lundi 2 juillet 2007

Résultats du Bac : L'Etat au cœur d'un scandale ?

baccalaureat

                     

L'Etat arnaque les candidats

                   

Aujourd'hui, les candidats au Baccalauréat sauront s'ils ont réussi, s'ils ont définitivement échoué ou s'ils peuvent passer des épreuves de rattapage. Mais, il semble bien, cette année, qu'une opération assez scandaleuse soit en train de se produire en ce qui concerne les résultats d'examen.

D'habitude, la liste des admis est immédiatement affichée dans les centres d'examen dès la fin des délibérations des jurys. Or, le 26 juin, pour les BTS, on a appris que consigne avait été donnée d'en retarder l'affichage au 3 juillet, soit une semaine après !

Le président du jury a prétexté que l'Education nationale était liée par contrat à des entreprises privées diffusant aussi les résultats sur le net et qui ont déjà commencé à les publier ! Ces entreprises ont des sites payants (3,60€/mn). Les étudiants ont donc commencé à les consulter.

Pour le Bac, la manœuvre semble être la même. Des consignes ont aussi été données pour n'afficher les résultats qu'à partir de 18h30, alors que beaucoup de jurys terminent souvent leurs travaux avant 15h00. Les lycéens pourront donc consulter leurs résultats moyennant péage avant qu'ils ne soient affichés aux portes des centres.

Une directive européenne oblige le ministère à ne pas avoir le monopole de la diffusion – ce qui est déjà scandaleux s'agissant d'un service public non concurrentiel – mais il stipule que la diffusion doit se faire simultanément sur le site public (gratuit) de l'Etat et les sites privés (payants).

Là, où les choses s'aggravent, c'est que l'Education nationale semble avoir donné la primeur aux entreprises en question pour un service qui est gratuit par définition. Evidemment, vu le nombre de candidats, cela va rapporter gros. L'Etat et les entreprises vont faire leur beurre sur le dos des gogos de candidats.

Le rectorat d'Aix-Marseille dit ne pas avoir donné de consignes. A vérifier dès cet après-midi.

Pour notre académie, voici le site gratuit du rectorat :

http://bacs.ac-aix-marseille.fr

Posté par CASTRONOVO à 00:05 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

Centre ville : Les CIQ mécontents

Huit comités d'intérêts de quartiers du centre ville d'Aix ont clairement fait connaître leurs critiques et leurs souhaits.

Dans un article de presse, ils ont rappelé les questions toujours posées, jamais satisfaites.

Sécurité, occupation de l'espace public, propreté, hygiène, nuisances sonores, tout y est. Sans oublier la difficulté d'avoir un interlocuteur municipal unique pour appréhender les problèmes de manière globale et effectuer un suivi sérieux des décisions prises ou à prendre.

Aix a la chance d'avoir de nombreux CIQ. Pourquoi ne les associe-t-on pas tous régulièrement au processus d'écoute et de dialogue ? La municipalité serait-elle la seule à détenir des vérités… contre les citoyens ?

Posté par CASTRONOVO à 00:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]