saturés sur les avenues du secteur,

-- il prévoit une superficie couvrant toute la largeur de l'avenue de l'Europe (170m de long sur 40m de large),

-- il imagine un passage souterrain (une trémie) dans le sens est-ouest sous la gare (un quart du coût du projet), supprimant une des voies  d'accès au parking Méjanes (vous pouvez commencer à rire mais pas encore aux éclats),

-- il programme une remise à deux voies de la rue Lapierre (parallèle nord de l'avenue de l'Europe) qui permettrait l'accès au parking et qui rendrait donc inutile... la percée souterraine (n'hésitez pas ici à amplifier votre rire),

-- il est annoncé pour l'année 2011 mais sur la base d'années 1, 2, 3 et 4 au lieu d'années 2008, 2009, 2010 et 2011 car, en cas de retard, on pourra toujours déclarer que la nouvelle année 1 sera, par exemple, 2010 (ne vous gênez plus pour vous esclaffer),

-- il indique que la dépense prévue à ce jour est de 28 millions d'euros hors taxes. L'expérience montre qu'à la date effective de réalisation de nombre de projets, les surcoûts actualisés peuvent atteindre jusqu'à 50% (là, vous devriez réfréner un peu votre rire car c'est avec votre argent).

En résumé, au vu des lourdes carences qui entourent ce choix, je considère que cette annonce surréaliste manque de vision globale, d'ambition et d'adéquation aux grands enjeux liés à l'avenir d'Aix et du pays d'Aix. Je n'y vois là qu'une énième tentative de propagande électorale visant à camoufler les inepties d'une équipe municipale et communautaire en mal de souffle et d'ambition.

                                                   

Pour consulter la présentation idyllique du projet par la CPA :

http://www.agglo-paysdaix.fr/sites/gareroutiere/concertation.php

Posté par CASTRONOVO à 00:05 - - Commentaires [3] - Permalien [#]