lundi 5 février 2007

Logement : 8,5 millions de personnes en difficulté

droit_logement

C'est grave, il y a grande urgence. Comment la France, pays riche, peut-elle ainsi maltraiter sa population ?

Près de 8,5 millions de personnes connaissent des difficultés de logement à divers degrés. Il y a 3,2 millions de "mal-logés" (SDF, occupants d'habitations de fortune ou de centres d'insertion sociale) et plus de 5,2 millions de personnes hébergées par des tiers vivant en situation de surpopulation ou encore en instance d'expulsion pour impayés de loyer.

C'est le 12ème rapport annuel de la Fondation Abbé Pierre qui enfonce le clou après recoupement de différentes sources (INSEE, CNRS).

Tentes installées sur la voie publique, en bordure de périphérique, personnes "logées" à l'année dans des campings, des garages, des cabanes, voire des caves, mobile homes, abris de fortune "pire qu'indignes", squats, voitures servant de refuge pour la nuit… la liste serait longue.

"Le mouvement mené par les Enfants de Don Quichotte a attiré à nouveau l'attention sur la question des sans-abri, mais les réponses sont en grande partie conjoncturelles, mais trop peu structurelles pour pouvoir résoudre les problèmes à long terme. Palier une situation dramatique est une chose. Modifier en profondeur une politique du logement pour résoudre la crise en est une autre", selon M. Doutreligne, délégué général de la Fondation.

La pénurie de logements sociaux, si elle n'est pas résorbée, risque de transformer la loi sur le droit au logement opposable en texte "incantatoire". La loi permet de se plaindre mais ne débouche pas sur une attribution de logement. Il n'est que temps de décréter le logement "grande cause nationale."

Posté par CASTRONOVO à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le mal logement en chiffres

mal_logement

Sans-abri

100.000

Personnes en habitat de fortune, sous-location, camping, hôtel

974.600

Personnes vivant sans confort de base (habitat indigne, absence de sanitaires, etc.)

1.150.000

Personnes en impayés de loyer depuis plus de deux mois

722.500

Personnes vivant en situation de surpeuplement

4.544.000

Personnes hébergées chez des tiers faute de logement

823.000

Logements dégradés nécessitant l'intervention publique

750.000

Personnes occupant un logement sans droit ni titre suite à une décision de justice (?) prononçant leur expulsion

160.645

Posté par CASTRONOVO à 00:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]