vendredi 27 avril 2007

A quoi sert vraiment le CSA…

programmes

(Clic sur les images pour agrandir)

CSAUne vidéo implacable de Zalea Tv (déc. 2006), à voir jusqu'au bout pour comprendre le monde de la télévision que contrôle le Conseil supérieur de l'audiovisuel. Les obstacles pour organiser un débat libre entre candidats prennent tout leur sens. A diffuser autour de vous sans modération.

http://www.dailymotion.com/oliaza/video/x15k3m_aux-chiottes-le-csa

zalea_tv

Posté par CASTRONOVO à 00:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Qu'on apporte une autre soupière pleine…

Députés UDF : la potée pour éviter la pâtée

Bon, Villers a rejoint Sarkozy. Pas de surprise, vu sa grandeur vendéenne, il a toujours fini par rejoindre plus petit que lui. Mouvement pour la France, cela voulait dire, je me penche et je m'agenouille et je couche. Quant aux députés UDF qui courent à la potée, on a bien compris qu'ils ne veulent pas se prendre la pâtée aux législatives. C'est un non événement car leur mandat s'achève dans un mois et demi. Autrement dit, ils sont en sursis et vont disparaître alors que les électeurs restent et vont sans doute voter majoritairement pour Royal. Si Royal gagne, ce sera comique de voir les mêmes changer de nouveau d'avis pour tenter de se faire réélire par la gauche !

Hulot, adepte du saut à l'élastique

Ah, quel courage politique ! Après avoir menacé et pris à témoin tous les Français que, si chaque candidat n'avait pas le label Ushuaia, il ferait tout péter, il retourne à ses petites affaires, la queue entre les jambes, préférant vendre encore quelques émissions aux copains de Sarkozy plutôt que d'aller au bout de son combat. Etait-ce seulement un combat ? Plutôt un coup de pub ! Les élections, quel bonheur, de la pub gratuite aux heures de grande écoute, quel génie de la communication ! Comme quoi le courage politique d'opinion n'a rien à voir avec celui du saut à l'élastique au-dessus du désert de Gobi en hiver en pleine tempête de neige sous l'œil des caméras de TF1... C'est dur d'être autre chose qu'une marionnette d'une écologie spectacle qui vous échappe... Rappelons enfin que ce monsieur travaille pour diverses multinationales et ne peut se permettre de se prononcer sauf quand il conseille Jacques Chirac qui, comme chacun sait, a toujours été neutre en politique.

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Vote électronique : c'est un peu la panique

machin_machine

(Clic sur l'image pour agrandir)

Après la polémique et les dégâts expérimentés le 22 avril, des maires ont pris leurs dispositions pour le second tour de la présidentielle, les uns décidant de conserver le vote électronique, les autres de l'abandonner ou encore de l'aménager. Ainsi, Amiens (Somme) et Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) ont jeté l'éponge les premières. Le Perreux-sur-Marne (Val-de-Marne) et Noisy-le-Sec (Seine-Saint-Denis) ont, elles aussi, renoncé aux machines à voter. D'autres ont limité leur suppression aux bureaux ayant subi les files d'attente les plus longues. Bourges (Cher) veut revoir l'organisation des bureaux et améliorer la procédure. Quelques communes ont décidé d'augmenter le nombre de machines. En revanche, à Reims (Marne), où les incidents ont été les plus graves (un écart de 48 voix entre le nombre d'électeurs ayant émargé et celui enregistré par la machine), la municipalité veut conserver le système.

Posté par CASTRONOVO à 00:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]