mardi 10 avril 2007

Je vis mieux sans Sarko... (2)

sanssarko_7sanssarko_8

sanssarko_9sanssarko_10

sanssarko_11sanssarko_12

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Sarkozy, m'as-tu-vu, pas (bien)venu

"M'as-tu-vu" : acteur prétentieux, personne qui se fait remarquer. Sarkozy, ministre, avait affirmé avec son habituel culot qu'il retournerait à Argenteuil. On a vu. C'est son double extrême qui s'y est rendu pour faire aussi son cinéma. On l'attendait aussi, pardon, Joissains l'attendait aussi à Aix. Il n'est pas venu non plus. Notre ville n'est pourtant pas classée banlieue. Seule explication imaginable – en dehors des élucubrations fournies par le maire – le candidat n'est pas candide et préfère s'afficher sur les murs plutôt qu'au côté de l'encore députée UMP.

Posté par CASTRONOVO à 00:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Brèves de derrière les vitrines

Les braquages sont vrais, les bilans sont faux

Coup sur coup, en quinze jours, le Jas de Bouffan a connu des braquages qui inquiètent de plus en plus les commerçants. C'est d'ailleurs ce genre de délits qui a augmenté à Aix en même temps que les atteintes aux biens et aux personnes. La police de proximité ayant disparu, il n'y a pas vraiment de quoi s'en étonner. Les postes de police de quartier sans policiers instaurés par Joissains ne jouent pas de rôle dissuasif car la population n'y trouve que des employés sans pouvoir. Le maire aimait le clinquant, apparemment, elle apprécie aussi tout ce qui est faux. Tiens, ça ressemble comme deux gouttes d'eau au bilan de Sarkozy.

Plan de Campagne, un plan pour après la campagne

Je m'en doutais un peu et je l'avais dit ici même, les délais de toute nature que les grands commerce de Plan de Campagne utilisent pour rester ouverts le dimanche n'ont d'autre but que d'attendre le résultat de l'élection présidentielle. On a donc bien compris pour qui ils voteront : pour celui, appelons-le Sarkozy, qui a déjà prévu dans son programme de casser le code du travail. Les salariés qui croient encore que c'est pour leurs beaux yeux que les enseignes se battent en contournant la loi vont devoir verser leurs dernières larmes. C'est le sort réservé à ceux qui soutiennent leurs bourreaux contre leurs propres intérêts.

Posté par CASTRONOVO à 00:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]